QUAND RIPOSTE LAÏQUE SE FAIT VOLER LA VEDETTE PAR GRASSET !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Comme chaque matin, j'écoute les nouvelles économiques de Radio Classique. Et ce matin, mon sang n'a fait qu'un tour ! Un auteur, issu du rang des Républicains, Lydia Guirous, est invitée à vendre son livre parut chez Grasset: "Je suis Marianne". Née en 1984, en Algérie, la belle a fait du chemin. Elle est membre du parti Républicain. Mon oreille se dresse, lorsqu'elle évoque le salifisme "qui est ennemi de la France" et que la RATP est gangrénée par cette religion, branche radicale de l'islam. J'ai cru un moment, qu'elle citait des pans entiers du livre récemment publié par Riposte Laique, sur la question du salafisme qui gangrène la RATP, rédigé par une employée de la société de transport, Ghislaine Dumesnil et préfacé par Christine Tasin : "Mahomet au volant, la Charria au tournant". L'auteur de RL n'a eut droit qu'à Radio Courtoisie, la station de la réacosphère de réinformation. 

L'une, Algérienne, sait de quoi elle parle, lorsqu'elle évoque l'islam, l'autre est au coeur de l'action, sait tout autant de quoi elle parle.  L'une à le désavantage de n'être "qu'une petite employée observatrice" qui rapporte ce qu'elle vit sur le terrain, l'autre est partie intégrante de l'establishment. Mais, femmes toutes deux. 

Lydia Guirous, dites, "femme politique" d'un parti de "gouvernement" présente toutes les qualifications pour être invitée sur les plateaux dans le but de vendre son ouvrage qui ne semble pas très politiquement correct. Son statut d'Algérienne ajoute à cet avantage. Elle est crédible aux yeux des pressetituées. 

Alors, Grasset et toute sa force de frappe médiatique, favorise l'une contre l'autre, qui publie sur un site alternatif, lanceur d'alerte depuis son existence sur les méfaits de l'islam. Riposte Laïque, "infréquentable" est donc nettement défavorisé. Tout ce que les pressetituées exècrent. Ils disent la vérité qui doit être dissimulée. Cela fait parti des nombreuses injustices frustrantes que ce pays, la France, fait subir dans tous les domaines à ses administrés. Quand Riposte Laïque et Christine Tasin sont insultés, intimidés, menacés de mort, trainés en justice, une Algérienne, membre de l'establishment, qui dit les mêmes choses, est éditée par un grand éditeur, célébrée, invitée, écoutée et respectée. 

Il y a de quoi enrager devant cette injustice éditoriale. Mais l'on peut toujours se consoler d'avoir gagné la bataille des idées. Sans les Riposte Laïque et Résistance Républicaine, lanceurs d'alertes, d'autres, adoubés par le système, ne pourraient pas relayer leur combat. Et c'est bien l'essentiel. Un jour viendra, ou ces lanceurs d'alertes seront officiellement reconnus. Ils le sont déjà par grand nombre de citoyens de ce pays.

Hildegard von Hessen am Rhein

QUAND RIPOSTE LAÏQUE SE FAIT VOLER LA VEDETTE PAR GRASSET ! QUAND RIPOSTE LAÏQUE SE FAIT VOLER LA VEDETTE PAR GRASSET !

Commenter cet article

DUPONT 24/01/2016 10:13

Et que dire des "Considérations inconvenantes sur l'école, l'islam et l'histoire, en France, à l'heure de la mondialisation", écrites par un professeur qui montre l'entisme islamique au sein de l'éducation nationale. A part quelques articles, silence radio sur une réalité pourtant inquiétante.

Mohamed Pascal Hilout 22/01/2016 15:03

Merci H.v.H.a.R.

Pour cet article, même si je n'aime pas le mot "pressetituée". C'est qu'il faut bien gagner sa vie, Madame. De plus, la charité humaine voudrait que nous évitions de jeter la pierre à qui que ce soit, mais plutôt débattre et tenter de rester indulgent. Si nos arguments sont bons, ils suffiront.

Nous savons que les temps ont toujours été durs pour la presse non conformiste. Il n'y a donc que des électrons libres (comme vous et nous autres Résistants Républicains) qui se permettent d'alerter et d'évoquer librement des sujets tabous, quitte à se faire traîner devant la XVIIe chambre et se révéler, un peu tard, comme des précurseurs.

Merci encore une fois pour cet article qui démontre que vous n'oubliez pas vos vrais amis.