Les attentats islamistes, une des stratégies du nouvel ordre mondial pour réduire les populations ?

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Peut-on penser que les attentats que nous subissons font parti de l’agenda du N.O.M ?

Un grand nombre l’ignore, mais certains curieux et éclairés, qui observent depuis l’administration Clinton ce qui se passe dans le monde, peuvent arriver à certaines conclusions, qui seront immédiatement passées sous silence ou insultées de « conspirationnistes. »

Lorsque le système lance cette « amabilité » à ceux qui réfléchissent, cela signifie, que ce système veut dissimuler des crimes et délits, commis au nom de leurs idées qui servent strictement leurs seuls intérêts.

Il en va comme pour le traitement des critiques de l’islam, qui sont immédiatement rangés dans le tiroir de « l’islamophobie », vocable infâmant inventé par les iraniens, pour intimider toutes résistance, ou alors des derniers et non des moindres, qui sont en contestation avec le politiquement correct, idéologie de gauche, qui sont rangés dans le tiroir de « l’extrême droite », traité de « faschos ».

La manipulation des masses signifie changer la perception du public sur des faits qui sont archi visibles, pour lui faire croire le contraire. Nous le vivons avec le déni des politiques, servis par les médias aux ordres, sur l’immigration, dont ils nous assènent quotidiennement que c’est une chance pour la France, l’Allemagne ou l’Europe plus largement. Une immigration qui est tout simplement destinée à nous faire disparaître. Nous, les sachants, les rebelles, qu’il convient de remplacer par des populations malléables.

Alors que nous le voyons, l’immigration n’apporte que chaos, insécurité, viols, crimes et délits en tous genre, dégradations urbaines. Des calamités qui représentent pour la communauté nationale et européenne des coûts exorbitants, qu’ils nous contraignent de régler par nos contributions fiscales. Ils nous réduisent à l’état d’esclaves et de martyrs (pour les victimes d’attentats islamiques), tout en nous faisant croire que c’est faux, que nous nous trompons, que nous sommes incapables de percevoir les bienfaits de leur politique et que ça n’a rien à voir avec l’islam.  

Ceux qui contestent leurs actions, sont immédiatement sanctionnés, parfois emprisonnés, économiquement coulés, quand les criminels, dont nous subissons les violences et l’insécurité généralisée, sont préservés, traités avec déférence. Ce sont majoritairement des musulmans qui font l’objet de toute leur attention, car l’islam sert leurs desseins mondialistes. Et leur projet est de réduire les populations de la terre, afin de régner avec facilité sur un seul peuple qu’ils auront créé de toute pièce, moins nombreux et esclave.

Le lavage de cerveau que nous avons dû subir fut très lent, mais commence à porter ses fruits.

Comment fonctionne le lavage de cerveau des masses ?

L’on commence par démoraliser les peuples ciblés, ce qui prend quelques dizaines d’années.  Pour les défenseurs du N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial) il faut maintenir les peuples inertes, dans l’ignorance obscure et surtout les réduire. Plusieurs méthodes sont employées avec succès. D’abord, pour les peuples considérés comme colonisateurs, il faut les rendre coupables. La culpabilité, sentiment catholique et chrétien plus largement, contraint les individus à la contrition et à la volonté de se laver de ses péchés.

Puis, la publicité, cette heureuse invention, est destinée à faire consommer le coupable à outrance, jusqu’à ce que le sentiment de possession matériel devient tel, qu’il n’aura plus jamais envie de se battre pour son pays et encore moins pour des valeurs. Le consumérisme rend individualiste, égoïste. Il détruit l’esprit d’appartenance à une communauté de valeurs, à une nation et ôte toute forme de spiritualité, élément profondément humain destiné à la réflexion. D’ailleurs, n’essaye-t-on pas de remplacer les humains par des robots ? Les robots, destinés eux-aussi au N.O.M. et ce n’est pas de la fiction. Dernièrement, un robot conçut par Google, a réussit à battre le champion des champions du jeu de Go qui n’en revenait pas. C’est un jeu connu pour son extrême complexité, plus difficile encore que les échecs ! Google fait d'ailleurs des recherches pour devenir éternel. Ne pensez pas une seconde que vous en serez le bénéficiaire. Non. Les fortunes amassée par cette corporation globalisée, sert aux quelques happy fews, les ultra riches, qui pourront se permettre de consommer ce que j'appelle le Google-Medi-Care en tous genres. Prothèses de remplacement ultra sophistiquées comme le foie, le coeur, les intestins, le cerveau. Tout cela dans la perspective d'une vie éternelle, ou cette caste d'oligarques vivra tout autour de la terre, dominant le genre humain normal en nombre qu'ils auront réduits et qui sera à leur service réduits en esclavage.

Eric Schmidt, le patron de Google est membre de Bilderberg et fut l’un des conspirateurs, il y a quelques semaines passées, sur Sea Island en Géorgie, contre Donald Trump. Ce Donald Trump, décidément si humain et, parce qu'humain si gênant aux projets du N.O.M.

Le robot est commandé à souhait, ce qui n'est pas toujours évident avec un être de chair et d’os. C’est ainsi que, petit à petit, le N.O.M fait disparaître les peuples, lesquels sont béats devant les « progrès » techniques, qui sont destinés à les faire disparaitre tôt ou tard et dont je parie, que les inventeurs seront couronnés du Nobel.  Quand il n’y a plus de peuple, il n’y a plus de résistance aux projets du N.O.M, dont l’un des éminents représentant, Henry Kissinger disait « qu’il fallait les réduire et que les vieux sont des bouches inutiles. » Attali lui avait emboité le pas, ce qui avait provoqué quelques réactions en France, mais sans plus.

Pour Bilderberg, dont Kissinger est membre, il faut maintenir l’humanité à 500 millions d’habitants. Ted Turner en personne, patron de CNN a estimé qu’il fallait réduire l’humanité de 70%, qu’elle ne doit pas dépasser les 2 milliards.

Les peuples en sont arrivés à une telle intertie, qu'ils sont comme des rats devant un serpent, prêt à les avaler. Ils sont tétanisés. Ténanisé devant le N.O.M, tout autant que devant l'islam que le N.O.M manipule dans son intérêt. 

Quelles sont les stratégies du N.O.M. pour réduire les populations ?

Il y a d’abord la violence et les guerres. Comme les peuples occidentaux sont devenus incapables de violence, il faut l’importer chez eux afin de réduire leur nombre. C’est à ça que leur servent les soldats d’Allah qu’ils ont contribué à transformer en chiens enragés, à les bombarder durant toutes ces années et cela continue. L'islam c'est l'arme de destruction massive du N.O.M.

Ensuite, plus lentement, l’industrie agro-alimentaire s’y emploie pour infester de cancers et autres maladies incurables l’humanité. Et l’industrie pharmaceutique en tire profit en « inventant » des remèdes destinés à guérir, tant bien que mal. Si nous résumons. L’industrie agro-alimentaire fait des profits à nous tuer lentement, l’industrie pharmaceutique tout autant pour soi-disant nous guérir.

Pour ce qui est des populations africaines, les plus prolifiques, c’est encore plus simple, malades, ont leur fait avaler des placébos. Ils croient être soignés, alors qu’ils meurent à petit feu. Sans oublier le scandale Nestlé qui impose le lait en poudre en Afrique, alors que les eaux sont majoritairement polluées. Comme infanticide, on ne fait pas mieux.

Résumons. Pour Kissinger, les vieux sont des bouches inutiles, pour Nestlé, l’infanticide en Afrique contribuerait à la régulation des populations. Tout va donc très bien, les projets de réduction de l’humanité sont en place.

Voici un festival de citations de célébrités sur leurs projets de réduction de l’humanité :

Bill Gates, le soi-disant philanthrope : « Le monde comporte aujourd’hui 7 milliards d’individus et cela va monter à 9. Maintenant, si nous faisons un bon job sur de nouveaux vaccins, la sécurité sociale, nous pourrions diminuer de 10 ou 15% l’humanité. » Diminuer la population mondiale par des vaccins ? Il ne nous prendrait pas pour des imbéciles ? Il le dit dans cette vidéo en lien !

Sans oublier que la Fondation Rockefeller a financé des vaccins anti fertilité, lequel Rockefeller lance : «  L’impact négatif de l’augmentation des populations sur notre écosystème planétaire devient terriblement évident. »

Ruth Bader Ginsburg, juge de la Court Suprême US,: « Franchement, je pensais que lorsque le ROE (Return of equity) a été décidé, que l’attention sur l’augmentation des populations aurait été pris en compte et particulièrement de populations, dont on n’a pas envie de trop en voir. »

Jacques Cousteau : « Pour stabiliser la population mondiale, il faudrait éliminer 350.000 individus par jour. »

Prince Phillip, Duc d’Edinburgh : « Si je devais être réincarné, j’aimerai revenir sur terre comme un virus tueur afin de réduire le niveau de la population humaine. »

David Brower, Directeur Général du Sierra Club, association écologiste américaine : « Faire des enfants devrait être considéré comme un crime contre la société, sauf si les parents obtiennent un permis. Tous les parents potentiels devraient utiliser des contraceptifs chimiques et le gouvernement accorderait des antidotes aux citoyens choisis pour faire des enfants. »

Margaret Sanger, fondatrice du contrôle parental : « La chose la plus miséricordieuse qu’une famille peut faire pour un enfant, est le tuer. » Citation dans son ouvrage : Woman, Morality et contrôle de naissance. New York Publishing Company, 1922, page 12 : « Le contrôle des naissances doit amener à une race plus pure. »

Conclusion: Nous avons deux ennemis mortels, les idéologues et adeptes du N.O.M., qui représentent 1% de la population mondiale et leur allié, l’islam, leur arme de destruction massive.  Tous deux sont mondialistes. Les fascistes ce sont eux et ceux qui les soutiennent !  L'islam doit avoir un avantage aux yeux du N.O.M., il dézingue massivement les siens et également les autres qu'ils terrorisent, réfractaires au N.O.M. Cependant, je ne veux pas jouer les hypocrites. Je trouve aussi qu'il y a trop de monde sur cette planète et que cela ne peut ainsi continuer. Comme nous ne connaissons pas le futur, la nature devrait régler le problème. La question est, comment ? 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article