Conquête islamique par petites touches en France.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

L'hallucinante narration de ce qui est un acte de guerre islamique, par un étudiant, victime de cet acte, incapable de nommer les choses. - Il ne sait pas ce qui s'est passé - , toutefois, il a vu "des mecs en noir avec cagoules, criant en arabe, qui ont déchiré les copies de l'examen". Il y a eut des échanges de coup, selon l'étudiant hébété, totalement décérébré. Tout de même, avec précaution il avance qu'il devrait-y avoir plus de sécurité "vu ce qui se passe en ce moment". Ce bout de phrase laisse tout de même comprendre qu'il percevait ce que fut le genre d'attaque, sans oser la nommer. 

Bref, cet individu chevelu, qui représente selon moi et, cela n'engage que moi, celui du look des extrême gôchistes, était visiblement géné de devoir expliquer ce qui devait avant l'attaque être encore explicable dans son esprit lobotomisé.

Tragique et consternante illustration de l'hébétude.

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article