Washington n'a pas l'intention de respecter le cesser le feu en Syrie.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Les néocons haïssent tellement Poutine qu’il veulent lui faire sentir une « une vraie douleur ». 

Malgré le cesser le feu en Syrie, les services secrets et le complexe militaro-industriel US veulent renforcer les sanctions à la Russie. Ils veulent appliquer une « vraie douleur » à Moscou. Le prétexte : l’arrêt des bombardements russes en Syrie ne serait rien d’autre qu’un leurre de guerre. Pure propagande néoconniste.  Je l’ai toujours dis, d’ici l’élection présidentielle US en novembre, les néocons ont beaucoup de temps pour nuire. Et mon scénario est en train de se réaliser. Jeudi, ils ont lancé un missile intercontinental à partir de la base aérienne de Vandenberg en Californie. Le missile a atterri une demie heure plus tard, à 6500 km de la base dans le Pacifique, comme le rapporte l’agence Reuter. Le ministre de la défense adjoint, Robert Work a déclaré : « Ceci est un avertissement à la Russie et à la Corée du Nord. »

Selon moi, l’option nucléaire ne devrait en rester qu’à la menace. Il est bien plus probable que les US veulent encore une fois provoquer la Russie en Syrie. Le Wall Street Journal, organe, avec le Washington Post de propagande des néocons, rapporte que le ministre de la défense, Ashton Carter aurait confié à un haut fonctionnaire « que le cesser le feu en Syrie ne tiendrait pas. » Selon le quotidien qui rapporte les propos du haut fonctionnaire ; « Carter pense que c’est un leurre russe, même le chef de la CIA, John Brennan partage son avis. ». Le Général en Chef de l’Etat Major, Joseph Dunford et Carter se sont rencontrés à plusieurs reprises à la Maison Blanche et ont demandé des mesures plus dures contre la Russie pour leur faire sentir « une vraie douleur » en Syrie. Et l’organe penseur de la CIA, la Rand Corporation titre : « Comment enliser Poutine. » 

Enfin, la raison pour laquelle Rubio doit être balayé par Trump, est qu’il représente les positions des néocons de Washington, qui exigent davantage d’équipements militaires vers les pays de l’Europe de l’est, afin d’arrêter l’expansion russe vers l’ouest. Rubio exige un renforcement des sanctions et une installation massive de soldats US et des pays membres de l’OTAN aux frontières russes et refuse toute collaboration avec la Moscou contre l’EI, alors que Trump veut le dialogue avec Moscou. Last but not least, Rubio estime qu’il faut éliminer tous les instruments de propagande russe du territoire américain, quand eux, les américains ne se gênent pas d’implanter les leurs partout dans le monde.  Ted Cruz est sur la même longueur d’onde. Quant à la « Billary », ses positions sont connues, dès lors qu’elle traite le Président Poutine d’Hitler. Elle est tout autant soumise aux néocons qui la financent. 

Les russes ne sont pas hégémoniques et ne l’on jamais été. La Géorgie et l’Ukraine sont des guerres de déstabilisation de la Russie fomentées par Washington. Pour quelle raison les russes viendraient-ils s’étendre en Europe, alors qu’ils ont d’immenses territoires qui restent à explorer et à exploiter ? Cela n’a aucun sens. C’est de la propagande néoconniste hystérique.  Ceux qui veulent à tout prix garder leur hégémonie sur le monde sont les néocons de Washington au risque même, nous le voyons, d’une guerre nucléaire. 

Pour la paix du monde, il est essentiel que Donald Trump devienne Président des Etats Unis. Le peuple américain, comme nous, sommes fatigués de ces guerres provoquées par Washington dans le seul intérêt du complexe militaro-industriel et des six grandes corporations américaines. La politique hégémonique de Washington n’a aucun intérêt pour nous européens, elle ne fait que nous coûter. C’est bien la raison pour laquelle, la France doit sortir de l’OTAN et se rapprocher de la Russie qui se fait encore une fois escroquer par Washington. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article