DES ÉLECTIONS US DÉPEND LA PAIX DANS LE MONDE.

Publié le par Toutes reproductions des articles doivent mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Je suis surprise du peu de couvertures accordées en France aux première primaires républicaines avec en super star, Tsunami Trump. Les critiques abondantes d'un jour dans les mainstreams français, prouvent encore une fois que les plumitifs sont tous atteints de la maladie du politiquement correct, dénoncée par Tsunami Trump avec la vigueur qu'on lui connait. Considéré ici, comme populiste, xénophobe et autres joyeusetés lobotomisées à gôche. Pire des salauds médiatiques, Libération qui publie une photo des candidats, en ayant effacé Donald Trump ! Du grand art dans la bétise manipulatrice. Admirez en lien le "chef d'oeuvre". C'est à ne pas le croire ! 

Selon moi, il est pourtant crucial de suivre attentivement de A - Z, ce qui est en train de se passer dans la plus grande puissance mondiale, dont l'hégémonie est tombée bien bas après la présidence de Ronald Reagan. Obama et Hilary ayant achevé le désastre avec une assiduité criminelle. Le pire est, que durant ces huit années d'administration calamiteuses, corruption, mensonges d'Etat, mensonges tout court, manipulations, subversions, fomentation de guerres qui ont conduit le Moyen Orient là ou il est, dans un chaos inédit, sans oublier l'idéologie Wolfowitz qui prèche pour asservir deux énormes pays comme la Chine et la Russie, quitte à déclencher une guerre mondiale, pour que persiste l'hégémonie américaine. Bref, ils nous ont créé l'enfer sur terre et ont réveillé l'islamisme radical, prêt à conquérir le monde dans la violence, la cruauté, le sang et prêt à mourir pour leur mortifère idéologie, quand les Occidentaux tiennent tant à leur vie et à leur consummérisme. L'Occident a déjà perdu, à moins que n'arrive aux manettes Tsunami Trump. 

C'est dans ce contexte funeste que c'est tenu le premier débat des primaire républicaine à Cleveland, ou dix candidats se sont présentés à leurs militants. Tusnami Trump qui caracolait dans les sondages avant le débat, fut malmené par des journalistes militants, comme nous les connaissons ici. Leur but, destabiliser avec de méchantes questions, l'homme d'affaire milliardaire, qui a rincé abondamment le plus grand nombre des ses concurrents sur le plateau., sauf un, qui le revendiqua haut et fort. Ce que ce pauvre Rand Paul reprochait avec arrogance devant des millions de téléspectateurs américains, sans compter ceux du reste du monde qui s'intéresse à la question. 

Cependant, Tsunami Trump, à aucun moment put être destabilisé par les trois modérateurs. Il faut avouer qu'il possède un talent exceptionnel pour retourner les questions qui fâchent à son avantage. Comme celle sur le fait qu'il avait, dans le cadre de son immense empire, fait une "petite faillite", ce qui le disqualifierait pour devenir Président des Etats Unis. Pas démonté par le fiel du modérateur, avec assurance, Trump répondit, qu'il n'avait fait rien d'autre qu'appliquer la loi américaine à la lettre, comme le font quotidiennement tous les grands entrepreneurs de ce pays, qui remplissent quotidiennement les colonnes de tous les journaux et alimentent tous les commentaires des chaines économiques. Mais, parce que c'est Trump, alors là, c'est une autre paire de manches ! Ce que les autres font n'est pas condamnable, Trump fait la même chose, c'est péché mortel ! On voit le parti prit. Il fallait voir le visage du modérateur qui arborait un sourire ironique teinté de gêne de n'avoir sut mettre à genoux le taureau dans l'arène. Un moment de pure jouissance pour la spectatrice que je suis. 

Donald Trump est le cauchemar des siens, mais avant et surtout celui de Hilary pleine de cadavres dans son placard. Le premier étant, d'avoir fait mauvais usage des fonds que Trump lui avait accordés, en menant une vie de milliardaire, louant des jets privés pour ses déplacements et autres joyeusetés. 

Le financement de la vie politique américaine, n'a rien de commun avec la nôtre. Les riches financent leurs poulains, pour ensuite en obtenir des faveurs lorsqu'élus. Cela s'appelle faire du lobbying dans ses propres intérêts. C'est ainsi dans ce pays, dont la culture diffère considérablement de la nôtre. Ce qui ne diffère pas de la France, c'est que les hommes politiques américains, majoritairement, pas tous, font de la politique pour gagner de l'argent. Les Clinton en sont un exemple criant. 

Les trois modérateurs de ce premier débat des primaires en sont pour leurs frais. Donald Trump n'a pas chuté dans les sondages, malgré toutes les prévisions des commentateurs qui ont suivis le débat. Tsunami Trump est donc bien là, dans ses bottes et va emmerder toute la classe politique américaine, malade du politiquement correct, fustigé par Trump depuis longtemps. Je vous invite à vous délecter de ce débat que je mets en lien. 

Mon sentiment personnel est que Tsunami Trump est bel et bien dans la course et va faire suer eau et sang à ses adversaires. Dans l'état ou se trouve l'Amérique, il est, selon moi, je souhaite ne pas me tromper, l'homme de la situation. Car de l'issue de cette élection, dépendra la paix dans le monde. Donald Trump a déclaré avant le débat qu'il s'entendrait bien avec le Président Poutine. Outre qu'il est ami d'Israël, comme déclaré déjà en 2012, vidéo en lien. Tusnami Trump s'était déjà insurgé, en 2004, contre la guerre en Iran, prévoyant le chaos qui s'en suivrait. Et voilà ce qu'il déclare sur l'Etat Islamique, ou il persiste et signe être l'ami d'Israël qui doit absolument être protégé de l'Iran. Il est très convainquant. Enfin, un rapport Breitbart sur les sondages après ce premier débat, qui devrait rendre un peu plus humble les plumitifs américains et français, malades du politiquement correct.  En lien. Enfin, selon moi et, j'espère de pas me tromper, il est le mieux placé, comme entrepreneur à succès de redresser l'économie américaine. Donald Trump est l'homme qui me fera aimer à nouveau l'Amérique. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article