LA CONTROVERSE IMBÉCILE CONTRE NADINE MORANO !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Jamais je ne me joindrai à la meute anti Morano. Cependant, je vais dire ce que je pense en toute objectivité. 

Face à ses procureurs, elle tient le coup pour exprimer ce qu'elle pense, que l'on a plus de droit de dire et que le Général de Gaulle avait exprimé avant elle, dont voici l'intégralité du texte, que le camp du bien récuse dans la bouche de Morano, estimant qu'elle instrumentalise le Généralissime. Morano fait une erreur, en déclarant que la France est de racine judéo-chrétienne. Elle est de racine, tel qu'exprimé par le Général de Gaulle ci-dessous. 

" C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoire ! Les musumans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, mêmes s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabies, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix milions de musumans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions de l'intégration, si tous les Arabes et Berbères de l'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer  en métropole, alors que le niveau de la vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées."

A cette citation du Général, je vais ajouter deux autres personnages considérables, l'un fut le Président Algérien Houari Boumedienne, l'autre fut Sa Majesté Hassan II du Maroc, dont je vous laisse écouter les propos sur les musulmans, en lien, mais voici ce que disait Houari Boumédienne, à la tribune de l'ONU en 1974, dont on ne répète pas assez les propos que voici:

"Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire."

N'est-ce pas ce qui est en train de se passer en Allemagne qui n'a pas cru bon engager une politique de natalité pour nourir son dynamisme économique ? Sans oublier la France qui abrite en son sein la plus grande communauté musulmane en Europe de part son histoire coloniale. Dans nos deux pays, cela ne va pas sans problèmes. A commencer par l'instauration d'une société parallèle musulmane qui annonce la prévision de Boumédienne. Les diverses attaques contre les Français de souche et les juifs,  Charlie Hebdo, l'attaque du Thalys, le musée de Bruxelles, du Pardo en terre musulmane pour atteindre les touristes Occidentaux et j'en passe. Je ne voudrai pas oublier le député Britanique, Enoch Powel, visionnaire par son discours: "Rivers of Blood" qu'il prononça en 1968 et qui sonna le glas de sa carrière. En lien avec sous-titres en français.  Que dire d'un autre visionnaire Français cette fois, Jean Raspail, avec son "Camp des Saint" en 1975 dont la fiction est devenue réalité ? 

Les procureurs de Morano pourtant, insistent pour l'applatir sans y réussir. Et, depuis cette émission de samedi dernier, les cris d'orfraies ne cessent de se taire ! Morano a déclenché un séimse dans l'héxagone du microcosme, ou le mot "race" est banni du dictionnaire et même, si ma mémoire est bonne de la constitution remaniée par Hollande. Entendre Moix dire que ce serait bien si la France devenait musulmane au nom de la laicité est tout de même fort du tabac. Surtout, lorsque le Roi Hassan II déclare, comme dans la vidéo en lien: "Lorsqu'on est musulman, on ne peut pas être laïque." Ce qui renvoit dans les cordes ce type quitté par la pensée, comme le qualifiait Onfray. 

On assiste au lapidage Morano par cet ignoble camp du bien. Cela dit, les propos n'ont certainement pas dû plaire aux Antillais ..., lesquels ne sont pas des Français de papiers, eux !  Tout le reste de son discours sur l'islam est cohérent face à la fange islamo-collabo-médiatique pourtant payée par nos bonnes contributions sociales.

Il ne faut cependant pas être plus royaliste que feu le Roi du Maroc, interviewé par Anne Sinclair qui déclarait que les musulmans ne seront jamais intégrés. C'est bien confirmer ce que Jean-Pierre Chevènement déclarait des années après, qu'ils sont des Français de papiers.

Le camp du bien, dans son ignoble nihilisme insulte les quelques clairvoyants de "grincheux" ou "déclinistes" et pire, de "faschos" ou "d'extrême droite", ce qui annonce bien évidemment une balkanissation de la France, mais aussi de l'Europe car, en 2015, dans toute l'Europe, ceux qui marchent les yeux grands ouverts, se heurtent à cette bien pensance. Pour l'instant, cela se passe par livres, émissions et journaux interposés, qui ne font qu'insulter ceux qui ne pensent pas conforme. Lorsque le ressort de la pensée sera romput, ce sera la guerre ou, d'un côté les minorités agissantes islamisées contraindront les leurs de prendre le pouvoir en association avec la gauche internationaliste-antisémite contre le reste des Français et des Français juifs. Et ensuite, la France islamisée et ceux qui y auront contribué, les minorités agissantes islamisées, élimineront leurs idiots utiles. La tâche sera alors achevée. Cela est mon option, qui ne rejoint pas celle de Houllebecq dans son ouvrage "Soumission", ou les choses se passent en glissant naturellement par l'inertie des masses. En conclusion, que mon option ou celle de Houllebecq se réalisent,  j'espère ne plus être sur cette terre lorsque cela arrivera et fatalement, ça arrivera ! 

Pour terminer, je voudrai, à l'adresse du camp du bien, transmettre ce que Hitler pensait des musulmans, ce que l'on oublie toujours soigneusement de dire, de peur de faire atteinte à la réputation de la religion "de paix et d'amour" et dont voici quelques joyeusetés, il y en a trop, alors pour ne pas lasser le lecteur qui pourra chercher lui-même sur Google, la multitude de déclarations d'Hitler pour l'islam, voici un teasing, qui les incitera à le faire. 

"Je suis sur le point de devenir une figure religieuse [...] les Arabes et les Marocains évoquent déjà mon nom dans leurs prières."

(Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1952, t. 1, 13 janvier 1942, p. 198 )

"Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade!) il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel… Animés par un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empéchés."

(Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1954, t. 2, 28 août 1942, p. 297 )

Alors, de grâce, Mesdames et Messieurs du camp du bien, avant de cracher sur les grands Occidentaux, écrivains, hommes politiques passés et présents, parce qu'ils ont critiqué ou qu'ils critiquent l'islam, il serait temps que vous attérissiez dans les réalités du monde, au lieu de les nier. Etudiez tout ce qu'Hitler a put dire sur l'islam, ce qui contribuerait à vous refroidir, enfin je l'espère car, devant autant de nihilisme, on ne sait jamais ...

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

 

 

Commenter cet article