EST-IL ENCORE POSSIBLE DE RÉARMER MORALEMENT LES FRANÇAIS ?

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

EST-IL ENCORE POSSIBLE DE RÉARMER MORALEMENT LES FRANÇAIS ?

Lorsqu'un bobo embrasse la main d'un supposé musulman à l'air condescendant, Place de la République après les actes de guerre de l'Etat Islamique qui ont endeuillés le pays, lorsqu'un obscur Antoine Leiris, qui déplore la disparition de sa femme au Bataclan écrit son émotion sur sa page Facebook:

 

“Vous n’aurez pas ma haine”

Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir, vous êtes des âmes mortes. Si ce Dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son coeur.

Alors non je ne vous ferai pas ce cadeau de vous haïr. Vous l’avez bien cherché pourtant mais répondre à la haine par la colère ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes. Vous voulez que j’ai peur, que je regarde mes concitoyens avec un oeil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu. Même joueur joue encore.

Je l’ai vue ce matin. Enfin, après des nuits et des jours d’attente. Elle était aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir, aussi belle que lorsque j’en suis tombé éperdument amoureux il y a plus de 12 ans. Bien sûr je suis dévasté par le chagrin, je vous concède cette petite victoire, mais elle sera de courte durée. Je sais qu’elle nous accompagnera chaque jour et que nous nous retrouverons dans ce paradis des âmes libres auquel vous n’aurez jamais accès.

Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus fort que toutes les armées du monde. Je n’ai d’ailleurs pas plus de temps à vous consacrer, je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a 17 mois à peine, il va manger son goûter comme tous les jours, puis nous allons jouer comme tous les jours et toute sa vie ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre. Car non, vous n’aurez pas sa haine non plus."

lorsqu'un tel texte émeut le camp du Bien et sa presse jusqu'aux larmes, des questions se posent sur l'état d'esprit des Français et autres Occidentaux, car ce texte a été largement diffusé. 

Nous n'avons pas vécu de guerre en Europe depuis 70 ans. La société, dite démocratique,  issue de cette dernière guerre, sécularisée, déchristianisée, féminisée, bref, devenue molle, dépourvue de toute virilité, secrète donc ces réactions inédites sur la mort, sur des actes de guerres, d'une guerre qu'un ennemi mortel nous a déclarée.

Après le nazisme, le communisme, voici le fascisme islamique sunnite et plus particulièrement sa branche Qataro-Saoudienne, le Wahhabisme, auquel la France est soumise par seul intérêt économique. Faute majeure.

Cet islam que le camp du Bien veut encore séparer de l'islamisme. L'islamisme et l'islam, des mots qui semblent difficilement prononçables par le camp du Bien et sa presse, qui persistent à désigner cet islam et son islamisme, traduit dans sa novlangue de "terrorisme", au mieux: "intégrisme". Certains plus "audacieux" que d'autres osent le terme "intégrisme islamique". Les plus timides disent: "communautarisme", afin de ne pas éfaroucher leurs éventuels électeurs de confession musulmane. Dont est le FN.  

Des esprits lobotomisés par le politiquement correct, comme celui du malheureux Antoine Leiris,  ou de cet inconnu qui embrasse la main d'un supposé musulman, sont dépourvus des sentiments humains élémentaires, la peur et la haine. En psychiatrie, me semble-t-il avoir lu, que ceux qui sont dépouvus de ces sentiments sont proches de la folie. Sans les sentiments de peur et de haine, il est impossible de vaincre ses ennemis. Ils sont les moteurs qui font avancer. En être dépourvu signifie la capitulation, la soumission, la disparition, l'extermination. 

Une folie qu'un système d'après guerre a cultivée, promue avec une assiduité qui ne s'est jamais démentie, tant les cruautés des totalitarismes ont fait souffrir l'humanité. Une humanité, qu'à juste titre, on s'est efforcé de rendre meilleure. Une diabolisation naturelle du nazisme a été inaugurée avec le procès de Nürnberg, qui occultait longtemps les atrocités du communisme, que feu André Glucksmann a dénoncé, sans grand succès, il faut le dire, puisqu'en France existent toujours le seul parti communiste en Europe, une extrême gauche proche de ce dernier et des socialistes associés à cette idéologie.  Des socialistes qui ont adroitement fait oublier leur collaboration avec les nazis. C'est leur part de lobotomisation des esprits d'aujourd'hui, dont sont victimes, si bien Antoine Leiris et ceux qui admirent son attitude, que ce personnage qui baise la main de ce supposé musulman, en un geste qu'il croit d'amour, mais qui est de soumission.  Sans oublier, souvenez vous, il y a quelques années, cet étudiant de Sciences Po qui se fit tabasser par une horde de banlieue dans un bus et qui leur trouva toutes les excuses du monde ! A l'époque le camp du Bien accusait "l'extrême droaoate" d'exploiter l'événement. Le policier suspecté d'avoir mis en ligne la vidéo fut suspendu !  En lien. 

Les socialistes et leurs alliés procèdent encore aujourd'hui par intimidation de ceux qui sont en opposition avec leurs pensées. Ce qui rend les opposants mous et sans colonne vertébrale. Ils se sont fondus dans leur idéologie à travers un "centre" sans convictions et suiviste. C'est non sans raison qu'une fusion UMPS s'est installée dans l'inconscient populaire. 

C'est donc tout un peuple que ce système a privé de sa morale. C'est aussi, dans ces conditions que Robert Ménard demande le réarmement moral des Français. Comment suivre son appel, lorsque les dommages sont irréversibles. Les deux exemples ici cités le prouvent. 

Dans un autre registre, mais dont le but est similaire, je reposte la vidéo de cet ancien transfuge du KGB, réfugié aux Etats Unis, Yuri Bezmenov, qui décrit avec précision, comment l'on manipule les masses. Sous-titres en français.  Il n'y a aucune différence avec ce qui couvre aujourd'hui les esprits de nos contemporains en 2015. Réaliste, je terminerai en affirmant que oui, les dommages de la lobotomisation du camp du Bien sont irréversibles. Il faudra encore beaucoup de morts avant qu'enfin la peur et la haine s'installent à nouveau dans les esprits des humains. C'est à cette seule condition que le réarmement moral des Français et de l'Occident pourra prendre effet. 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article