Analyse désespérée de Robert Ménard.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

En lien, l'analyse désespérée de Robert Ménard que je partage. 

La phrase qui tue : "Un peu comme si, en 1945, on s’était demandé si les morts de Treblinka étaient victimes de l’antisémitisme ou du nazisme…" Criant de vérité ! Devant cette phrase, qui révèle l'état d'esprit de l'occident, le sentiment d'impuissance, d'injustice me prend. Je ne suis même plus capable d'être en colère, révoltée, car nous, les mains nues, n'y pouvons rien faire. Subir, c'est mourir. Pire, mourir mains nues. Nous n'avons même pas l'honneur de combattre, armes à la main cet ennemi atomisé sur tout le territoire.

Nous avons entendu de la bouche puante de ces commentateurs lobotomisés, serviles, aplatis, que le FN serait pire que Daesh. J'ai entendu la colère d'Obama contre Trump, qui aurait dû être dirigée contre le titeur d'Orlando, autre soldat d'Allah.

Comme tout acte de guerre de ces soldats d'Allah, j'attends que quelqu'un révèle les cris de joies de leurs supporters qui sont légions. Cela fut observé à chaque fois dans les quartiers islamisés.

La balkanisation est en route, l'état major et la direction de la police ne désobéissent pas à un pouvoir qui n'est plus que l'ombre de la mort sur la nation française, alors qu'ils sont la pour défendre la France. Alors oui, comme Ménard, je pense qu'il est trop tard et que la démocratie est le pire des système.

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

Dame Ginette 16/06/2016 10:16

Merci de vos analyses auxquelles j'adhère et que je ne saurais exprimer comme vous le faites.
Comme vous, je n'ai plus rien à dire. Notre société occidentale est complètement malade du déni face au réel.
J'ai l'impression pour ma part que seule la folie me permettra d'échapper à cette engeance mortifière dans laquelle les politiques nous guident depuis 40 ans.
La Vérité est niée, seuls les mensonges (parfois dus à l'inculture) sont officiellement présentés.

kerfers jy 16/06/2016 10:05

bonjour Hildegarde
je partage tout à fait vos propos et ceux de Robert Ménard : ceux qui devraient nous protéger sont en fait à la botte de politiciens complètement corrompus .
un coup d'état militaire je n'y crois plus.
notre démocratie a vécu .
je crois que c'est Montesquieu qui disait : l'islam radical coupe la tête et le modéré tient les jambes...
et ces politiciens depuis 40 ans ont aussi empêché que le peuple se défende par des lois liberticides et orientées .
il faudra se rappeler tout çà après la grande catastrophe qui vient.
jyk