Démente complaisance allemande pour l'envahisseur !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Après la proposition des verts (die Grünen), de mettre à disposition de l'envahisseur, le wifi gratuit,  voici ce qu'un employé de la Deutsche Bahn (équivalent de la SNCF), qui souhaite garder l'anonymat a envoyé à partir de son smartphone au célèbre site de réinformation allemand: Politically Incorrect, qui compte quelques millions de lecteurs. Les bras vous en tombent. Voici la traduction de la photo du smartphone:

Annonce de grands troubles

Type:

Concerne: Rapport Interne

A votre attention: Sur ordre de la direction

ne pas contrôler ou verbaliser les migrants

sans titre de transport.

Durée de la perturbation

05.09.2015 17:11:06

Heure et date du rapport

05.09.2015 17:11/.06

Détails d'expédition:

Entrée: 05.09.2015

Il est évident que les Allemands seront ravis de savoir qu'ils vont devoir, avec contributions fiscales entretenir les hordes sauvages islamisées, qui viennent s'ajouter à celles qui ont déjà pris souche dans le pays. D'ailleurs la devenue folle Chancellière vient d'annoncer une augmentation des impôts.

Il me faut à nouveau souligner les raisons de cette démence allemande. L'Allemagne ne s'est tout simplement jamais remise d'Hitler et du nazisme, ce qui les contraint à regarder l'étranger avec une compaisance compassionnelle, de peur à nouveau, de paraitre aux yeux du monde, comme un pays resté nazi à vie. C'est aussi simple que ça. Et c'est tragique. Grand nombre de Français se demande pourquoi ? J'ai déjà expliqué dans des billets précédents, que la dénazification des US fut d'une redoutable efficacité, transmise de génération en génération. La culpabilité est solidement ancrée, ce qui mènera le pays à sa perte et entrainera l'Europe avec elle. Preuve en est, lorsqu'on voit un Cambadélis, un Valls et les journaux à leurs bottes,  déclarer qu'il faut faire comme l'Allemagne, notre sort est scellé. A moins d'un sursaut de la population que je ne vois pas venir. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Démente complaisance allemande pour l'envahisseur !

Commenter cet article