Bistrot Liberté, ma petite critique sur leur séquence US !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Concernant la politique américaine évoquée durant cette émission, les bras m'en sont tombés. L'ignorance des intervenants sur ce grand pays qu'est encore l'Amérique laisse pantois. Les propos sont tout aussi convenus, que ceux tenus dans les pressetituées françaises. 

Et non, Trump n'est pas soutenu par la presse américaine. Il suffit d'éplucher le New York Times, le Washington Post, le Los Angeles Times et de voir comment Fox News l'a traité. Fox News qui appartient à Robert Murdoch, l'homme qui finance les no borders aux côtés de Georges Soros ... Breitbart est objectif en revanche ou Infowars, parfois The Hill ...

Sur l'IOWA. 

Cruz a fraudé dans l'Iowa, en annonçant prématurément le retrait du Dr. Ben Carson, appelant les électeurs Carson à voter pour lui et Cruz d'ajouter mensongèrement que Trump soutenait l'Obamacare. Ce qui a provoqué le report des voix Carson sur Cruz. Trump n'est donc pas "aux chiottes" comme aimerait le croire "l'excellent" Gardère.

Quant à Gauthier qui avance bien connaitre l'Amérique ayant épousé une américaine, c'est un peu faible comme argument pour lancer que l'on connait un pays. 

Conclusion sur l'IOWA: plainte de Trump sur la validité de l'élection  et sa revendication, soit de faire revoter, soit d'éliminer d'office Cruz. Coté des Dems, l'élection n'est pas plus glorieuse et le vieux Bernie semble être au coude à coude avec la reine du mensonge corrompue jusqu'à la moelle et criminelle de guerre, Billary. 

Cette arrogance française à se moquer de Trump me fut également assez pénible. J'ajoute que ni Reagan (moqué en son temps pour être un acteur), ni Clinton, ni Bush père avaient été élus dans l'IOWA et tous trois firent 2 mandats. 

En conséquence, les prédictions de comptoir de Nicolas Gardère sont obsolètes et pour quelqu'un qui se revendique professeur à Sciences Po, cela ne m'étonne guère que cette école soit une fabrique d'imbéciles et d'ilotes en politique étrangère et en général. 

Pour ce qui de Billary, elle a le FBI aux fesses pour Benghazi et les emails. Quant aux débats de guignols entre elle et le gentil Bernie, c'est à mourir de rire. On en croit pas ses oreilles, lorsque Bernie présente la France en exemple pour ce qui concerne la sécurité sociale qu'il veut pour tous ... Mesdames et Messieurs les sociétaires de l'excellente TVL, avant de présentez vos avis sur le sujet, je vous invite à regarder et à analyser tous les débats, toutes les interventions, des uns comme des autres avant de baver sur Trump. Lequel Trump caracole toujours dans les sondages du New Hampshire maintenant. 

Trump est donc mon candidat pour les raisons suivantes:

1/ Il finance lui-même sa campagne et en homme d'affaires qu'il est il ne voudra pas perdre son argent en ne tenant pas ses promesses.

2/ Il a honnêtement déclaré avoir fait parti du système de corruption généralisé en arrosant tous les partis pour en tirer des avantages pour ses affaires et affirme que ce système contre productif pour l'intérêt général de l'Amérique doit cesser. Il tiendra parole.

3/ Il veut s'entendre avec le Président Poutine.

4/ Il est contre le TAFTA et oui, Mesdames et Messieurs, regardez un peu par là ! 

5/ Il fut contre la guerre en Irak.

6/ Ce que votre assemblée considère comme "vulgaire" chez Trump, est qu'il tue à lui seul le politiquement correct globalisé.

7/ Suivant l'exemple de Roosevelt qui avait internés dans les camps japonais, italiens et allemands durant la seconde guerre mondiale, il propose la même chose pour les musulmans car, estime-t-il, ils sont en guerre contre l'occident. Une solution provisoire, jusqu'à ce "qu'on y voit plus clair". Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais les terroristes sont tous musulmans. En conséquence, il fait de la prévention.

8/ Il n'est pas contre l'immigration, mais contre l'immigration illégale. 

9/Il est le seul à avoir une stature de chef et c'est bien cela qui fait sa popularité. En outre, il sait parler au complexe militaro-industriel soumis aux néoconsl qui fait la loi dans le pays,  bien avant la CIA et le Pentagone, en déclarant sans cesse qu'il développera l'armée de manière considérable, ce qui signifie que le complexe militaro-industriel  risque bien d'être à ses côtés, ce qui pourrait avantager son élection finale. Trump est un "deal maker", ne l'oublions pas et il n'a pas oubliée cette puissance là qui lui sera reconnaissante. 

10/ Il s'entourera des meilleurs conseillers pour mener sa politique et tenir ses promesses, il aura la liberté de le faire, puisqu'il finance lui-même sa campagne. Car, dans le système US, tel qu'il était appliqué jusqu'à maintenant,  si vous êtes élu Président, vous n'avez pas la liberté de choisir vos conseillers, ils vous sont imposés par l'establishment. Ce qui ne rend jamais facile la vie d'un Président US. 

Regardez donc chacun des Trump meetings ! Ce que je fais. Jamais autant d'américains n'accourent. Ce peuple qui en à, comme nous d'ailleurs, par dessus la tête de 8 années d'Obama et de sa politique d'extrême gôche,  un pays endetté jusqu'au cou, sous influence de la doctrine Wolfowitz, laquelle doctrine dite des Néocons (néoconservateurs) plaide pour un monde sous domination américaine, à tout prix. D'ou les guerres fomentées au Moyen Orient, en Ukraine, le TAFTA, d'ou la nouvelle orientation de l'OTAN sous direction du complexe militaro-industriel américain. Trump parle du quotidien des américains, des vétérans maltraités, pour lesquels Bernie Sanders déclare sans rire, qu'il aurait tant fait ! C'est bien pour cela, parce que Bernie "aurait tant fait", qu'il y en a tant qui sont sdf, sans droits médicaux et si ce n'est ces extrêmes, qui vivent dans la précarité. 

11/ Trump est un entrepreneur à succès, ce que l'assemblée de Bistrot Liberté ne pourra pas nier. 

12/ Si Billary, candidate de l'establishment termine candidate officielle des Dems, le seul qui saura l'écraser c'est Trump. Le rôle de Bernie Sanders est un simple rôle de faire valoir de Billary, mais, ce qu'ils n'avaient pas prévu, les Dems, c'est que Sanders plairait autant. De ce côté là aussi, tous les codes sont bouleversés. 

13/ Dire que "nous sommes en France et que les élections américaines n'ont pas d'importance pour la France", est à mes yeux d'une grande bêtise. Dans le monde, tel qu'il est devenu, globalisé et dangereux, cette élection est essentielle pour nous et le monde.

14/ Pour une fois, c'est le peuple américain "la majorité silencieuse" comme l'appelle Trump qui est devenu son héraut et héros,  qui fera la différence. 

Quant au Général Tauzin, sans vouloir lui manquer de respect, dans ce système pourri qui nous administre, il a peu de chance, même s'il se croit, mine de rien, sous ses airs modestes, investi de la stature  d'homme providentiel. On peut toujours rêver ...

La seule intervenante féminine sur le plateau, son nom m'échappe, est la seule personne à tenir des propos de bon sens. Intelligente, tranquille, elle semble être une bonne analyste. C'est une personne qui réfléchi et qui pense par elle-même. Je la félicite. Comme son jeune voisin, qui m'a l'air également d'avoir un cerveau bien rempli de bon sens. 

Je termine ce post long comme la bible avec tous mes compliments pour TVL et Bistrot Liberté, que j'ai pris la liberté de critiquer sur le sujet US.

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

hubertlantimite 22/02/2016 18:49

petite correction, Breitbart n'est pas objectif, c'est un site financé par les sponsors de Ted Cruz (voir l'article du Réseau voltaire "Ted Cruz Psy op", de bonne qualité), et évidemment, Breitbart renvoie l'ascenseur et soutient Cruz, qui fait, en gros du Trump intello-sioniste.

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 22/02/2016 18:59

Breitbart fait parti de ces pauvres 10% de la presse américaine, encore libres, laquelle est dominée par les 6 grands groupes mondiaux que vous identifierez sur mes articles ici. En conséquence, critiquer Breitbart c'est du pinaillage bien français, pardonnez moi de le dire. D'ailleurs, ils soutiennent Trump contrairement à ce que vous croyez.