Tania Kambouri, femme Commissaire de Police Allemande dénonce : « Nous avons importé la criminalité » !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

A l’heure ou chez nous, les pressetituées et autres politicards atteints du syndrome de Stockholm, s’émeuvent davantage de l’attaque contre la mosquée en Corse, laissant passer au second plan l’attentat islamisée contre les pompiers auxquels on aura tendu un piège, heureusement non mortel, qui provoqua l’attaque contre la mosquée, une femme, Commissaire de Police en Allemagne, Tania Kambouri, 32 ans, d’origine Grecque, dénonce dans un livre qui s’arrache comme des petits pains : « L’Allemagne sous lumière bleue » ou « l’appel d’urgence d’une policière », la criminalité des hordes islamisées à laquelle la police est confrontée.

Kambouri raconte que les policiers sont désormais attaqués, insultés par des enfants et souligne particulièrement le manque de respect des musulmans envers la corporation.  « La police a perdu toute autorité, se trouve démunie et se retire de plus en plus face aux agressions », raconte-t-elle devant une salle pleine et attentive à Friedrichstahl dans le Land Saar. Tambouri est de tous les plateaux, fait l’objet des colonnes de tous les journaux, promeut son livre dans tout le pays. Inimaginable en France ou j'entends déjà les cris d'orfraies. 

Tania Kambouri dénonce particulièrement les juges et procureurs qui ne sanctionneraient pas ou à peine, « ce qui nuit considérablement à notre société » souligne-t-elle.  Elle révèle également la prostitution enfantine dans les camps de réfugiés, passée sous silence de la pressetitution.  « Lorsque cela se saura, cela explosera » croit-elle savoir.

Dans sa corporation, Tania est respectée et reconnue. Bien évidemment les partis de gôche islamo-collabo, l’accusent de « platitudes racistes ».  Mais le débat a le mérite d’exister outre Rhin.

Encore une fois, impensable en France, à commencer par les éditeurs, pleutres boutiquiers que je mets au défi de publier ce témoignage en Français. Tout aussi impensable est qu’une fonctionnaire de police de son rang puisse être reconnue et appréciée par sa hiérarchie, malgré ses révélations.

En France, l’ignoble exemple de soumission absolue à l’islam du Ministère de l’Intérieur, est le cas du Brigadier Chef, Sébastien Jallamion, qui fut socialement assassiné par sa hiérarchie privilégiant la « religion de paix et d’amour » au nom de laquelle des citoyens de ce pays sont abattus. Surtout PADAMALGAM. Son témoignage sur TV Liberté en lien !

La France devenue un simulacre de démocratie, cet exemple Allemand le prouve, souligné par  l'odieux exemple Français. La France remplit désormais tous les critères pour devenir membres de l’OIC, grâce à sa communauté musulmane la plus importante d’Europe, environ 15% de la population. La future "République Islamique de France" est en marche. 

http://www.oic-oci.org/oicv2/states/

Il est évident que les politicards aux manettes doivent disparaître de l’horizon des citoyens de ce pays. Le plus vite sera le mieux. Réveillez vous, prenez votre destin en main, ailleurs les administrés ont plus de courage que vous. Les urnes ne suffisent plus. Les citoyens de l’Ile de Beauté viennent de vous montrer le chemin à suivre.

Hildegard von Hessen am Rhein

Tania Kambouri, femme Commissaire de Police Allemande dénonce : « Nous avons importé la criminalité » !

Commenter cet article