Maire de Londres: "On attend de voir", médias français. Mais voyez donc !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Maire de Londres: "On attend de voir", médias français. Mais voyez donc  !

A peine un musulman est à la tête de Londres, que les bus légendaires de Sa Majesté, font de la publicité pour le ramadan. Inutile de faire d'autres commentaires. Nous comprendrons que désormais, la situation est devenue irréversible. Il me semble que Nigel Farage ne sera pas un rempart contre la conquête désormais agressive, il me semble, si ma mémoire est bonne, qu'il était assez flou sur le sujet. Lui est intéressé par le Brexit exclusivement. Disons qu'il est un immigrationniste tiède. 

Doit-on pour autant dire que le "salaud" de peuple d'anglais a mal voté ? Comme les sectaires de gôche aime à le scander, lorsque les suisses votent contre les minarets ? La vérité est que de tels votes ne devraient pas exister, si nos sociétés étaient demeurées homogènes. 

Depuis 2009, c'est aussi un musulman d'origine marocaine qui est maire de Rotterdam, cela, tout le monde l'a zappé. En Hollande, heureusement, nous avons un grand résistant avec la figure de Geert Wilders. Cependant, ce maire, Ahmed Aboutaleb, aurait déclaré à ses compatriotes musulmans que, s'ils ne sont pas contents avec les lois du pays, dans le texte: "Qu'ils aillent se faire voir ailleurs !"

Peut-on leur laisser le bénéfice du doute, lorsque l'on connait la façon de procéder de l'islam. Si ce n'est par la persuasion, ce sera par la force. Pour l'instant, nous vivons la "houllebecquisation" de la situation. C'est très pervers, irréversible.

Jean Raspail voit la situation changer uniquement par la force. C'est ce que je pense depuis longtemps. Pour cela, il faudrait que les corps d'armées et de polices se retrouvent dans le but de prendre la situation en main. Nous sommes loin d'une insurrection. Il semblerait que les postes confortables de fonctionnaires ne s'abandonnent pas facilement. Ce qui équivaut quelque par à de la corruption. 

Heureusement q'en Pologne, l'on vient de décréter que pas un seul "réfugié" ne rentrerait dans le pays, pour des raisons de sécurité. Les fous de l'UE sous direction de la folle en chef, veulent sanctionner les Etats Membres qui refuseront d'accepter les envahisseurs à hauteur de 250.000 € par tête de pipe. A se tordre de rire jaune. Puisque les pays de l'est résistent, faisons comme eux. Réveillez vous Révoltez vous ! 

En Hongrie, Viktor Orban veille au grain, avec ses collègues de Visegrad. L'Allemagne de l'Est fait ce qu'elle peut avec PEGIDA, à l'Ouest, la AfD se développe de manière rapide. 

En Autriche, la FPÖ avance ses pions.

Dans le nord de l'Europe c'est le chaos migratoire, agressions, viols, meurtres deviennent le quotidien des scandinaves, alors que ces pays n'ont jamais colonisé quelque pays que ce soit. Partout, les juifs fuient les tenants de l'islam qui veulent les exterminer. Le destin de Merkel est-il de terminer le travail d'Hitler ? On peut se poser la question. 

Faudra-t-il laisser l'ouest pour nous réfugier à l'est, laisser aux hordes barbares notre patrimoine architectural, artistique, notre mémoire écrite, nos églises, nos musées, nos maisons à la destruction ?

Ou enfin, irons nous sauver l'Europe contre les institutions européennes, les mettre à sac, chasser, traduire devant les tribunaux les traitres corrompus jusqu'à la moelle, aux ordres des néocons de Washington, que sont ces fonctionnaires, dont leur premier, Juncker et ses prédécesseurs, pendre Merkel et Schulz en place publique à Cologne, sur le lieu des taharrushas dont elle est responsable. 

On en est à vouloir se mettre à genoux, invoquer un Dieu imaginaire, pour que Trump arrive au pouvoir, s'entendent avec le Président Poutine, ce qui changera considérablement la donne en Europe. A partir de cette élection américaine, il me semble que le personnel politique européen changera radicalement. Je pense que c'est à partir de là que de nouvelles têtes émergeront. 

Je ne crois pas au FN de Marine le Pen et de son mignon. En revanche, je mets de grands espoirs en Marion Maréchal, associée avec Robert Ménard et tout ce monde qu'il arrive à fédérer à Béziers, serait un bon début, intelligent pour commencer à construire quelque chose de solide.  Que de ces journées sorte une charte à laquelle nous devrons nous conformer. Et si la tante devait changer de comportement, de Vice Président, de cesser de faire de l'électoralisme, je crois qu'un nouvel espoir se ferait jour. Ce sera assurément à Robert Ménard que nous le devrons. 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

Commenter cet article