Donald Trump sera-t-il celui qui révèlera la vérité sur le 11. Septembre ?

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Certaines choses commencent à s’éclaircir dans ma tête. Après des heures et des heures d’études de documents et de visionnages de vidéos, je commence enfin à comprendre que ce ne sont pas des avions qui ont détruit les tours du WTC ainsi qu’une troisième tour, en quelques secondes, dans laquelle aucun avion n’est venu se percuter.

L’histoire mondiale officielle est celle que les « pressetituées » américaines ont propagée à travers le monde. « Nous venons d’être attaqués par 19 terroristes arabes ». Point barre. Circulez, il n’y rien à voir. Plus de 3000 personnes ont laissé la vie ce matin là.

Une ancienne initiée de la CIA rapporte, que du 23 août au 2 septembre, toutes les nuits, à partir de 3 h du matin, sans exception, des camions arrivaient aux alentours des Twin Towers et du 3ème immeuble.  Ce sont des caméras de surveillances qui auraient filmé le manège. Ces camions quittaient ponctuellement les lieux à 5 h, avant que la vie commence dans le quartier. Des mouvements de personnes portant des « choses » à l’intérieur des édifices ont été observés. Elle prétend que les avions étaient une couverture qui rendrait crédible le drame. L’initiée déclare qu’on lui aurait téléphoné en août pour l’informer qu’une attaque imminente devait avoir lieu et qu’elle ferait mieux de quitter la ville.  Elle déclare fermement que cette attaque lui aurait été précisée comme étant dirigée sur les tours du WTC.

Il a fallut un an de pression des familles des victimes, pour que le gouvernement concède du bout des lèvres une enquête. Ce qui a laissé le temps de détruire un grand nombre de preuves.  L’enquête officielle a été menée par des gens payés par le gouvernement et dont la probité peut être sujet à caution.

Une association c’est alors créée, intitulée : « The 9/11 truth.org » (La vérité sur le 11.9), composée de milliers d’architectes, de physiciens, d’ingénieurs, de spécialistes de l’incendie, de pompiers, de métallurgistes …, pour rechercher scientifiquement la vérité de manière indépendante car, ce qui a attiré l’attention des scientifiques est la fonte de l’acier qui est impossible, disent-ils sans exception avec du simple kérosène qui ont enflammé les bureaux et les avions. En outre, les témoignages de survivants révèlent qu’il y eut grand nombre d’explosions indépendantes du crash des avions. Sans oublier la troisième tour qu’aucun avion n’a jamais touché et qui s’est écroulée dans le plus grand art de la démolition par explosifs en quelques secondes. Sans la technique de démolition par implosion, les seuls impacts des avions ne pouvaient pas faire s’effondrer les tours. La chaleur des incendies n’était pas assez intense pour faire fondre les poutres d’acier.  Tous les experts indépendants du plus haut niveau en son d’accord. La chaleur intense qui a provoqué la fonte de l'acier est due aux produits chimiques utilisés dans les explosifs. 

Alors la conclusion est, que le crime des tours du WTC et de la troisième tour sont des attaques sous fausse bannière, destinée au prétexte d’inaugurer la guerre contre le soi-disant terrorisme arabe et d’inaugurer la guerre en Irak.

Mais alors, qui a ordonné que des avions "de lignes" devaient aller se crasher dans les tours déjà bourrées d’explosifs ? Comment des pirates ont-ils put maitriser un avion rempli de passagers avec de simples cutters ? Qui établissait la liaison entre New York et les pirates ? En fait, les experts là aussi sont unanimes. Il ne s'agissait pas d'avions de lignes, mais d'avion téléguidés pour atteindre leurs cibles. D'ailleurs, le Prof. Fetzer qui analyse les attaques sous fausse bannière en dernière vidéo, confirme lui-aussi que les avions n'étaient pas des avions de ligne et que ceux désignés par les "pressetituées" étaient en vol ailleurs et que ces mêmes avions de lignes étaient toujours en service 4 ans plus tard, que jamais les passagers furent rapportés morts.  

Donald Trump, durant sa campagne a fait quelques allusions aux attaques de New York, sans aller plus loin, ce qui assurément lui coûterait vraiment la vie. Mais, une fois élu, fera-t-il en sorte que la vérité soit révélée et que les criminels à l’origine de cette ignoble attaque sous fausse bannière soient jugés et mis en prison ?

En tout cas, sachez une chose, lorsque les chercheurs indépendants sont accusés de "conspirationnistes" par les pressetituées, cela signifie que les pouvoirs interdisent toute enquête sur leurs crimes. Le plus extraordinaire exemple d'attaque sous fausse bannière est l'opération Gladio, reconnue par les gouvernements. Recherchez sur Google.

Dans le cas des Twin Towers que je trouve extaordinaire par son ampleur, je ne comprends pas que les instigateurs n'aient pas pensé que des scientifiques de haut vol se seraient penché sur le sujet pour faire éclater la vérité, sinon poser des questions sur des faits suspects.

En lien, un documentaire remarquable ou les scientifiques réunis dans l’association « The 9/11 truth »  expliquent avec précision de résultat de leurs recherches, ainsi que quelques familles de victimes qui veulent savoir la vérité et, important également des psychiatres et psychologues qui expliquent pourquoi la majorité des américains veulent rester dans le déni. Ce qui me fait penser aux européens qui restent massivement dans le déni concernant l’invasion migratoire et aussi à l’après guerre, ou personne ne voulait savoir ce qui s’était passé dans les camps de concentration. Remarquable à ne pas manquer !

Ce qui m'amène à une dernière réflexion. Le 11 septembre est tellement énorme, qu'il fallait le garder tel quel dans l'inconscient collectif et ç'est là que Hollywood intervient avec des films sur la "tragédie" qui s'est passée dans les avions ! Nous en avons vu certains à la télévision.  Ce qui peaufine la manipulation des masses. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

JLE 27/02/2016 20:02

Bizarre que l'on ne parle pour ainsi dire jamais du troisième immeuble (le petit WTC) qui démontre à lui tout seul toute la supercherie,
En effet, interrogé sur ce point, Tonton Larry Siverstein répondit benoîtement qu'il donna l'ordre de l'abattre, "Pull it", ben oui, "just pull it", un immeuble de 80 et des étages juste comme ça en claquant dans les doigts. Si vous croyez que c'est possible, tenons-nous en là.

Mais si vous pensez raisonnablement que la démolition d'un tel immeuble suppose des semaines de préparation (câblage, pose des charges sur les piliers, etc,), on peut se demander pourquoi Tonton Larry avait fait préparer l'immeuble à la démolition alors que la version officielle et Tonton Larry lui-même nous disent que les deux tours se sont effondrées à cause des avions, Pourquoi donc Tonton Larry aurait-il fait démolir cet immeuble pour garder les tours intactes, puisqu'il ne savait évidemment pas (tu penses bien...) que quelques redoutables barbus drogués et chasseurs de putes allaient "démolir" les deux tours en accomplissant avec des avions de ligne des manœuvres que des centaines de pilotes chevronnés déclarent impossibles.
Un autre point que l'on n'aborde pour ainsi dire jamais est la quantité impressionnante de ressources humaines et informatiques nécessaires pour mener à bien autant de projets et sous-projets simultanément: préparation des immeubles à la démolition, gestion des vols, gestion des médias et des intervenants qui venaient tous apporter les mêmes messages, etc, Cela requiert des profils très pointus en matière de direction de projets,

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 27/02/2016 20:22

Si toutes les préparations sont évoquées scientifiquement, si vous regardez les documents que j'ai mis en vidéo. Les néocons avaient déclaré qu'il leur faudrait un "autre Pearl Harbour" pour déclencher la guerre en Irak et soudain, il y eut le 11 septembre. Il faut le dire, ce sont des cerveaux malades de croire que l'histoire les a choisis pour incarner l'Amérique hégémonique. C'est la doctrine Wolfowitz de 1992 et 9 ans après, nous avons le 11 septembre !