"TSUNAMI TRUMP", POUR L'INSTANT LES SONDAGES ME DONNENT RAISON !

Publié le par Toutes reproductions des articles doivent mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Ayant abondamment étudié toutes les interventions télévisées de "Tsunami Trump", avant le débat des primaires,  je sentais au fond de moi, qu'il doit être l'homme providentiel que l'Amérique attend depuis Ronald Reagan. Son statut d'entrepreneur milliardaire, sa liberté d'expression, son aversion pour le politiquement correct, sa volonté de "bien s'entendre" avec le Président Poutine, "d'écraser l'EI", en les privant de leurs richesses. Toute une aura que l'homme d'affaire dégage, dont on perçoit qu'il est un patriote, désolé de voir son pays, la première puissance du monde, décliner à ce point, de la faute des politiques corrompus, comme le constate également l'ancien Président, Jimmy Carter. 

Il fallait donc attendre le premier sondage national qui vient de tomber pour me donner raison. En lien. Il arrive en tête de tous les candidats, malgré ces dernières déclarations virulentes contre la modératrice au look de star de série américain, genre: les feu de l'amour, Megyn Kelly, de laquelle il lance; "qu'elle a du sang dans les yeux et ailleurs ..." faisant, selon les commentateurs hostiles, référence à ses règles ... ". Je crois que ce sont les commentateurs qui sont vulgaires pour écrire une pensée que Tsunami Trump n'a même pas exprimée. Elle fut tellement agressive durant le débat, qu'elle méritait bien cette volée de bois vert. Cela dit, Tusnami Trump a besoin de l'electorat féminin et, à sa place, j'éviterai ce genre de déclaration dans le futur. Il peut et il a le talent, la virulence et encore une fois, la liberté d'expression pour choisir d'autres mots. Mais, on ne refera pas un personnage pareil, qui fait mes délices. D'ailleurs, il en remet une couche chez CNN sur Kelly. L'homme n'a pas envie de s'excuser ! Il a raison ! 

 http://edition.cnn.com/2015/08/08/politics/donald-trump-cnn-megyn-kelly-comment/

Les commentateurs français, malades du politiquement correct, comme leurs collègues américains, précisons qu'ils sont majoritairement de gôche, en sont ce matin pour leur frais. Tusnami Trump tient toujours la barre. Beaucoup de temps encore avant qu'il soit nommé candidat challenger du démocrate, dont-il n'est pas si certain que ce soit Hilary, avec tous les cadavres cachés dans son placard. Joe Biden a exprimé qu'il se présenterait. C'est dire ! 

Alors, nous, ici en France, pour le futur du monde, il nous reste qu'à espérer que le parcours jusqu'au bureau ovale, qui sera semés d'embûches, de coups bas, de basses manoeuvres, sera  envers et contre tout réussit pour Tsunami Trump. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article