La vie démocratique de l'AfD, rien à voir avec le FN autoritaire. Mal français. L'Allemagne qui a déjà le dessus, pourrait garder sa suprématie, si le FN ne se reprend pas avec Robert Ménard.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Je sais que pas grand monde ne comprend l'allemand, mais on aimerait que ce qui se passe au sein de la AfD, en toute transprarence, sinon, nous n'aurions pas cette vidéo, nous soit tout autant proposé par le FN, ou autres partis,  qui restent dans les vieux démons français de l'opacité. 

On y débat en toute liberté, et en toute transparence, sinon, comme je disais plus haut, il n'y aurait pas ce genre de vidéo disponible. Il en va de la culture, de l'islam, sans aucune censure. On imagine même pas une telle scéance se tenir en France, pays des droits de l'homme revendiqué, pays de la "démocratie", revendiqué, bref que de la foutaise verbale, alors que les allemands, en pleine résistance, parlent, essayent d'être efficaces. 

PEGIDA c'est bien, mais elle devra se rallier à l'AfD, sinon ce ne sera que du romantisme peu efficace. Je pense que Tatiana Festerling a déjà prévu son alliance, sans laquelle rien n'est plus possible en résistance. L'AfD s'est développée de manière fulgurante, dû tout simplement aux carances de la "grande coalition" CDU-SPD, qui tente à disparaitre comme l'on suce une glace en plein soleil. 

Mon conseil, avant de s'afficher avec une dissidence allemande, crue, par certains chez nous, comme officielle, je serai plus prudente. On a déjà vu Riposte Laique entrainer le SIEL avec une figure peu recommandable. Tout cela, parce qu'ils ne maitrisent pas l'allemand et se laisse impressionner, comme des provinciaux devant Paris. 

Pour l'instant c'est bien le parti AfD qui est aux manettes de la résistance. Le reste n'a aucune importance politique. Et l'on peut toujours poser, ç'est joli, mais peu efficace. Mon conseil au SIEL, est de se rapprocher de la AfD pour plus d'efficacité, le reste, comme je dis toujours, n'est que littérature ...

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article