Assez des « vous n’aurez pas ma haine » !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

J’ai la haine des « vous n’aurez pas ma haine ». Ils sont la génération des lobotomisés par 30 ans d’idéologie antiraciste ! A chaque attaque, nous les voyons, s’embrasser, pleurer, mettre des bougies, se lamenter et surtout et avant tout clamer : « ce n’est pas ça l’islam ». Et bien si, l’islam, c’est aussi ça !

J’ai la haine contre les musulmans qui se réjouissent à chaque attentat contre l’occident depuis les attentats de New York.

J’ai la haine contre les musulmans, dont les « autorités » inexistantes, ne font que protester hypocritement, c’est la taqqhiah en application en occident.

J’ai la haine contre les musulmans, parce qu’ils ne descendent pas massivement dans les rues pour dire « assez ».

J’ai surtout une haine inextinguible contre un système occidental politique de gauche-internationaliste-islamo-collaborationniste, qui a permis tous ces carnages sur nos sols occidentaux, jusqu’à Nice en ce 14 juillet 2016.

J’ai la haine de Giscard d’Estaing, qui est à l’origine de nos maux du 21ème siècle, lui, qui a permit le regroupement familial, au lieu de renvoyer les travailleurs immigrés leur tâches terminées.

J’ai la haine de Mitterrand, ce faux cul de droite extrême, déguisé en socialo, pour accéder au pouvoir et devenir promoteur de cette nouvelle idéologie funeste de « l’antiracisme », par la création de SOS racisme et tout ce qui en a découlé par la suite de bisounourserie, de dénie, d’aveuglement sur l’immigration islamisée.

J’ai la haine de Jospin et de Stasi, lesquels en juin 1989 ont permit le port du voile dans les écoles, date à laquelle tout à commencé avec les revendications qui conduisirent aux « accommodements raisonnables » avec l’islam.

J’ai la haine pour tous ceux aux manettes, qui n’ont pas écouté mon ami, Philippe Aziz, paix à son âme, qui alertait déjà sur la société parallèle islamique de Roubaix par son ouvrage en 1998 : « Le paradoxe de Roubaix ».

J’ai la haine contre ces caciques qui courtisent l’islam, Delanoë, Hidalgo, Hollande, Sarkozy, Fillon, Estrosi, lequel en ce jour de guerre, après 84 morts, des dizaines de blessés, se lamente lamentablement, alors qu’il promeut pour raisons électoraliste la construction de mosquées à Nice, tout comme Ali Juppé à Bordeaux et j’en oublie tant ils sont nombreux, sur tout le territoire, qui favorisent la construction de mosquées sur tout le territoire. Les mosquées sont les casernes des soldats d’Allah, comme le lançait si bien Erdogan avec sa citation désormais tristement célèbre et qui se vérifie de jour en jour ; « Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats. »

J’ai enfin la haine pour tous ceux dans le déni sur l’islam, qui persistent à minimiser que « ce n’est pas ça l’islam ». A ceux là je dis encore une fois, si, c’est ça aussi l’islam. Que les minorités agissantes, ceux qui les entourent et qui savent forcément, les proches de ceux qui savent, doivent être bannis de la France, de l’Europe, de l’Occident.

Nous sommes en guerre et, malgré cet attentat de Nice, en ce 14 juillet, ils ne l’ont toujours pas compris, défendant leur médiocre carrière, au détriment de l’intérêt général, et surtout les musulmans, sans lesquels plus aucune élection ne peut être gagnée. Ils sont les traitres à la France, à ses valeurs chrétiennes, juives et laïques. L’islam ne fait pas parti de la France, de l’Europe ni de l’Occident tout entier. Ils laissent le totalitarisme islamique s’installer avec violence. Français, Réveillez vous, Révoltez vous.  N’ayez plus peur d’être traité de raciste, car c’est un totalitarisme que nous devons combattre. Il se trouve que ceux qui le représentent sont majoritairement musulmans en provenance des pays du Maghreb ou autre pays des anciennes colonies britanniques, belges ou hollandaises.

Souvenez-vous, que récemment, en Grande Bretagne, les services sociaux n’ont pas osé dénoncer le viol de 1400 jeunes filles par des musulmans pakistanais, de peur d’être traités de racistes. Comme cela fut le cas des médias allemands, suite aux taharushas de Cologne et d’ailleurs, qu'ils ont mis du temps à dénoncer et que s'ils ont bougé, c'est grâce à l'internet que Merkel censure aujourd'hui comme en dictature. Comme il est interdit de désigner les hordes islamisées, en Suède qui tuent et violent quotidiennement, qui a fait que la Suède est devenue la capitale mondiale du viol. En Suède, c'est le cas de le dire, le syndrome de Stockholm a recouvert tout le pays. 

Alors, encore une fois, « ASSEZ DES, VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE », c’est avec la haine que l’on gagne la guerre, car, en face, ils sont motivés par la haine. Qu'enfin une haine inextinguible gagne vos coeurs, sinon, vous êtes foutus ! Et j'illustre intentionnellement avec une image pathétique qui démontre que les esprits ne sont pas encore installés dans la riposte de la guerre ! 

 

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Assez des « vous n’aurez pas ma haine » !

Commenter cet article

Koycu 16/07/2016 02:57

Je m'adresse a celui qui a la haine contre l'islam . L'islam est une tres belle religion ou on trouve le droit chemin en aidant son prochain ( amour, paixetc) les musulmans ne sont pas des terroristes

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 16/07/2016 08:38

Certes, les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont des musulmans. Je demande à tous les musulmans en désaccord avec leur minorité agissante, de descendre massivement dans la rue pour manifester, ce qui ne fut pas le cas jusqu'à maintenant. Il y a 15 millions de musulmans en France, quelques dizaines qui manifestent ne font pas le compte. Ce qui signifie que la majorité des musulmans approuvent leur minorité agissante.

REM INGTON 15/07/2016 20:33

Plutôt que la haine, que je ressens au plus profond de mes tripes, comme vous, je préférerais partager la détermination, l'action, tout en conservant ma haine, mais maîtrisée, pour qu'elle me serve de "carburant"
Sortons de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.... Je me suis permis de conjuguer le verbe "sortir" à la première personne du pluriel !!! Que Anna Marly, Joseph Kessel, Maurice Druon me pardonnent !!!

batacier 15/07/2016 17:20

Oui Madame, vous avez parfaitement raison et je vous adresse toutes mes félicitations pour votre franc-parler.