LA SÉCURITÉ SOCIALE DE LA FRANCE CITÉE EN EXEMPLE PAR BERNIE !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Décidément, le gentil Bernie, fossilisé avant l'âge, 72 ans, ce n'est pas vieux lorsqu'on a toutes ses facultés mentales qui doivent faire défaut au Sénateur Sanders. Il y a des jeunes qui sont vieux et le contraire. Lui est tout simplement un vieux, que des jeunes écervelés, déculturés, hébétés, américains de gôche, cela va de soit, adorent. Sa dernière "performance" est digne du Roi Ubu ! C'est tellement cocasse, qu'il me faut le partager avec vous, chères lectrices et lecteurs, notre politique nationale étant d'un ennui funeste à désespérer les cafards qui ne se font plus écraser par personne.  

Durant une réunion des Démocrates dans le New Hampshire, le 3 février, voici son échange que je vous traduis,  sur la sécurité sociale pour tous, comme il l'appelle. Hilarant, pour nous français, conscients que notre système arrive en fin de vie. Mais qui est tout de même toujours un exemple. Devons nous en être fiers ? Devons nous en être consternés ? Je suis consternée. Un dialogue de sourds et le Bernie déconne vraiment ! Quelle image pour un candidat à la présidence US ! Et, non, vous n'allez pas rêver, c'est la traduction exacte, dans le texte, des propos du bon Bernie ! 

 

Sanders est donc interrogé par un spectateur, Chris Brownell: "Senateur Sanders, la première chose que j'entends de votre part et que vous voulez augmenter les impôts pour la classe moyenne. J'entretiens ma famille avec un salaire de 41.000 $/an. Je me demande, si vous augmentez mes impôts, en quoi cela va-t-il m'aider?"

Réponse Sanders: "Voilà ce que nous allons faire. Les Etats Unis sont le seul pays majeur au monde qui ne garantie pas la sécurité sociale pour tous et cela nous coûte per capita, beaucoup, beaucoup plus que dans d'autres pays comme le Canada, la Grande Bretagne, la France etc. Ce que nous allons faire, est nous battre pour une "sécurité sociale pour tous", qui fournira une aide médicale à votre famille et à chaque famille en Amérique. Alors laissez moi vous dire ce que nous allons faire. Nous allons augmenter vos impôts, si vous vous situez quelque part au centre de l'économie, d'environ 500 sacs (bucks) 'l'on constatera le language chatié, quand Trump est désigné comme vulgaire', mais vous savez ce que nous allons faire ? Pour l'aide médicale, nous allons réduire les coûts de l'aide médicale de 5000 $. Alors, vous allez payer un peu plus d'impôts, mais vous ne payerez plus les premiums de l'assurance maladie privée. Je sais que l'on m'a critiqué pour cela, mais je suis convaincu que l'assurance maladie est un droit pour tout le monde et que nous ne devons pas avoir ces déductibles et co-paiements. Nous ne devons plus payer les médicaments aux prix les plus chers du monde et notre programme de "sécurité sociale pour tous" garantira une assurance pour tout le monde, qui fera économiser aux familles de la classe moyenne des milliers de $/an."

Brownel questionne: "Je veux dire, si cela m'évite de payer les premiums de l'assurance maladie, je vais donc payer plus d'impôts."

Ce à quoi Sanders ajoute: "Parfois les gens déforment les choses. Il y a un an, une publicité de 30 secondes a été tournée contre moi qui disait, Bernie va augmenter vos impôts. Mais ils ont oublié de dire que nous voulons éliminer vos premiums de l'assurance maladie. La limite est ici que nous payons trois fois plus par personne que les britanniques, 50% de plus que les français. Nous pouvons faire ainsi d'importantes économies et ma "sécurité sociale pour tous" sera financée d'une manière progressive. Oui, vous paierez un peu plus, mais votre assurance premium disparaitra."

Conclusion:  Ma question est: comment ça marche l'Obamacare ? LOL ! Cet échange est l'aveux criant de l'échec de l'Obamacare ! Et cela démontre, que le cher Bernie, n'a aucun sens de ce que signifie ÉCONOMIE ! Pour un pays en déroute économique, ce n'est certainement pas avec ceux, qui comme Bernie, ont créé les problèmes, qu'il faudra les résoudre ! Surtout que le pauvre Bernie ignore visiblement dans quel état de décrépitude est notre sécurité sociale ! 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article