ALLEMAGNE: DES GROUPES D'AUTODÉFENSE SE FORMENT UN PEU PARTOUT !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Le célèbre éditeur Allemand KOPP, anime un site d’information engagé; KOPP Online. Il nous apprend que des groupes d’autodéfense se forment un peu partout et en particulier après les attaques du nouvel an dans un grand nombre de villes Allemandes. A Düsseldorf, grâce à Facebook, mille membres viennent de s’inscrire sous le logo de : « Düsseldorf veille ». Leur slogan : UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN. L’initiateur de ce groupe citoyen d’autodéfense déclare qu’il veut rendre aux femmes une ville plus sécurisée.  Même des groupes de rock s’y associent.

En Saxe, même topo. Des citoyens lambda patrouillent désormais chaque nuit pour repousser les voleurs et autres aigrefins. Tous déclarent qu’ils se sentent abandonnés par la police.  Pas étonnant, puisque depuis qu’en l’an 2000, 16.000 postes ont été supprimés. Lors des manifestations de PEGIDA, il n’y a pas assez de personnel policier pour protéger les marches. C’est la raison pour laquelle les marches sont de plus en plus interdites. Dans la seule ville de Dresden, la criminalité a augmentée de 40% ces dernières années. C’est ce que déclare le chef du syndicat de la police locale, M. Husgen. Les politiciens de la CDU et de la SPD, sorte de UMPS, reprochent à ces mouvements d’autodéfense, une mentalité de « justiciers ».  Il est tout de même reconnu que depuis que ces groupes existent, la criminalité a baissé, réplique le parti en pleine expansion, AfD (Alternative für Deutschland) classé par la fange habituelle « d’extrême droiate ».  AfD estime que ces groupes nés dans l’urgence, règlent les problèmes que le Ministre de l’Intérieur n’arrive plus à maitriser. Selon les parlementaires AfD, Wippes et Hüttner : « c’est le droit de tout un chacun de se défendre » .

Voilà à quoi en sont réduits nos amis Allemands, à l’auto défense, quand l’Etat de Droit n’existe plus.

Il y aura vraisemblablement d’autres groupes d’auto défense qui vont se former dans les semaines et mois qui vont suivre car, estime KOPP Online : « nous nous rapprochons de plus en plus vers une guerre civile. »

Hildegard von Hessen am Rhein

 

Commenter cet article