LE SCANDALE VW UTILISÉ PAR MERKEL POUR JUSTIFIER LE TAFTA !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Oui, vous avez bien compris. Merkel, cette totale soumise transatlantique, profite du scandale de Volkswagen pour promouvoir de manière très vive le Traité Transatlantique, nous révèle le journal économique Allemand, Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

Plus aucun adjectif qualificatif pour la Chancelière. Traitresse, félone, déloyale au peuple Allemand et à l'Europe, dont les commentateurs Français se plaisent à considérer être la "patronne". Quel mépris pour leur Président Hollande ... Il faut dire que le pauvre n'arrange jamais sa situation personnelle ! 

Donc, Angela Merkel, vient à nouveau de promouvoir avec enthousiasme le TAFTA, entre l'UE et les USA, en argumentant sur le scandale VW: "C'est avec désagrément que nous avons dû constater, que les règlementations sur les gaz d'échappements ne sont pas si mal que ça" a martelé Merkel ce lundi durant le congrès, Publishers Summit à Berlin. Elle a ensuite estimé que les adversaires d'un tel accord ne devraient pas craindre de réduction des normes sur l'environnement et de la protection des consommateurs. "Rien de tout ce que nous avons en Europe ne sera amoindri." Ce serait en outre une grande chance, que dans les deux espaces économiques, des normes soient définies que " certains ne pourraient plus contourner." Cela améliorerait la situation concurentielle. "Nous ferions une énorme faute, nous, les Européens, si nous bloquions, si nous n'étions pas prêts." 

Pas prêts à quoi ? Nous faire guillotinner en règle par les règles US ? Bouffer du poulet à la javel ? Devenir esclaves des grands groupes mondialisés ? 

Les adversaires du TAFTA, parmi lesquels, les syndicats, les associations des droits de l'homme et autres associations pour l'environnement, craignent une réduction des normes de protection Européennes et plus de possibilités pour les grands groupes de promouvoir leurs intérêts.

Cela dit, Merkel doit tout de même compter sur la résistance du nr. 2 du pays, le Président du Bundestag,  qui avait dit qu'il refuserait le traité, si le manque de transparence persistait. Voir mon article sur Boulevard Voltaire en lien. 

Merkel se fiche de la méga manifestation populaire à Berlin, qui a rassemblé 250.000 personnes, elle est motivée par la soumission totale aux diktat US.  

Réveillez vous à votre tour et Révoltez vous ! Merkel n'est pas votre patronne, nous sommes la France et voulons rester FRANCE ! 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article