BHL-GLUCKSMANN FILS-FELIX MARQUARDT AU SERVICE DES NÉOCONS !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Je voudrai m’arrêter quelques instants sur le cadre français néoconnien, pour expliquer comment et qui les néocons soutiennent, afin de servir leurs funestes desseins qui consistent à maintenir l’hégémonie de Washington sur le monde.

En France, le rôle de héraut anti-Poutine est tenu prioritairement par BHL, puis par Raphael Glucksmann.  C’est BHL qui aurait été entrainé Glucksmann durant la révolution des roses en Géorgie.  Nous avons un autre personnage plutôt haut en couleur, qui se nomme Felix Marquardt, converti à l’islam. Une sorte de VRP de luxe qui organise des dîners de rencontres entre politiques français, hommes d’affaires et personnalités US. Il les a intitulés: "Les dîners de l'Atlantique."

Glucksmann a épousé une Géorgienne devenue Ukrainienne, Eka Zgulaze, qui est Vice-ministre de l’intérieur d’Ukraine, désignée pour lutter contre la corruption, par le très néoconisé, Petro Porochenko, nommé le « roi du chocolat », fabricant de chocolat,  caniche de Washington.  

La belle Eka, enceinte, a été arrêtée à l’aéroport de Boristol en essayant de transférer 4 millions de $ hors du pays. Elle était en partance pour la France afin de rejoindre son mari. Elle a déclaré que cet argent était le sien …, qu'elle n'a certainement pas gagné au loto !   C’est ce que révèle l’ancien ministre de l’intérieur, Vitaliy Zakharchenko à Eurasia Daily le 14 décembre 2015.

BHL-Glucksmann fils, Marquardt, même combat anti Poutine. Grâce à BHL dont on connaît le réseau d’influence médiatique, la presse aux ordres leur ouvre largement plateaux de télévision, radio, colonnes de journaux et des éditeurs complaisants publient leurs ouvrages, assurés qu’ils sont d’être relayés par les pressetituées. Ils sont au service des néocons qui ont sut choisir leurs serviteurs par leur influence sur les médias de notre pays. Ils seront à même de diffuser une mauvaise image du Président russe dans l’opinion publique française. C’est ce qu’ils font en bons soldats de Washington.

La première opération de déstabilisation de la Russie fomentée par les néocons se tiendra en Géorgie, en 2008, lorsque que le très atlantiste Président, Mikheil Saakachvili, lance une attaque contre l’Ossétie du Sud restée fidèle à Moscou. Glucksmann rejoint le staff de Saakachvili, rencontre en 2009 Eka, mariée à un animateur de télé locale. La belle Eka, américanisée, avait bénéficié d’une bourse de l’université de l’Oklahoma et s’était mise en 2004 à disposition de l’antenne géorgienne de la Millenium Challenge Corporation, un fonds de développement américain fondé par Georges W. Bush en 2002. Le Secrétaire Adjoint à la Défense de W. Bush de 2001 à 2005 était alors le chef des néocons, Paul Wolfowitz, l’idéologue de l’hégémonie de Washington sur le monde. Une affaire de népotisme le contraint à la démission.  Qu’à cela ne tienne, Dick Cheyney adepte du néoconnisme était alors Vice-président. L’influence resterait donc intacte.

Zguladze sera par la suite de 2005 à 2012 Vice-ministre de l’intérieur de Géorgie sous la présidence de Saakachvili.  L’on a découvert que la police géorgienne infligeait des sévices à des prisonniers alors que Eka dirigeait ce ministère. Glucksmann, marié à celle qui fut Vice-ministre de l’intérieur, puis ministre, pouvait-il ignorer les excès et tortures dans les prisons, s’interroge Salomé Zourabichvili, ancienne ministre des Affaires étrangères de Géorgie, à propos du silence de Glucksmann sur le sujet ? Fils d’André Glucksmann, chantre des droits de l’homme, c’est assez gênant …  Les liens avec les néocons sont on ne peut plus limpides. D’ailleurs, une note de Wikileaks est éloquente sur le rôle important de la jeune femme qui œuvre à l’adhésion de la Géorgie à l’OTAN.

Raphaël Glucksmann l’épouse en 2009. Voilà pour le cadrage de ce couple à la solde de Washington. Elle n’est pas connue du grand public en France. En revanche, l’on remarquera assez souvent les interventions de son mari sur les plateaux télévisés français, faire des déclarations anti-Poutine. C’est devenu son fond de commerce très lucratif,  alimenté par des ouvrages et articles abondamment et complaisamment publiés, relayés par les médias aux ordres, destinés à nuire à l’image de la Russie et de son Président. Une intervention remarquée chez Taddei, fut, lorsque le roquet du haut de ses certitudes, déclarait en contradiction aux vérités énoncées par Frédéric Pons en charge de la politique étrangère chez Valeurs Actuelles, niant les évidences, que les manifestants de Maidan n’étaient en rien manipulés par « qui que ce soit », qu’il « avait parlé avec l’administration américaine durant un an, qui lui aurait certifié qu’elle n’avait rien à voir dans les manifestations du Maidan et qu’elle n’avait pas du tout l’intention d’élargir l’OTAN À L’Ukraine ». L'hypocrite menteur !  Il fut soudain interrompu par un Slobodan Despot visiblement agacé par l’arrogance de Glucksmann. L’ écrivain et éditeur suisse d’origine serbe, auteur d’articles dans Causeur, révéla publiquement ses relations intimes avec les dirigeants de l’Ukraine et avant de la Géorgie, par son épouse interposée.  Ce qui mit le serviteur des néocons quelque peu dans l’embarras. L’on put constater le sourire satisfait de Frédéric Pons, journaliste chez Valeurs Actuelles, en charge de la politique étrangère, qui fut son contradicteur courtois et précis dans l’émission, sans avoir osé toutefois le mettre devant le fait de ses relations intimes avec les régimes cités.  Le plus désagréable dans cette émission était que le roquet drapé dans ses oripeaux de collaborateur d’un régime peu recommandable, tienne la dragée haute à un Hubert Védrine qui gardait son sang froid et sa courtoisie. 

Les pays européens hébergent en leur sein, un grand nombre d’agitateurs anti Poutine de ce genre, financés par les néocons. Pour les Glucksmann, ça a l’air d’aller, quand l’épouse est en possession de 4 millions de $ …., qu’elle essaye de faire passer à l’étranger ! Du côté de l’argent néocon se positionne aussi sur le territoire français,  un personnage furieusement atlantiste et converti à l’islam, Félix Marquardt, un agité des relations publiques atlantistes, internationaliste, dont la récente société organise des diners de rencontres entre politiques et hommes d’affaires, dans le conseil duquel siège un certain, Jack Devine, ancien chef des opérations de la CIA et président de Arkin Group et last but not least, un éminent représentant du International Herald Tribune, journal, dont on connaît la soumission aux néocons anti Poutine.  

En outre, Marquardt semble être lié avec Glucksmann, comme le prouve une photo en Géorgie ou on les voit ensemble. Marquardt non plus n’est jamais avare d’insultes envers le Président Poutine.  Ceci pour marquer que des trentenaires sont ainsi à la manœuvre en Europe et en France en particulier pour salir l’image de la Russie et du Président Poutine. Pour paraphraser Talleyrand, ils sont de la merde emballée dans un bas de soie, ce qui les rend séduisants auprès des médias et du grand public crédule, toujours sensible aux apparences dû à l’hyper médiatisation. Ils sont les instruments aux allures de show biz, bien payés, du système d’influence néocon de Washington. La conversion à l’islam en 2004 de Marquardt, serait dût au fait qu’il est tombé amoureux d’une Tunisienne et que, pour l’épouser il fut « contraint » à se convertir à l’islam. Du haut de ses certitudes, gonflé à bloc, abreuvé à la source médiatique qui peut rendre fou,  il lance un appel à réformer l’islam. Avis aux Frères musulmans et autres promoteurs du Califat universel, qui reconnaitront en lui l’envoyé d’Allah … qu’ils suivront avec docilité, cela va de soit pour l’étroit du front Marquardt. Il suffit de l’entendre s’exprimer de manière approximative pour constater ses limites intellectuelles.  Qu’à cela ne tienne, il est un instrument des néocons qu’il suffit de maitriser par l’argent. Cela dit, idéologiquement, l’islam convient très bien aux néocons, puisqu’internationalistes. En islam, les nations n’existent pas, seule la Oumma prévaut. Ce qui rejoint la doctrine Wolfowitz qui estime que l’Amérique est élue par l’histoire pour être l’hégémonie mondiale. 

Pour les néocons de Washington et l’actuelle administration islamophile d’Obama, Marquardt peut représenter un avantage. Le VRP néoconnisé élargit son champ d’action relationnel à leur service vers les pays du Golfe, comme le prouvent encore certaines implantations de sa société au Caire et à Dubai. Comme Tarik Ramadan est la face séduction de l’islam, Marquardt qui a signé avec Ramadan entre autres, une tribune qui appelle à réformer l’islam est l’instrument idéal médiatico-glammour pour colonnes de Gala, Vanity Fair, anti Poutine entre Europe et Moyen Orient. En outre Marquardt plaide contre le FN, lequel veut sortir de l’OTAN. Il va même jusqu’à affirmer sur Oumma TV que le Président Poutine finance « le FN et tous les partis ‘faschos’ d’Europe » ânonnant les déclarations de son « pote » Glucksmann chez Taddei et, il va plus loin en lançant que dans le soutien au Président Poutine, le FN à « colonisé mentalement une ribambelle de gens » qui ne sont pas seulement au Front National, mais aussi à gauche.  Il incite dans la foulée les jeunes musulmans à la haine anti FN en les exhortant à devenir le fer de lance anti le Pen. On entend évidemment pas les antiracistes le trainer devant la 17ème chambre.  Le discours lui serait dicté par les néocons que je ne m’en étonnerai pas. En effet, les partis patriotes européens sont résolument pour un rapprochement avec Moscou et pour la sortie de l'OTAN. Marquardt est avant tout américain et le revendique. Mais un américain au service d’une catégorie bien particulière, islamophile façon Obama, ou le CAIR (Council on American Islamic Relations est en constant développement revendicatif depuis l’administration Obama.  En ce quoi, il remplit parfaitement le rôle médiatique et de relations publiques pour lequel il est payé.

Nous avons vu comment procèdent les néocons par le financement de petits groupes « d’influence » comme les BHL, Glucksmann, son épouse, Marquardt et ainsi de suite, suivis par les médias aux ordres. Cela dit pour terminer le sujet Marquardt, il s’exprime de manière tellement débile qu’il devrait être relégué à la simple organisation de diners. A la place des néocons, je lui interdirai de s’exprimer en public.  Ses interventions à l’emporte pièce pourraient nuire à leurs projets. Surtout lorsqu’il dit : « les Ricains ont tendance à confondre leurs intérêts avec ceux du monde, c’est une évidence (sic) ». Il s’auto propulse en décideur idéologue sans en avoir visiblement les capacités intellectuelles. Contrairement à son « pote » Glucksmann, nourrit au biberon idéologique qui est le prolongement de son père. Du maoïsme au néoconisme, ce dernier glisse avec une facilité déconcertante d’un empire vers l’autre. L’autre est apparemment très lucratif. Ceci expliquant cela ! 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

BHL-GLUCKSMANN FILS-FELIX MARQUARDT AU SERVICE DES NÉOCONS !

Commenter cet article