Trump tremble, brrrr, un milliardaire arabe menace de ne plus investir s'il est élu !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

C'est un gag. Après que le Prince Saoudien Al Waleed, qui a investit dans de nombreux grands groupes US se soit autorisé à intervenir dans les affaires internes Américaines, en ordonnant à Donald Trump de ne pas se présenter à la Présidence, suite aux déclarations du milliardaire Américain, qui veut fermer provisoirement ses frontières au musulmans, voilà que, suite au sixième débat des Républicains qui eut lieu hier, ou Trump a persisté dans sa décision sur les musulmans, ce qui le fait exploser dans tous les sondages,  qu'un milliardaire des Emirats Arabes Unis claironne qu'il va arrêter d'investir aux US, si le Donald est élu. La belle affaire, voilà que le Donald se met à trembler de toute sa hauteur de commandeur. Il est désintégré !  J'en frissonne moi-même. 

L'Amérique, même très affaiblie par 8 ans d'Obama, aujourd'hui humiliée par l'Iran qui lui a prit en otages des soldats, dans les conditions sur lesquelles je ne vais pas m'attarder ici, puisque ce n'est pas le sujet, l'Amérique,  est encore le pays le plus puissant du monde et le sera encore dans 18 mois, lors de l'élection présidentielle.

Si Trump gagne les élections, ce que je souhaite de tout mon coeur pour un grand nombre de raisons que je déclinerai un autre jour, il lui sera facile de mener ces chameliers à la raison, comme les US savent le faire et l'on fait pour l'Iran. SANCTIONS pour les écraser.  S'ils ne veulent pas passer à l'offensive radicale de faire d'eux de la bouillie de pétrole en les bombardant.  En plus, il s'agit d'une somme dérisoire, comme le rapporte l'agence Reuters jeudi, ce milliardaire qui s'appelle Habtoor, prévoit d'investir environ 544,6 millions de $ dans l'hôtellerie aux US et en Europe. Un pourboire, et ça ramène sa grande gueule. A la joie des médias anti Trump, qui utilsent ce genre de déclaration pour faire peur aux Américains, qui ne s'y trumpent plus.  Trump for President. 

Hildegard von Hessen am Rhein. 

Commenter cet article