UNE FEMME ENFOULARDÉE EXPULSÉE D'UN MEETING DE TRUMP !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Dans un article que j’ai signé  sur Boulevard Voltaire, j’avais écris que Tsunami Trump assassinait le politiquement correct et m’en étais félicité. Ensuite, le milliardaire, dans la veine de Roosevelt, qui avait emprisonné les Japonais, Allemands et Italiens durant la seconde guerre mondiale, le Donald proposait de ne plus laisser entrer de musulmans, provisoirement, sur le territoire Américain, estimant que l’Amérique était en guerre. Ce qui provoquait l’ire du camp du Bien mondialisé. Une pétition qui réunie presque 700.000 signatures circulait même en Grande Bretagne pour demander qu’il soit interdit de territoire.  Ce qui provoqua la colère du tycoon qui menace de retirer son investissement d’un milliard prévu en Ecosse pour un golf.

Tous ces incidents ne réussissent nullement à endiguer sa montée inexorable dans les sondages.  Voilà maintenant, que Tsunami Trump met ses paroles en actes durant l’un de ses meetings en Caroline du Sud et fait expulser une femme voilée de la salle.

La femme enfoulardée d’un hijab était accompagnée d’un homme. Les deux portaient une étoile qui ressemblait à celle que les juifs étaient contraints de porter par les nazis. Des participants autour de ce couple réagissent à leur présence provocatrice et le service d’ordre les fait expulser sous les huées de la foule.

« La laideur s’est exprimé très vite et ça fait peur ! » déclare l’enfoulardée à CNN. A ce quoi Donald Trump répond : « Il y a une haine pas possible qui s’exprime à notre égard, c’est leur haine et non la nôtre. »

Et dans l’esprit de victimisation dont certains musulmans sont passés maître de l’art, elle ajoute qu’elle voulait montrer ce que sont les musulmans aux fans de Trump, qui ne voient que la représentation de terroristes à la télé.

Ce n’est pas la meilleure manière qui soit de montrer ce que sont les musulmans, que de se rendre à un meeting déguisée en hijab, qui est le signe même de la provocation et de l’appartenance à une autre culture qui ne fait aucun mystère de sa volonté de conquête. Pire, c'est de vouloir se comparer aux juifs persécutés par les nazis ! C'est ce que dénonce aussi Alain Finkielkraut. 

Alors j’en terminerai pour dire, oui, je suis en phase totale avec Donald Trump et souligne pour aggraver mon cas : TRUMP FOR PRESIDENT TO MAKE AMERICA GREAT AGAIN ! 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article