"Demolitionwoman" Merkel & Zuckerberg, ensemble pour censurer Facebook.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

"Demolitionwoman" Merkel ne doute de rien dans son entreprise de démolition de l'Allemagne et de l'Europe. "Demolitionwoman", s'entend avec Marc Zuckerberg pour que les "propos de haine raciale" qui se développent, selon elle, de manière fulgurante en Allemagne, soient censurés, effacés.

Zuckerberg lui aurait répondu à sa demande, "qu'il y travaillait" déjà. Qui va donc être chargé de la censure sur un tel sujet subjectif ? 

Je ne veux davantage développerl'éventualité d'une telle censure. Une chose est certaine, Face Book comme Twitter sont une formidable caisse de résonnance de toutes les frustrations de tous les humains du monde qui sont martyrisés par leurs dirigeants irresponsables, incompétents, menteurs et corrompus.

J'ai vu quelque part que les autorités françaises sont celles qui censurent le plus Twitter dans le monde. La Chine à côté serait un enfant de coeur !  Sur le plan de l'atteinte à la liberté d'expression, les "Je suis Charlie" pour eux-mêmes,  sont tout aussi violents que les intentions de la "Demolitionwoman" d'outre Rhin. 

Ces deux inventions américaines destinées à promouvoir la liberté d'expression, à partager toutes sortes de choses entre amis et inconnus dans le monde entier, les outils par excellence de la mondialisation, seraient donc en train de devenir un danger pour ces mêmes diriigeants irresponsables, incompétents, menteurs et corrompus.

Ces outils qui dépassent la presse mondiale, irresponsable, incompétente, menteuse, manipulatrice et corrompue doivent désormais être maitrisés par les "maitres du monde". Lesquels "maitres du monde" n'avaient pas prévu que ces outils pourraient se retourner contre eux. D'urgence, il faut y mettre un terme. Si les pressetituées sont agonisantes, c'est que les peuples prennent leurs sources de renseignements sur le net. 

Sur Face Book ou Twitter, les peuples du monde y ont trouvé leur agora mondialisée. Et, cela commence à devenir dangereux pour les dirigeants et leurs pressetituées corrompus. La dictature s'installe et la frustration qui y est liée. Car, si les gens ne peuvent plus s'exprimer librement, la violence prendra place et les effets seront dévastateurs, si bien pour les dirigeants irresponsables, incompétents, menteurs et corrompus que pour les peuples, qui seront réprimés par ces derniers. Vouloir censurer les réseaux sociaux, c'est fomenter des révolutions et guerres civiles. Décidément, la "Demolitionwoman" de l'Europe est gravement atteinte, comme l'expliquait il y a deux semaine un célèbre psychiatre allemand. Qui va arrêter cette femme ? Qui va arrêter nos dirigeants dans leur lancée vers la dictature ? 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article