L'image de l'infamie à Saint-Etienne de Rouvray !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

La description de la mise à mort du père Jacques Hamel nous est rapportée par Dreuz Info en lien. Que doivent penser les citoyens normands de souche en lisant leur journal, pour y voir et lire des infamies, telles que le représentant des musulmans qui se déclare avant tout concerné par le risque qu’encourent les musulmans : « j’ai peur que l’extrême droite utilise ce qui s’est passé pour stigmatiser la communauté et la religion musulmane » rapporte le site Paris Normandie en lien. Dans le plus pur style de la taqqiah, à savoir avancer dans le mensonge, lorsque c'est utile à l'avancée de l'islam. Les politiques et leurs serviteurs médiatiques continuent d'être dans le déni sur l'islam incompatible avec l'occident.

Pourtant, de Voltaire à Charles de Foucauld, de Tocqueville à Winston Churchill, en passant par Charles de Gaulle, Malraux, et tant d'éclairés sur l'islam depuis son existence nous alertent depuis leurs tombes. 

Cette classe politique corrompue au pouvoir et à l'argent, qui n'a jamais créé de richesses et d'emplois, qui ne fait que se goinfrer sur le dos des contribuables, comme d'ailleurs un nombre impressionnant d'envahisseurs islamisés, préfère encore et toujours rester inerte pour garder son pré carré, au prix du sang de ses administrés. Ils sont tout simplement ignobles et déculturés !

Approuver que le FN serait pire que les tueurs d'Allah ! Il faut oser ce genre de rhétorique coutumière des musulmans, dont la partie chiite inventa le mot "islamophobe" pour intimider l'occident critique de l'islam. Il existe encore un très grand nombre de citoyens français de souche qui se lamente, certes, parce que lobotomisé depuis deux générations, qui trouve encore une place pour le pardon par l'illustration de fleurs, bougies et autres bisounourseries. En particulier les catholiques de gauche, les protestants ne sont pas en reste, sans oublier l'infâme Pape François, qui vient de déclarer, comme son prédécesseur Jean-Paul II, aux JMJ de Cracovie: "n'ayez pas peur" et sur le père Jacques Hamel et son martyr: "un parmi tant d'autres." Et encore une couche dans la soumission, il invite à se «lancer dans l'aventure de la miséricorde». Elle consiste à «construire des ponts et à abattre des murs de séparation» pour «secourir le pauvre» et «écouter ceux que nous ne comprenons pas, qui viennent d'autres cultures, d'autres peuples, ceux que nous craignons parce que nous croyons qu'ils peuvent nous faire du mal». Un «cœur miséricordieux, a-t-il martelé, s'ouvre pour recevoir le réfugié et le migrant.»

Selon mon point de vue cette attitude mortifère est révoltante, inappropriée, inadaptée à la guerre que nous mène l'islam. Qui va suivre cette religion représentée par ce pape là ? Il n'y a que des masochistes pour suivre ce guide du diable ! Je serais curieuse de savoir ce que pense le Professeur Ratzinger, autrement plus élevé, éclairé que son successeur de malheur. Ratzinger, dont on dit ci et là, que la vie est en train de s'éteindre doucement, aura-t-il la force d'écrire et de nous faire passer un autre message que celui de son infâme successeur ? 

Richard Millet, de nos plus grands auteurs, catholique croyant et pratiquant titre sa dernière chronique que vous pouvez trouver sur ce blog: "Nous ne voulons plus vivre avec vous"Non, nous ne voulons plus vivre avec vous ! Encore une fois et pour la énième fois, étant donné que les services de renseignements ne peuvent pas détecter l'ennemi  qui n'est pas fiché "S", atomisé sur tout le territoire, il faut que ceux qui seront prochainement aux manettes prennent la bonne décision radicale. Le bannissement de tous les musulmans du territoire. Il y aura des injustices. Des musulmans bien intégrés, même assimilés seront touchés. Mais à la guerre, comme à la guerre, nous ne pouvons pas trier le bon grain de l'ivraie ! C'est à ce prix que nous devons nous défendre. Durant la guerre d'Algérie, ils ne se sont pas gênés pour interpeller les pieds noirs en leur proposant: "La valise ou le cercueil". Je resterai civilisée et propose que les navires de guerre soient affrétés, comme les gros porteurs aux fins d'expulsions vers les pays musulmans, qui sont au nombre de 57 ! Il nous faut extirper ce cancer de l'Europe. 

Une citation que l'on attribue parait-il faussement à Malraux: "Le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas." En tout cas, c'est une prédiction que nous vivons dans notre chair, attaqués par l'islam que nous sommes. Alors que sous Charles Martel, en 732, repousse une armée arabe aux portes de Poitiers, aux portes de Vienne, presque mille ans plus tard, en 1683, 15.000 soldats repoussèrent 200.000 turcs de l'empire ottoman. L'islam est patient, l'histoire nous l'enseigne.  

Depuis la fin du 20ième siècle et en ce nouveau, l'islam sent que son temps est à nouveau venu. Il utilise notre démocratie et la violence, arrive à nous conquérir par le ventre des femmes, la taqqiah et la terreur ! En face, des peuples lobotomisés, masochistes, courbés, soumis, pour certains (colonisateurs) belges, hollandais, français, britanniques, qui laissent faire par sentiment de culpabilité mal placé. Il est temps de se réveiller, de se révolter contre ces classes politiques coupables en chef, qui ont le sang de leurs concitoyens sur les mains. Quoi de plus révoltant que de voir ces religieux chrétiens et juifs partager la même estrade que ce représentant musulman qui ne craint que pour les siens, face à l'extrême droaoate ! Cette photo est celle de l'infamie ! Surtout lorsqu’on vient d’apprendre, à l’instant où j’écris ces lignes, qu’un demandeur d’asile syrien vient d’être arrêté à Saint-Etienne de Rouvray …  Affaire à suivre dans les prochaines heures.

Hildegard von Hessen am Rhein 

 

Sur l'estrade à l'extrême droite, Bachar El Sayadi, n’est lui vraiment concerné que par le risque qu’encourent les musulmans : « j’ai peur que l’extrême droite utilise ce qui s’est passé pour stigmatiser la communauté et la religion musulmane » rapporte le site Paris Normandie.

Sur l'estrade à l'extrême droite, Bachar El Sayadi, n’est lui vraiment concerné que par le risque qu’encourent les musulmans : « j’ai peur que l’extrême droite utilise ce qui s’est passé pour stigmatiser la communauté et la religion musulmane » rapporte le site Paris Normandie.

Commenter cet article

brandenburg 29/07/2016 13:04

Chère Madame,la vraie citation de Malraux est la suivante:"Le XXI° siècle sera un siècle de sexe et de sang".

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 29/07/2016 13:09

Merci de mettre les références de cette citation, ouvrages ou autres articles. C'est utile pour les lecteurs. Sans vouloir vous offenser, je ne vois pas Malraux mélanger sexe et sang, sauf si vous allez nous raconter que Sacher Masoch, c'est Malraux. Il vous faut fournir vos références, sans quoi, votre crédibilité est mise en cause.