L’ÉTAT POLICIER ALLEMAND PERQUISITIONNE CHEZ LES INTERNAUTES QUI CRITIQUENT LES RÉFUGIÉS !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Après avoir été « CHARLIE », à Paris, l’Allemagne de Merkel sévit violemment contre les internautes  récalcitrants à l’invasion migratoire, sous le prétexte d’incitation à la haine. C’est ce que croit savoir ce matin DIE WELT. « 60 policiers interviennent contre la propagande de haine » titre le journal. C’est une guerre menée par le pouvoir contre son propre peuple. C’est à peine croyable dans le pays qui donna le jour au nazisme. L’on-t-ils oublié au point d’employer ses méthodes de terreur en 2015, parce que des citoyens de souche, car c’est bien d’eux qu’il s’agit, contestent la politique migratoire de ce qu’il conviendrait bien d’appeler la traitresse Merkel ?

Ce sont des perquisitions qui ont eut lieu, ce jeudi matin,  dans les maisons et appartements se situant dans quartiers suivants de Berlin : Buch, Niederschöneweide, Bohnsdorf, Marzahn, Hellersdorf, Hohenschönhausen, Kreuzberg, Reinickendorf und Friedenau.

Les perquisitions ont eut lieu chez les citoyens qui s’expriment contre les réfugiés. C’est consternant. L’Allemagne dépasse désormais la France en violence contre les libertés d’expression.

Je souligne particulièrement qu'en Saxe, à Dresden et Leipzig, les autorités du Land payent les antifas et autres contremanifestants à PEGIDA. C'est bien l'Allemagne de Merkel qui créé le chaos et la haine. Merkel héritière du communisme et du nazisme, mélange détonnant, qui mène son peuple vers une nouvelle dictature. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article