Washington vexée par l'éclat du retrait russe de Syrie, réplique assez minablement.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Décidément, les voyous, neocons, criminels de guerre de cette administration du plus funeste Président des Etats Unis, Barack Hussein Obama, ne doutent de rien. Il faillait qu'ils reprennent la main sur la Russie, qui vient de se retirer de la région avec un éclatant succès, tirant la guerre vers une solution diplomatique.  

Les voilà, comme ça, qu'ils viennent de déclarer l'Etat Islamique comme génocidaire. Washington, toute seule, nous sort cela de son chapeau pointu ! Sans aucune consultation avec les Nations Unies ! Faut bien, qu'en fin de mandat, Obama, honore son Prix Nobel qui lui fut indument accordé. Ce même prix que convoite cette folle de Merkel, pour faire envahir son pays par les hordes islamisées, sous couverture humanitaire, destinée à effacer les crimes nazis du passé.

Il faut voir avec quel zèle, CNN sert son maître ! Défile Frankenstein-John-Kerry, qui déclare "officiellement" la chose, derrière son pupitre tout aussi officiel, puis, dans l'émission: "Under Cover", Clarissa Ward, reporter de la chaine en abaya noire, enfoulardée comme il se doit chez les islamistes, sur le terrain islamiste, en Syrie, interroge un barbu plus que fourni, la bosse de prière visible sur son crâne rasé, robe noire, désigné comme humanitaire ... Le type ressemble plus à un soldat d'Allah sanguinaire, décapiteur, qu'à une figure humanitaire ! Des images de morts et de destructions défilent au rythme d'un commentaire qui accuse les russes de tous ces malheurs que ces pauvres syriens doivent subir. Cette chère Clarissa n'aurait pas eut besoin de se déguiser en islamiste à Damas, chez Bachar, qui a toujours défendu toutes les religions, ou l'on est habillé de manière normale. Non, non, je ne défend pas Bachar, mais je choisi entre deux maux, Bachar, c'est sûr ! 

Cette mise en scène, avec cet accoutrement, est un message fort et subliminal que CNN envoie innocemment. Clarissa Ward en abaya et enfoulardée, témoigne que la zone d'ou elle rapporte, est une zone islamiste radicale, qui ne supporte pas que la femme soit vêtue autrement. J'imagine que si moi je vois la magouille, des millions d'autres personnes la percevront aussi.

La manipulation est presque parfaite. Selon moi, les Etats Unis d'Obama veulent se repositionner "gentillement" "maitres du monde", après l'éclat Poutine, effacer les crimes de guerre, afin, qu'en fin de mandat, Obama et son Prix Nobel de la Paix, soit transformés en colombe blanche d'une paix imaginaire, dont ils ne veulent pas, dans le but de faire marcher leur complexe militaro-industriel. L'hypocrisie a décidément une odeur nauséabonde.  

Ils sont au bout du rouleau, à Washington. Ils n'arrivent pas à avaler la pillule Poutine et son retrait, après avoir un peu rétablit la situation en Syrie, laissant le reste du job à Washington et à ses caniches, se taillant la taille du lion en diplomatie. Poutine ne pourra donc pas être accusé d'avoir rompu le cesser le feu, comme le rêvaient certains généraux à Washington. 

Alors, pour reprendre la main guerrière, convaincre le public américain qu'il faut continuer à bastonner sans dicernement, ils viennent de déclarer l'EI comme entité génocidaire. Ca pose "son homme" ! Tout le monde déteste les génocidaires !  Ce qui va leur permettre de mettre plus encore de bordel que ce n'est déjà dans la région et sapper tous les efforts de la Russie, qui sera, sans aucun doute, ensuite, accusée de tous les maux. C'est curieux que Washington ne s'y prend qu'aujourd'hui, alors que des centaines de milliers de pauvres gens sont déjà massacrés et enterrés depuis des années ! 

Il est temps que le peuple américain porte Donald Trump à la Maison Blanche. Croisons les doigts, il doit encore se battre contre forte partie. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Capture d'écran de l'émission "Under Cover" de CNN, c'est la belle Clarissa Ward en action et déguisée !

Capture d'écran de l'émission "Under Cover" de CNN, c'est la belle Clarissa Ward en action et déguisée !

Commenter cet article