Le Dalai Lama: "L'Allemagne ne doit pas devenir un pays arabe."

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

« L’Allemagne ne doit pas devenir un pays arabe ! »

C’est ce que déclare le chef spirituel des tibétains, le Dalai Lama ! Elle y va de ses commentaires prudents, la presse, tout en émoi qu’elle est face à cette franche déclaration : « L’Allemagne ne doit pas devenir un pays arabe ! »  Après tout, c’est le Dalai Lama !  Alors, c’est désormais François, le Pape islamo-collabo contre le Dalai Lama éclairé ? Quelle affaire ! On en deviendrait bouddhiste du coup ! Et c’est à la très soumise neoconniste, Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), qu’il a donné cette interview à partir de son lieu d’exil de Dharamsala au nord de l’Inde.

 

C’est une interview générale ou est évoquée entre autre la crise migratoire en Europe, qui ne représente qu’une infime partie de l’interview, mais qui soulève l’émoi de toute la presse allemande. 

Voici ce qu’il exprime précisément sur la question ; « Lorsque l’on regarde le visage de chaque réfugié, en particulier celui des enfants et des femmes, l’on ressent leurs douleurs. Ceux pour lesquels la vie est bonne, ont la responsabilité de les aider. En revanche, il y a en désormais un très grand nombre. L’Europe, par exemple l’Allemagne, ne peut devenir un pays arabe. L’Allemagne c’est l’Allemagne (rire). Il y en a tellement, que cela doit être difficile dans la pratique. Moralement, je trouve que ces réfugiés ne doivent être acceptés que provisoirement. Le but doit être leur retour, afin qu’ils puissent participer à la reconstruction de leurs pays. » 

Cependant, contrairement à la presse allemande, qui se focalise que sur le premier passage, je veux continuer sur ce qu’il dit sur l’islamophobie, sur laquelle il est interrogé et là, les choses sont plus nuancées. Même nuancées, le pape islamo-collabo, François, n’a jamais eut de tels propos, car lui, est dans le déni où détourne le regard des chrétiens d’Orient et d’Europe, pensant que l’avenir de la chrétienté est en Afrique, en Amérique du Sud ou aux Philippines. 

Voici ce que dit le Dalai Lama : « Il s’agit d’individus, de petits groupes qui s’entretuent dans leurs propres pays. Des chiites et sunnites. Ils ne représentent pas l’intégralité des musulmans. Le message de l’amour existe dans toutes les religions. Il existe aussi des êtres malfaisants chez les bouddhistes, les chrétiens, les juifs et les hindous. Cependant, il ne faut pas sur la base de quelques tristes événements, condamner l’intégralité du monde musulman. » Fin de citation.

C’est un chef spirituel et s’exprime en tant que tel. Je lui objecterai que ce sont toujours les minorités qui prennent le dessus sur la majorité. Ce fut ainsi pour Lenine et son petit groupe du départ, on connait la suite avec Staline, puis, Hitler, Mao, Pol Pot et il en va ainsi de l’islam aussi. Tous les totalitarismes se développent à travers des minorités agissantes. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article