UE : Ils sont venus, ils sont tous là « armés » de leur impuissance face à l’islam.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

On se demande pourquoi, après chaque attentat, ces hébétés éprouvent le besoin de pavoiser avec le drapeau LGBT !

On se demande pourquoi, après chaque attentat, ces hébétés éprouvent le besoin de pavoiser avec le drapeau LGBT !

Paris 2015, plus d’une centaine de morts, des centaines de blessés traumatisés à vie.  Bruxelles 2016, des dizaines de morts, des centaines de blessés, traumatisés à vie.  Seule réponse des populations, à Paris, comme à Bruxelles, des fleurs, des bougies, des larmes, des dessins bisounours et last but not least, l’éternelle litanie politiquement correcte : « Ce n’est pas ça l’islam. » « L’islam est une religions de paix et d’amour. » « Pas d’amalgames. » « Il faut éviter la propagation de la haine. » Mais c’est quoi l’islam au juste ?  

Tous ces slogans méticuleusement relayés 24h/24 par les chaines d’infos en continu, afin de laver le cerveau des téléspectateurs effarés, mais rassurés par la lobotomisation que les « pressetituées » leur fait subir. « Les même pas peur » se dandinent, souriants, montrant leurs visages hilares, estimant ainsi tirer la langue à l’ennemi, na ! Pour ajouter à la stupidité, ils brandissent des drapeaux LGBT « peace and love », côte à côte avec les drapeaux de pays arabes. On notera très peu de drapeaux belges. Une vraie incitation à venir les trucider, eux, les mains vides, sans armes et impuissants, s’obstinant à jouer les « même pas peur ».

S’il y a des soldats d’Allah qui se suicident pour leur cause, emportant avec eux les mécréants honnis et décérébrés, ces mécréants honnis et décérébrés, se suicident tout autant d’hébétude de leurs cerveaux lavés par la Propaganda Staffel du « padamalgam » généralisé et persistant.  Combien de morts encore pour qu’ils réalisent que c’est la guerre ?

Et, les voilà, les coupables caciques européens, ils sont venus, ils sont tous là, armés de leur impuissance, à 28, face à l’islam conquérant, réunis d’urgence à Bruxelles, ville martyre, pour sinon « régler le problème », blablater pour trouver « des solutions ». Ces pantins ridicules qui « décident » de meilleurs échanges entre leurs services de sécurité ! Ce qui signifie que, depuis Paris, rien n’a été fait pour nous protéger, nous, les « mains nues ».

Dans le plus pur de l’absurde, ils déclarent tous en cœur, jeudi, que « les Etats Membres ne peuvent plus garder pour eux des informations vitales. Quel aveu de ce chaos qu’est l’Europe ! Et l’ancien maire d’Athènes, Dimitris Avramopoulos, désormais aux manettes de l’immigration à la Commission de bêler : « Parfois, il s’agit d’un manque de volonté politique, d’un manque de coordination et dans certains cas, d’un manque de confiance. » Ben, nous voilà rassurés de savoir, que les européens entre eux, manquent de confiance, au point que leurs peuples se font massacrer dans les rues des capitales. Ces incompétents, dépassés par la guerre que nous mène l’islam, appellent à traduire de manière plus efficace les mesures de sécurité, sur lesquelles « on se serait déjà entendu ». Ah bon ! Il s’agirait d’un contrôle plus efficace des frontières et des personnes, comme la lutte contre les faux papiers et la vente de produits chimiques destinés à fabriquer des bombes. Il faut se pincer pour observer ces impérities. Et le Ministre de l’Intérieur Italien, Angelino Alfano de lancer sans rire : « Le terrorisme est rapide, mais l’Europe est souvent très lente. » Ah, Angelino, il porte bien son nom angélique.

Depuis cinq ans, la CE serait en train de vouloir mettre en place une loi, pour obtenir l’accès aux renseignements sur les passagers de vols. Cinq ans ! Sont pas dans l’urgence nos absurdes caciques pleurnichards. Une loi qui serait bloquée au PE, en raison de la protection du renseignement … La messe est dite. Que cette Europe là, avec ces caciques là, explose, et vite ! 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

UE : Ils sont venus, ils sont tous là « armés » de leur impuissance face à l’islam.

Commenter cet article