HOMMAGE À MASIKA, FEMME D'HONNEUR, DE COURAGE DU CONGO R.I.P.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Le destin tragique de Masika, héroïne congolaise.

 

Qui connait Masika ? Qui a entendu parler de cette femme martyre, violée, torturée au Congo ? Ce n'est pas de ces femmes auxquelles est accordé l'asile, mais peut-être à ses violeurs, ses bourreaux, décidés à perpétrer leurs crimes en Europe.

Masika, oh, Masika, qui vient de mourir. Elle qui se consacrait, après les tortures et viols subis, aux femmes de son pays, toutes aussi martyrisées, torturées, comme elle le fut. Cette mère Courage, cette héroïne du quotidien vient de mourir. Et, ici, je veux lui rendre hommage.

Ils ont tué son mari, devant elle. Ont coupé son pénis, l'ont haché en rondelles et l'on forcée à le manger. Malgré ces horreurs subies, Masika s'est consacrée à ses soeurs d'infortune. Ceci figure dans la vidéo en anglais, en lien, la française, en lien, étant moins précise et médiocrement commentée. 

Que les féministes de salon en prennent de la graine, les Caroline Fourest qui ne m'inspire que de la fourestophobie, les Clémentines Autain avec leurs esprits tordus, pour lesquelles je n'ai que mépris.

Masika est une héroïne, une femme d'honneur et plus que ça. Rien ne pourra la qualifier tant son histoire m'arrache des larmes. Masika, repose en paix, ici, personne ne te connais et, j'espère que cet obscur blog te rendra l'hommage que tu mérites et fera connaitre l'héroïne que tu es.  

Nos féministes de salon,  sont capables dans leur infamie, de s'émouvoir pour toi, lorsqu'elles renoncent à s'émouvoir des leurs. Ainsi va l'occident dans toute sa pourriture. 

Ce que tu as subis, elles doivent le subir ici, pour prendre pleinement conscience de l'inhumanité dont tu as été victime, toi, la discrète, débusquée par la chaine européenne Euronews à laquelle je rends aussi justice de t'avoir fait connaitre. 

Ici, en France, un grand nombre d'hommes jeunes, congolais, envahissent le territoire. L'un de tes violeurs, l'un des assassins de ton mari,  est peut-être parmi eux. Personne ne leur demande des comptes, ils sont là, peut-être ton sang et celui de ton mari sur les mains et sont accueillis par les Autain-Fourest, comme des chances pour la France. 

Hildegard von Hessen am Rhein

vidéo en anglais

vidéo en français

vidéo en français sur les femmes de Minova. 

Commenter cet article