Les injustices et impérities socialistes incitent à la "guerre civile" et au départ des juifs.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Les "zadistes" émeutiers d'extrême gôche, sont traités par les pressetituées de manière complaisante. Les Français de souche, sur l'ile de Beauté, eux, sont combattus sans merci, pour se rebeller contre les hordes islamisées qui ont attaqués des pompiers.

La vérité se fait jour, comme nous le rapporte Corse Matin. En effet, l'attaque des pompiers fut chargée aux cris de: "Sales Corses, cassez vous, vous n'êtes pas chez vous ici." Une vraie déclaration de guerre, ou je ne m'y connais pas. Résultat, une salle de prière musulmane mise à sac. 

Malgré les révélations de Corse Matin (en lien) que les pressetituées se gardent bien de relayer, les Corses en rebellion, en légitime défense même, sont conspués, insultés, brutalisés, repoussés par la police du régime. Des murs anti-émeutes sont érrigés.  

Après tous les attentats de cette année, la préoccupation principale du régime et des pressetituées, est de protéger l'image de l'islam. Aucune compassion pour les victimes de cette barbaresque. Comme leur soucis principal est de combattre le FN, qui'ils comparent à l'Etat Islamique, alors que les Français croule sous les problèmes. Les pressetituées persistent à nommer des actes de guerre, des "incidents". Il y a vraiment un problème lorsqu'il y a persistance à refuser de nommer les faits. Tant qu'il ne sera pas mis un nom sur les faits, les actes de guerre continueront. 

Les socialistes et consorts, incitent à la haine, à la révolte de citoyens de souche contre une idéologie politico-religieuse conquérante, au départ des juifs, qui seraient au nombre de 8000, tout cela pour protéger leur électorat musulman qui fait le poids face aux quelques centaines de milliers de juifs. Ce ne sont que des "incidents", n'est-ce-pas ?

La France se vide de ses compétences juives et "s'enrichie" de forces brutales islamisées sans formations. Les socialistes, avec la complicité silencieuse de l'UMP, sont en train de se rendre coupables d'une "guerre civile", terme que je mets entre guillemets car, c'est une vraie guerre, avec des vrais morts (Ecole de Toulouse, Caserne de Montauban, Charlie-Hedo, Hyper Casher, Bataclan, Saint Denis, Ajaccio) que l'islam sunnite, servi par des Français de papiers, mène contre l'Occident et les Français de souche que nous sommes. L'Etat Islamique appelle tous musulmans d'agir là ou ils sont. Combien de morts encore avant que les "autorités" n'agissent enfin pour protéger les Français ? Il y en aura encore beaucoup, tant que les faits ne seront pas nommés avec précision. Et surtout, lorsque désormais le racisme s'affronte des deux côtés, résultat de la politique "antiraciste" effrénée, muée en nouvelle idéologie. Les éléments deviennent fous et incontrôlables.  

Ouvrez les yeux, réveillez vous, révoltez vous. Les édiles aux manettes responsables de ces folies doivent disparaitre, être traduits devant des tribunaux pour félonie, traitrise à la France et au peuple Français. 

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Les injustices et impérities socialistes incitent à la "guerre civile" et au départ des juifs.

Commenter cet article