RUSSIE LIBERTÉS OUTIL DE PROPAGANDE AMÉRICAINE CONTRE LA RUSSIE.

Publié le par Toutes reproductions des articles doivent mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

RUSSIE LIBERTÉS OUTIL DE PROPAGANDE AMÉRICAINE CONTRE LA RUSSIE.

 

Toutes les octaves d'une pièce musicale y passent avec l'association Russie-Libertés, branche Paris, dont personne ne se donne la peine d'aller regarder son financement. Jamais je n'avais entendu parler de cette "ONG". 

Le 6 août 2015, j'entends sur la radio du café du commerce, RMC, les GG, une déclaration de satisfaction d'un de ses membres, Bernard Gruin, ou Grouin, qui eut son "quart d'heure très limité de célébrité" sur le remboursement des Mistrals de la France à la Russie, pour cause du dossier ukrainien. Il croit même savoir que la France "serait désormais totalement libre" vis-à-vis de la Russie. L'hurluberlu oublie de dire que pendant que "la France vient de payer son indépendance" vis à vis de la Russie, avec mon bon argent et le vôtre, les USA qui les financent, eux, ne se gênent en aucune manière de faire des affaires avec l'affreux Poutine. 

Par la curiosité poussée, je me précipite sur Google et trouve bien entendu leur site, dont tous les textes sont évidemment à charge contre la Russie. Le Président Poutine est presque dessiné comme un dictateur sanguinaire, pire que Staline. On découvre en déroulant le menu "qui sommes nous", que ce sont des organisations d'extrême gôche, LGBT et autres joyeusetés agitatrices, comme Amnesty, la LDH .... Naturellement tout ce qu'ils racontent sur l'Ukraine est de la faute de l'horrible Poutine, « va-t-en guerre ». Pas une mention des groupes nazis constitués, financés par les américains, pour combattre la résistance pro-russe sur le terrain. On-y va de la corruption, du manque de liberté d'expression et autres joyeusetés que l'on pourrait copier/coller sur le régime français de Hollande/Valls.

Rien sur leur financement, que la prétention de se faire financer par des membres dont le nombre n'est pas indiqué et par du crowdfunding. Le voilà le mot qu'il ne fallait pas qu'ils mentionnent ! Je saisis donc le nom de l'association en anglais et, fatalement, comme prévu, je tombe sur le site américain, qui revendique financer leurs filiales dans le monde. La voilà la réponse ! Russie-Libertés n'est qu'une officine américaine destinée à bourrer le crâne du lambda franchouillard qui gobe tout ce qu'on lui raconte. 

http://www.russiafreedomfund.org/

On annonce un bilan de l'association, doublement curieuse, je me jette sur la page, en effet, annoncé est un bilan financier, dont on ne trouve évidemment pas la trace:

http://russie-libertes.org/wp-content/uploads/2015/06/Bilan_RL_2014.pdf

Tous les membres du bureau sont apparemment d'origine russe, soit des opposants à Poutine, qui doivent être grassement rémunérés par les US pour porter la propagande américaine anti Poutine.

http://russie-libertes.org/about/notre-equipe/

Nous dirons que les résultats sont plus que discutables. Si j'étais l'administration Obama, je les virerai manu-militari pour me chercher des propagandistes plus efficaces ! Tout ce que je peux dire : pensez par vous même !

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article