Lorsque l'islam sera majoritaire dans le Land NRW (Nord Rhein-Westphalen) !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Après les attaques massives du nouvel an à Cologne, Hambourg et Stuttgart, que j’assimile à des tests qui donneront lieu à de futures guérillas urbaines que l’islam conquérant veut mener en Europe, le quotidien le plus influent d’Allemagne, le FAZ (Frankfurter Allegemeine Zeitung) se pose enfin la question s'il existe vraiment des zones de non droit en Allemagne, ou l’Etat aurait perdu tout contrôle, en particulier dans le land NRW (Nord-Rhein-Westphalen), dont les villes sont Cologne, Düsseldorf, Wuppertal, ajouté toute la région post-industrielle de la Ruhr, dont la ville principale est Duisburg, ou règnent en maitres ce qu’ils nomment « les grandes familles arabes » qui ont une puissance inouïe ! Leurs origines sont majoritairement pour ces familles, Libanaises et Kurdes. Ce genre de « grandes familles » existe aussi à Berlin et dans le Land la Basse Saxe, dont la capitale est Hanovre. Je passe sur les crimes et délits en tous genres de ces « familles » dont tout le monde peut imaginer les secteurs et l’ampleur. Pour celles de Berlin, l'ancien Maire de Berlin-Neukölln a courageusement et largement évoqué le sujet dans deux livres qui furent des bestsellers. 

Alors je trouve toujours surprenant que, bénéficiant de tant d'informations du terrain, depuis tant d'années, les pressetituées se posent enfin des questions. Sans oublier que ces mêmes pressetituées ont gravement manqué à leurs devoirs en dissimulant ce début de guérilla urbaine menée par des hordes islamisées, organisées. Au bout de cinq jours de réseaux sociaux bouillants de colère, elles ne purent plus se taire. Alors, au 7ème jour, elles se posent des questions. Comme le fait timidement le FAZ en lien. 

En rapport avec la guérilla de la Saint Sylvestre, voici ce que j’écrivais dans Dreuz, en octobre 2014, sur ce Land de Nord-Rhein-Westphalen martyrisé la nuit du nouvel an par une horde islamique de mille hommes, que les pressetituées, pour minimiser, ont désignés comme "décomplexés par l'ivresse", lorsqu'on sait que les musulmans ne boivent pas. En lien ! 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article