LA GUERRE SANS MERCI CONTRE TRUMP BAT SON PLEIN !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Nous avions déjà entendu de la bouche exquise de la Billary, candidate des néocons de Washington, que Poutine était Hitler. Voilà que désormais les pressetituées au service des néocons de Washington, déclarent que Trump est comme Hitler. Notamment, le Washington Post, dont une chroniqueuse ose: "J'ai passé ma vie perplexe à me demander comment Hitler avait put arriver au pouvoir en Allemagne. En regardant la montée de Trump, maintenant je comprends." Et de continuer: " qu'à couvrir toutes ces choses crues et cruelles qui sortent de la bouche de Trump, contribuent à déculturer tout le monde. Peut-être faudrait-il éteindre la lumière en guise d'offensive ..., il est temps de tirer la ligne." Persistante elle prétend: "nous ne pouvons pas compter sur les Democrates pour arrêter Trump car, l'issue du tête à tête entre Clinton et Trumps est imprévisible." C'est la raison pour laquelle, tous les Républicains devraient se tenir unis derrière Marco Rubio, afin que Trump ne gagne pas la nomination, car, il n'a aucun respect des droits fondamentaux qui constituent le fondement de notre constitution démocratique, ni la décence nécessaire pour représenter une citoyenneté démocratique."

Le Washington Post appartient à Jeff Bezos de AMAZON, qui doit voir ses intérêts particuliers menacés par le Donald. Comme d'ailleurs tous ces milliardaires et je nommerai particulièrement Eric Schmidt de Google, membre de la gouvernance de Bilderberg, comme vous le verrez en lien. Pour la France nous avons le très policé Nicolas Beytout qui en est membre également, voir sur le lien Wikipédia ci-dessous. Maintenant je comprends comment il a put financer son journal ... et plus encore, lorsque le financement reste d'une totale "discrétion" pour ne pas dire OPACITÉ, comme le rapporte, Rue 89 en lien. Même au Tribunal de Commerce, il a réussi à ce que les noms ne soient pas divulgués. Ce qui signifie que derrière lui se trouve des gens d'une incroyable influence qui n'ont cure des lois pour tout un chacun des entrepreneurs lambda ! Assez révoltant, il faut le dire.  

Bref, chères lectrices et lecteurs, nous sommes bien loin d'imaginer comment ces gens viennent nous pourrir la vie quotidienne, surtout que la Merkel figure en bonne place parmi les membres. 

Reste encore une fois, je ne me répèterai jamais assez, de souhaiter la victoire de Trump car, nous le voyons bien, tout est mêlé dans la globalisation. Alors, pour que nous puissions mieux la vivre, puisqu'elle est invévitable, sachons faire les bons choix. Et pour les américains, je leur souhaite de continuer ainsi à faire monter le Gargantua Trump ! 

Hildegard von Hessen am Rhein  

 

 

 

Commenter cet article

S. Lefebure 26/02/2016 23:16

Malheureusement, l'establishment a le bras long (ce sont des tentacules comme chacun le sait) et on sait qu'il se prépare des choses sordides en coulisses. Ainsi la rumeur court que le réseau CBS (déjà à l'œuvre en 2008 avec la journalope Katie Couric dans le rôle de la blonde pro-Obama et anti-Palin), va diffuser un documentaire visant à lier Trump à la mafia (source : http://www.infowars.com/trump-insider-roger-stone-says-cbs-about-to-slime-trump-with-alleged-mafia-ties-video/).
En fait ce qu'on voit aux images n'est qu'une infime partie du "spectre visible". Les débats sont répétitifs (merci Marco) et ne démontrent que la télégénie. Ce qui compte au final c'est la thune et les combines. Trump a les deux. Mais on combine aussi contre lui : l'idée est certainement de l'acculer à des concessions : après tout il a déjà retourné sa veste une fois...

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 27/02/2016 20:24

Je vois que vous avez de bonnes sources ! Excellent Alex Jones ! C'est sûr CBS est la sixième grande corporation américaine qui se déchaine contre Trump. Ils font je crois une erreur de calcul. Le peuple qu'ils méprisent et continuent à mépriser, sinon, ils agiraient plus finement car, plus Trump est attaqué, plus le peuple se tiendra derrière lui.