Les attaques de Paris des "False flag attacks ?"

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Nous devons partir du principe que les médias mentent et dissimulent, dans le but de manipuler les masses, sur ordres des gouvernements. Joseph Goebbels premier grand maître en propagande le disait déjà: "Plus le mensonge est gros, plus il passe." Il me semble que cette citation ne devrait jamais quitter nos esprits. 

Que ce soit ici ou ailleurs, c'est désormais la cause de la globalisation qui doit être défendue, c'est bien la raison pour laquelle, ce sont des grands groupes industriels qui se rendent propriétaires des médias. C'est encore plus vrai aux USA qui montrent toujours "le bon exemple" de ce qu'il convient de faire pour enrichir les riches et appauvrir les pauvres, dans le but de les garder en esclavage. Cela concerne aussi les classes moyennes et même supérieures.  Ceci est une généralité qui mérite tout un ouvrage et une étude plus élargie, pour prouver que ce que j'affirme est vrai. Cependant, en Allemagne, nous en avons déjà eut un aperçut avec l'ouvrage du Dr. Udo Ulfkotte, non traduit en France et jamais contesté ou poursuivi en justice en Allemagne: « Gekaufte Journalisten » - « Journalistes achetés », un bestseller. 

Ce préambule, pour arriver aux attentats de Paris en 2015, sur lesquels, en France, je n'ai jamais entendu qui que se soit se poser des questions. La vérité médiatique infuse est, que ce sont des islamistes, nés dans notre Paris, qui se sont attaqué à leurs "compatriotes" français eux-aussi. 

Personne ne se pose la question, pourquoi, chaque fois, ces soldats d'Allah, car c'est ainsi qu'il conviendrait de les désigner, sont-ils toujours tués ? Pourquoi les forces de l’ordre ne font jamais l’effort de les capturer vivants ?  

Il y a un observateur US, d'une immense notoriété morale dans son pays, l'ancien sous-secrétaire au Trésor de Ronald Reagan, longtemps chroniqueur au Wall Street Journal, écrivain géo politologue, historien, auteur de nombreux ouvrages, Paul Craig Roberts, qui se pose des questions légitimes face aux mensonges et manipulations des "pressetituées", comme il les intitule. Il s'efforce enfin de trouver des solutions, sinon des contradictions par une réflexion aiguë et une recherche digne d'un chien de chasse au flair infaillible. 

Ici, dans cette interview en lien sur les attaques de Paris, le Dr. Paul Craig Roberts nous explique son point de vue que je ne suis pas loin de partager. Personne ne le prend pour un fou délirant.  Il estime, comme d'ailleurs pour les attaques du 11 septembre sur le WTC, que les attaques de Paris pourraient être des "False flag attacks", ce qui signifie, que ce sont des attaques fomentées par les gouvernements contre leurs propres peuples en accusant un ennemi politique souvent imaginaire, mais toujours pour engendrer, soit une guerre, soit des lois d'exception. Depuis le 11 septembre, sous prétexte de lutter contre le terrorisme, des guerres furent engagées par les américains, tout en restreignant leurs libertés avec leur fameux « patriot act ».  C’est ce qui est en train de nous arriver aussi en France. Nous perdons nos libertés par « l’état d’urgence » instauré depuis les attaques du 13 novembre dernier. Dans ce contexte laissez moi citer Benjamin Franklin : « Ceux qui acceptent de se priver de liberté en faveur de la sécurité temporaire ne méritent ni l’un ni l’autre. »

Je vais en faire hurler certains, mais il faut que vous sachiez que pour le 11 septembre, il a fallut d'abord un an, sur pression des familles, qu'une enquête officielle soit ouverte. Durant une longue année, un grand nombre d'éléments furent détruits. Suite aux résultats de l'enquête officielle, s'est constitutée une puissante organisation indépendante de contre enquête à celle officielle, composée d'un nombre colossal d'ingénieurs, d’architectes, de pompiers, et autres techniciens de très haut niveau, y compris des membres d'anciens gouvernements, qui travaillent aux causes de l'effondrement des tours, qui ne sont pas uniquement dues aux deux avions qui ont percuté les tours. Et dans ce dossier existe un troisième building qui s'est effondré non loin des Twin Towers, dont on ne parle jamais, pourtant vu sur tous les films. Ce building là, s'est effondré en mode explosif, comme l'on fait exploser des barres de hlm en quelques secondes. Ce building là, n'a pas été percuté par des avions et il s'est pourtant effondré en quelques secondes.  Vous trouverez le lien de cette organisation plus bas, qui vous permettra d’étudier ce dossier important.  Ce cas là, je ne le développerai pas davantage, car c'est Paris qui nous intéresse, mais j'ajouterai que l'histoire est pleine de "False flag attacks", dont même les gouvernements parfois reconnaissent les faits, ce que rapporte le célèbre Washington Blog, tenu par des journalistes d'investigations indépendants, qui dressent la liste en lien. Une liste de 42 False flag attacks reconnues officiellement par les états. Et enfin, lorsque les médias aux ordres évoquent les « théories du complot », c’est toujours dans le but d’intimider à ne pas rechercher la vérité par des enquêtes autres que celles présentées officiellement. Comme les masses croient encore dans les médias, ils sont donc gardés dans l’ignorance et le mensonge.

A nous de penser par nous mêmes, à nous de nous informer par d’autres sources alternatives, les recouper et réfléchir. Ne jamais prendre pour la science infuse ce que les journalistes achetés vous livrent. Car ce qui nous est livré est du lavage de cerveaux. La preuve la plus éclatante dans l'histoire moderne étant Colin Powell, qui brandissait sa fiole "pleine d'antrax" pour faire croire que Saddam entretenait des usines chimiques, ce qui provoqua la première guerre d'Irak, suite aux False flag attacks de New York. Un acte que Powell a regretté durant une interview à Al Jaazeera en anglais et en lien.  Mais les dégâts, nous les connaissons aujourd'hui, car nous en sommes les victimes par une invasion massive en provenance de cette région, ce qui viendra détruire l'Europe, comme le lançait ces derniers jours Donald Trump. 

Le seul intérêt de fomenter des guerres, est celui du complexe militaro-industriel américain et des néocons. C'est bien la raison pour laquelle, il faut espérer que le peuple américain conduira le Donald dans le bureau oval. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Les attaques de Paris des "False flag attacks ?"

Commenter cet article

jean-yves 14/02/2016 16:23

bonjour Hildegard
merci pour toutes ces informations pertinentes que toute la population devrait connaitre.depuis très longtemps je m'intéresse au dessous des cartes et concernant le 11 septembre que j'ai vu en direct , je n'ai pas cru une seule seconde qu'un benladen dans une grotte ait pu faire cela surtout que ces destructions demandaient des moyens énormes et beaucoup de temps pour mettre en place les systèmes de destruction.
tous les ingénieurs sérieux en béton et constructions ne peuvent adhérer aux conclusions de l'enquête surtout que récemment dans les pays du golf 2 buildings ayant subi des incendies sérieux sont toujours debout!
bien amicalement
jyk

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 14/02/2016 17:24

Ce qui ne signifie pas que tout de même, deux avions ont percuté les Twin Towers. Mais, les avions, plus le reste posent questions. C'était un attentat, mais cet attentat était aidé par des explosifs à l'intérieur des tours, selon un grand nombre de témoins, qui ont entendu des explosions juste avant la percussion des avions. Mais tout cela fait parti de l'enquête indépendante.