Paris, Cologne, Wuppertal, Hambourg, Stuttgart, villes d'entrainement pour le djihad en Europe ?

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Les hordes islamisées se sont déjà constituées en "Sharia Polizei" dans la ville de Wuppertal qui se trouve dans le même Land que Cologne, NRW (Nordrhein-Westphalen), le Land le plus islamisé d'Allemagne. Ce n'est donc pas un hasard, si Cologne fut la cible principale d'une meute d'un millier d'individus organisés dans la nuit du nouvel an 1015-2016. Cologne, phare du catholicisme par sa gigantesque cathédrale ! 

2015 fut une année mortifère à mettre sur le compte du djihad à Paris, 145 morts. 2016 ce sont des villes Allemandes qui sont prises d’assaut et transformées terrains de test pour ce même djihad. Il s’agit de tester les capacités de répliques des autorités de ces deux pays. Des dizaines de femmes agressées sexuellement, à Cologne, Hambourg, Stuttgart dans la nuit du nouvel an.

Un millier d’hommes se sont réunis en meute, aux pieds de l’imposante cathédrale de Cologne, pour harceler sexuellement des femmes de passage, seules ou accompagnées, violer, voler, cambrioler, casser, dans la nuit de la Saint Sylvestre. Selon le Kölner Stadtanzeiger, il s’agit d’hommes de 15 à 35 ans d’origine arabe. La police a procédé à des dizaines d’arrestations. Certains venus d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie auraient fait le voyage exprès annonce la ARD tout en ajoutant qu’à Stuttgart aussi, des faits similaires se sont déroulé. 

Wolfgang Albers, le Président de la Police déclare : « Nous sommes entrés dans une nouvelle dimension du crime. » « Il est intolérable que de tels faits se tiennent en pleine rue ! » Parce que, si ce n’était pas en pleine rue, ce genre de faits serait tolérable ? DIE WELT rappelle hier, avec le recul, qu’en effet, il s’agissait bien d’agressions sexuelles massives qui se déroulèrent dans la nuit de Saint Sylvestre, perpétré par des centaines d’hommes en provenance du Maghreb et/ou Moyen Orient et d’Afrique noire, lesquels s’étaient réunis de manière très organisée, selon le quotidien. La police de Cologne demande aux vidéastes amateurs de mettre à disposition leurs films, afin de les aider à identifier des agresseurs qu’ils ne connaissent pas encore. Pour l’instant, la police déclare avoir seulement arrêté des voleurs à la tire ! 

A Hambourg, le Spiegel et autres journaux et chaines de tv rapportent que durant la nuit du nouvel an, des femmes furent également agressées sexuellement par des hordes arabes et subsahariennes. Le Huffington Post rapporte que "les filles ont été chassées comme du gibier !" L’on soupçonne une coordination entre les acteurs de ces meutes guerrières. Die Welt avance plus de 27 agressions sexuelles sur des jeunes femmes. La police enquête maintenant sur Facebook pour définir si les événements dans les différentes villes ont un lien. Les Allemands sont abasourdis. « On a jamais vu ça ! »

Merkel revient ce soir du 5 janvier sur les actes criminels massifs de Cologne et exige une réponse sans faille de l’Etat de droit. Comme le Ministre de la justice, Heiko Maas, toujours très fort en gueule, faible en résultats.  

Comme chez nous, impuissants, les caciques jouent du menton ! La Maire de Cologne se « fait du soucis » pour la tenue du prochain carnaval et exige une présence policière massive. Bref, ils sont tous dépassés par leur politique migratoire devenue incontrôlable et tentent de minimiser. 

Comble de la bêtise de l’édile dépassée par les événements, la Maire de Cologne, fond sur les femmes, victimes, et préconise qu’elles doivent se comporter de manière « préventive » face à ces hordes sauvages. Avertissement avant les festivités du carnaval et surtout durant la fameuse « Weiberfastnacht », qui est le jour du carnaval, ou les femmes ont tous les pouvoirs. Mais, cela c’était avant … que les hordes sauvages d’une autre culture n’expriment leur virile agressivité … Pour ajouter à l’impéritie, la Maire de Cologne déclare que ces agressions massives n’ont rien à voir avec l’immigration ! 

Elle est immédiatement contredite par le Président de la Police, Albers, qui ajoute que ce n’est pas essentiellement de la responsabilité de la police. 

Le fameux site alternatif de la dissidence Allemande, Politically Incorrect, estime : «S’il devait y avoir davantage de flux migratoires de pays arabes et africains vers l’Allemagne, alors, les femmes n’oseront plus sortir dans les rues. La nuit, dans les centres villes d’un grand nombre de ville d’Allemagne de l’ouest est déjà sous le contrôle de groupes musulmans. Nous devons d’urgence mettre en place des mesures d’expulsion, après cette folle politique de « welcome refugees ». Les traitres au peuple comme Reker (la Maire de Cologne), Merkel et leurs affidés doivent disparaître, si le peuple Allemand veut encore avoir un avenir dans son propre pays. »  

Paris, Cologne, Hambourg, Stuttgart, villes d'entrainement pour le djihad en Europe ?

A ce propos, je suis heureuse que la célèbre féministe, Alice Schwarzer, exprime la même analyse que la mienne. Selon elle, il ne s'agit pas forcément des réfugiés de fraiche date, mais d'immigrés de la génération précédente et de leurs fils, qui font la guerre au milieu de l'Europe. Elle estime qu'ils sont les produits d'une fausse tolérance. 

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Paris, Cologne, Wuppertal, Hambourg, Stuttgart, villes d'entrainement pour le djihad en Europe ?

Commenter cet article