FRANÇOIS FOSSOYEUR DE L'EUROPE !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

  • En 2006, le pape Benoit XVI a dit ce qu'aucun pape n'avait osé déclarer avant lui – qu'il existe un lien entre violence et islam. Dix ans plus tard, le pape François ne dénonce jamais nommément les responsables de violence anti-chrétiennes et ne prononce pas le mot « islam ».
  • Le pape François ne cherche pas à ré-évangéliser ou à reconquérir l'Europe. Il parait profondément convaincu que l'avenir de la chrétienté se situe aux Philippines, au Brésil et en Afrique. Sans doute est-ce ce qui explique que le pape consacre peu de temps et d'efforts à dénoncer le terrible destin des chrétiens d'Orient.
  • Le « multiculturalisme » en Europe, c'est la mosquée qui campe sur les ruines de l'église et pas la « synthèse » demandée par François. L'église est sur la voie de son extinction.
  • Que l'Europe joue la carte du « multiculturalisme » au moment où elle expérimente une déchristianisation spectaculaire est extrêmement risqué. Outre Rhin, un rapport a établi que la démographie « fait de l'Allemagne un pays définitivement multi-religieux ». En Grande Bretagne, une importante enquête a conclu que l'« Angleterre a cessé d'être un pays chrétien ». En France, l'islam remplace progressivement le christianisme en tant que religion dominante.

Commenter cet article