Je suis le peuple et tout çà, c’est la faute à Foucault, Dr. Mabuse contemporain !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Je suis le peuple et tout çà, c’est la faute à Foucault, Dr. Mabuse contemporain !

Nous vivons une époque effroyable. Deux mondes s’affrontent ; l’occident et l’islam, comme au 20ème siècle, le monde libre et le communisme. Avec des différences notoires.

Au 20ième siècle, l’arme nucléaire utilisée au Japon pour mettre fin à la seconde guerre mondiale, fut suffisamment dissuasive pour que les deux blocs s’abstiennent par la suite d’affrontements directs. La raison l’a toujours emporté. Ce qui n’empêchait pas les deux puissances de s’affronter sur d’autres territoires pour y défendre leurs idéologies. Notamment en Asie, en Amérique Centrale et du Sud et en Europe divisée en deux blocs. Comme les morts tombaient ailleurs, le « monde libre » ne voyait qu’à travers son tube cathodique, ces victimes lointaines, sans que son appétit ne fut coupé.

Désormais, avec l’islam, qui estime que son temps est à nouveau venu pour conquérir l’occident, ceux du « monde libre » sont frappés et peuvent être frappés à n’importe quel moment et n’importe où dans leur vie quotidienne. Le 11 septembre, à New York, fut le premier exemple monstrueux. Vinrent ensuite Madrid et Londres et la liste des attaques ne cesse d’augmenter depuis.

Ce ne sont plus des armées qui s’affrontent, qui pouvaient laisser, si possible, les civils hors des champs de batailles. Ce sont des armes peu chères qui frappent intentionnellement les civils.  Les civils ! Ces anonymes en nombre. Ces victimes idéales pour terroriser politiques et nations ! Ces civils, qui subissent, au nom de la mondialisation, imaginée dans les cerveaux anglo-américains de la fin du 19ème siècle, dont Cecil Rhodes était l'idéologue. Ces civils qui commencent enfin, peut-être à se rebeller. Pour l'instant, ils se laissent tuer et certains excusent même les boureaux des leurs ...

Ce sont des bombes humaines idéologisées, qui aiment la mort, destinées à terroriser les civils, toujours, qui veulent nous détruire au nom de l'islam, ce totalitarisme si bien connu par les sachants et méconnu par les grandes masses occidentales.

Contre cette guerre là, le « monde libre », qui aime la vie, compassionnel, bisounoursier, pacifiste, ne peut gagner. Il ouvre les bras aux tueurs, pleurant ses victimes devant les caméras complaisantes et soumises au NOM,  sans pour autant décider de combattre ces engins de mort à forme humaine, instrumentalisés par l’islam. Ce « monde libre » qui estime les populismes plus dangereux que ces tueurs idéologisés. Ce « monde libre », qui ne l’est plus depuis bien longtemps, soumis à la pensée unique. Au politiquement correct, dont l’inventeur fut un français qui portait le nom de Michel Foucault. L’idéologue de la French Theory.

François Bousquet, dans son excellent démontage de la machine Foucault, parut chez Pierre-Guillaume de Roux : - Putain de Saint Foucault -  révèle : « Non sans euphorie, Foucault découvre un potentiel de subversion des normes insoupçonnées au sein du modèle néolibéral et du type de société qu’il promeut, société dans laquelle il y aurait une tolérance accordée aux individus et aux pratiques minoritaires. » La tyrannie du minoritaire a pris le pouvoir, continue Bousquet. Elle n’est pas seulement l’œuvre d’une élite technocratique ou financière, elle est le travail quotidien des nouvelles féodalités qui amendent les lois et restaurent dans les interstices une société de privilèges. La démocratie est morte, voici venu le temps de la minoritocratie. Du haut de sa chaire du Collège de France, Foucault lançait : «  La migration est un investissement, le migrateur est un investisseur ». Et si le peuple n’est pas content, c’est pareil ! On le remplacera, si l'on veut citer Berthold Brecht, ou: « Oui, le peuple ! Mais faudrait ne jamais voir sa gueule » disait Jules Renard.  Au patronat de démanteler l’Etat –providence, trop coûteux, à l’extrême gauche d’abattre l’Etat-nation, trop archaïque. Conclusion, comme le souligne Bousquet ; «  Foucault a joué un rôle de premier plan dans cette alliance à front renversé. Dans son sillage, la lutte contre les discriminations se substituera à la lutte des classes."

A cette théorie, les peuples menacés de remplacement disent NON. Cela n’était pas prévu au programme de ce cher Michel Foucault !

A la dictature de l’intimidation et de l’insulte, qui fait croire qu’elle est du camp du bien, le peuple de souche dit NON.  Ce camp du bien mondialisé, dont le projet est de dissoudre les peuples de souche du « monde libre », en un magma mondialisé, dont « l’homme unique » est le grand projet au service du consumérisme organisé par le NOM (Nouvel Ordre Mondial), les peuples disent NON. C’est bien de dire NON, c’est mieux de se dire que, comme les soldats d’Allah, nous sommes prêts à donner nos vies pour notre mode de vie. La différence entre eux et nous, encore une fois, c’est qu’eux, ne craignent pas la mort, quand nous aimons la vie et que nous sommes soumis à cette vie là, vie, que certains scientifiques occidentaux étudient à rendre « éternelle ». Voir les expériences de Google.  Le Dr. Faust vit toujours et plus que jamais. Google vous le dit, vous ne souffrirait plus comme le Docteur Faust de votre éternité ! 

Hélas, une partie influente de l’occident mondialisé manipule l’islam et sa oumma pour déstabiliser les populations de souche occidentales rétives à leur projet funeste du NOM.  (Nouvel Ordre Mondial). Populations de souche qui ne l’entendent pas de cette oreille et veulent garder leurs identités, leurs cultures, leurs valeurs, leurs cultes que le NOM veut les contraindre à abandonner pour se mélanger dans un magma mondialisé, dont la seule personnalité serait « l’homme unique » au service du consumérisme organisé par ceux qui sont aux manettes du NOM, ou le ventre des femmes se transformerait en usine à procréer, comme sous les nazis qui inventèrent la GPA avant tout le monde avec le Lebensborn. 

Ce sont les grandes corporations qui font et défont les politiques à leur service, qui instrumentalisent l'islam. Lesquels politiques ont l'ordre de maintenir le simulacre de la démocratie, contre manipulation de leur élection et réélection. Nous avons pu observer, en France, comment les caciques corrompus au pouvoir par le NOM, se sont unis contre le FN aux dernières régionales. Nous observons le même phénomène contre Trump aux USA, pays du NOM avec la Grande Bretagne et son Brexit …, partout ailleurs dans les pays européens qui veulent se maintenir en vie culturelle et cultuelle. Il est utile de rappeler que Benoit XVI voulait que la chrétienté soit inscrite dans les traités européens, ce qui lui fut refusé par le trotzkiste, donc, internationaliste, Barroso ! De quel droit ? Même athée, j'aurai aimé alors un réferendum sur la question et j'aurai voté pour l'inscription de la chrétienté dans les traités européens. 

La fronde gagne le monde libre, contre le NOM et la conquête islamique. Tout ce monde là est intimidé de manière récurrente par le NOM et sa Propaganda Staffel qui le traite de « fasciste, extrême droite et islamophobe, terme inventé par les iraniens pour nous intimider». Il est interdit d’avoir des sentiments d’amour pour son pays, son drapeau, son hymne, ses traditions, ses cultes. En revanche, vous êtes priés de vous soumettre aux valeurs de l'islam, son ramadan, son hallal, ses femmes couvertes qui ne sont pas égales aux hommes, excuser les taharrushas et autres crimes d'honneur, ou attaques terroristes contre nous, occidentaux honnis, coupables de tous les méfaits de la colonisation. Nous sommes priés d'expier nos fautes.  Ce n'est pas l'islam, nous est-il rabaché de Washington, à Berlin, en passant par Paris pour finir à Stockholm qui contamine notre continent du syndrome de Stockholm.  

Le NOM a encore des ressources, lorsque la machine se grippe, comme pour le Brexit, les élections en Autriche, les pays de l’est européens qui refusent de se laisser dissoudre dans une immigration de masse islamisée, la Suisse qui vote contre la construction de minarets, les français qui votent contre le traité de Lisbonne, comme les irlandais, les américains qui suivent massivement le populiste Donald Trump, le FN et la AfD qui se développent, un Geert Wilders qui alerte au péril de sa vie, un Théo van Gogh assassiné, comme un Pym Fortyun. Toute cette rébellion doit être matée par le NOM, mais de manière « soft », afin d’éviter ce qui sera de toute façon inévitable, la libanisation de l’occident. Ce que le NOM ne saurait voir du haut des certitudes de sa puissance financière qui guide ses projets.

Alors, ce qui tient encore tranquille les masses de moins en moins dupes, c’est internet et les réseaux sociaux, réceptacle de toutes les frustrations, de toutes les haines, mais aussi de tous les enthousiames, de toutes les luttes, de tous les espoirs et de tous les savoirs. 

Le défouloir mondialisé des peuples en rébellion contre les élites mondialisées. Ce défouloir dont les mainstreams nous chantent qu’on y trouve le meilleur comme le pire, souvent le pire, estiment-ils pour prêcher pour leur paroisse en désaffection et humilier ceux qui ne s'en laissent pas compter, qui cherchent l'information, afin de se forger leurs propres opinions. Lesquelles opinions, si elles sont exprimées, sont immédiatement diabolisées d'extrême droite et de fascistes.   

La encore, les caciques corrompus par le NOM veulent mater les rebelles en restreignant la liberté d’expression sur le net, sous prétexte de maitriser "la haine raciale" et autres expressions, considérées comme des « délits d’opinions ».  Nous parlons de la haine raciale des rebelles occidentaux, non de celle des islamistes globalisés. Eux, n'ont pas la haine, ils tuent. Il faudrait rechercher, mais il me semble me souvenir que, Françoise Giroud, cette icône de la gauche caviar et bienpensante, avait déclaré que les être humains sont racistes originellement ..., quand Hollande fait gommer le terme race de la constitution. 

A ce titre, contre le racisme originel mentionné par Françoise Giroud,  Merkel, qui se prend pour la Kaiserin von Europa, coupable des coupables des totalitarismes nazi et communiste, rencontre Zuckerberg pour le matage des insurgés occidentaux réfractaires à leur remplacement par les hordes islamisées qui seront au service du NOM.  

Valls-Cazeneuve, de leurs côtés, organisent la censure sur Twitter, comme aucun pays au monde jamais, même pas la Chine communiste.  

Ce que ces caciques n’ont pas compris, c’est qu’en voulant mater les frustrations qui s’expriment sur le net, ils organisent bêtement la balkanisation de nos pays. Si les frustrations ne peuvent plus s’exprimer sur le net, elles s’organiseront autrement, physiquement et je parie ma fortune, qu’alors, l’Elysée sera prit de force, le bâtiment du Reichstag sera prit d’assaut et ce qui devra arriver arrivera, contre les avis de certains qui n’y croient pas.

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

Laure 04/07/2016 20:30

Michel Foucault ne supportait pas de rester dans la même pièce qu'une femme (haine? phobie?). Comportement pour le moins étrange. Il n'était pas équilibré sur le plan psychologique. Je le tiens d'une psy (présidente d'une société de psychanalyse bien connue) qui le connaissait. Voilà l'un des maîtres à penser de la gauche.

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 05/07/2016 08:20

Je constate que tous ceux qui commentent cet article, commentent totalement à côté du sujet.

le brebis galleux 05/07/2016 04:20

Madame, vous croyez aux dires d'une psy ? Ce milieu et cette arnaque dominés par les adeptes du talmoud ? Cela dit, oui, il était homo et sm,et donc empruntait les corridors des Enfers. En revanche, je ne savais pas qu'il avait si horreur des femmes...Cela dit, tous les pys que j'ai connus étaient zinzouilles...

le brebis galleux 03/07/2016 22:04

Michel Foucault était un SM très hard et cuir qui fréquentaient les sordides nuits gaies parisiennes...il en est mort...

le brebis galleux 03/07/2016 22:01

Certes, mais ce n'est pas sir simple, vous ne croyez tout de même pas que le Mossad n'est pas derrière le 11 septembre ! Il l'est ! Comme il est derrière Daesch..;Les "hors-sols" vont loin !