Jubilatoire. Poutine, l'ex homme du KGB raille la CIA incompétente sur le dossier Snowden.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Combien d'opérations de la CIA furent des échecs dus aux incompétences des fonctionnaires aux manettes. La liste est longue, non exhaustive ... La CIA est en quelque sorte les pieds, cependant, je citerai quelques exemples pour montrer leur bêtise qui n’est dû qu’à leur manque de culture sur les autres peuples. C’est bien leur bêtise qui les rend si dangereux.

Les dix plus grandes erreurs de la CIA sont les suivantes, dont vous pourrez à loisir regarder sur Google l’intégralité des histoires, mais je vous en livre juste le titre. Vous me pardonnerez de ne pas vous développer chaque cas d’échec, le temps est de l’argent et j’informe gratuitement. En conséquence, si vous, mes lectrices et lecteurs n’êtes pas paresseux et intéressés par le sujet, vous irez chercher le complément d’information précise. J’ai néanmoins la courtoisie de vous donner une source en langue anglaise, pour ceux qui maîtrise la langue.

 

1/ Pearl Harbour

2/ La Baie des Cochons

3/ L’offensive du Tet

4/ La guerre du Yom Kippour

5/ La révolution iranienne

6/ L’invasion soviétique de l’Afghanistan

7/ La chute de l’Union Soviétique

8/ L’essai nucléaire indien

9/ Les attentats du 11 novembre

10/ La guerre en Irak

 

La liste de leur « sac à malices » s’est allongée depuis, mais je ne vous en accablerez pas. Cependant, le dossier Snowden est assurément un de leurs échecs, mais pas pour autant une aubaine pour la Russie, puisque « le ‘diable’ refuse de parler », lance le Président Poutine lors du Forum Economique de Saint Petersburg.

Voici, comment le rapporte le site de réinformation américain, Russia Insider, sympathisant de la Russie, tout en étant critique lorsqu’il le faut, fondé par des américains expatriés en Russie.

« Le Président Poutine répondait à une question d’un journaliste sur Edwar Snowden, estimant que, selon son opinion d’ex membre du KGB, la CIA a manié ce dossier avec un totale incompétence. « Snowden a atterrit sur notre territoire, alors que la CIA essayait de le capturer. J’appelle cela un comportement non professionnel de la CIA. « Vous savez, ajoute Poutine, je suis un ancien du KGB ! »

Son initiative de rappeler qu’il était un ancien du KGB était assez brillante, face aux médias occidentaux, qui persistent à le qualifier avec mépris « d’ancien du KGB » … Et, très justement, en tant qu’ancien du KGB, il sait bien reconnaître les incompétences de la CIA, lorsqu’il les voit. J’ajouterai mon commentaire personnel, lorsque Georges Bush père fut élu Président des Etats Unis, il fut préalablement le patron de la CIA. Alors, c’est bien cocasse que l’on reproche à Poutine d’avoir été du KGB, dont les services furent bien plus compétents que ceux de la CIA, selon mes renseignements.

Avec malice, le Président Poutine estime, « qu’en claironnant au monde entier l’affaire Snowden, le gouvernement US garantie virtuellement qu’il restera bloqué en Russie, alors que, s’ils avaient été plus discrets, ils auraient put le tracer dans son avion, le forcer à atterrir, comme ils l’ont fait de manière scandaleuse avec le Président de la Bolivie. » Puis, le Président russe moque l’occident qui accuse de manière récurrente la Russie sur les « droits de l’homme ». « La Russie n’est pas le genre de pays à expulser ceux qui luttent pour les droits de l’homme. » Ce qui a fait rire l’assemblée. Et le Président Poutine d’ajouter, ce que je mentionne plus haut concernant Snowden : « Il pourrait nous livrer quelques secrets, ce bandit, puisque nous lui avons accordé l’asile. Mais, il ne parle pas. » Mon commentaire personnel est, que cette déclaration n’engage que Vladimir Poutine, bien naïfs seraient ceux qui le croient sur parole.

Russia Insider termine en déclarant que l’esprit aiguisé de Vladimir Poutine devrait être nourri de davantage de matériel à venir. L’idiotie et l’hypocrisie des occidentaux assureront le spectacle à venir.

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article