Le lac de Côme, retraite de luxe de Georges Clooney, prit d’assaut par l'invasion ...

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Au festival de Berlin, on l’a vu s’afficher avec la folle immigrationniste Merkel pour lui témoigner son soutien « humaniste » à sa politique généreuse envers les « réfugiés », pardon, les « rapefugees » ou ce qui est perçu par le peuple comme une invasion. Accompagné de son avocate de femme, Amal, une agitatrice professionnelle droitd’lhommiste, comme les aime Hollywood, le couple y allait de sa leçon moralisatrice pour faire avaler à ce salaud de peuple que l’immigration est une bonne chose pour l’humanité. Que penser le contraire est « fascho ».

Désormais, il serait intéressant d’observer, si le couple nous chante toujours la même chanson, alors que des centaines de « migrants » viennent de s’installer à Côme, retraite de Clooney et autres « happy fews » comme Madona, Donatella Versace ou Richard Branson.

Moi aussi j’adore Côme pour y avoir séjourné, des semaines à la Villa d’Este, dans le temps. J’étais amoureuse des balades sur le lac en Riva d’acajou, au ronronnement si particulier, qui me faisait apprécier plus encore ces paysages magiques et les montagnes majestueuses. Je crois que Côme est l’endroit le plus voluptueux qu’il me fut donné à connaître. Un endroit musical plus qu’aucun autre. Comme j’ai aimé ensuite toute l’Italie du Nord, de Turin à Milan en passant par Modène et Bologne, la ville ou le parapluie est inutile, centre de la meilleure cuisine italienne du monde. 

C’est évidemment avec horreur que j’imagine cette invasion de « migrants », en provenance de Milan, sur le passage desquels, il n’y a plus que saleté, désordre, chaos. La Suisse leur ayant fait barrage préalablement. 

Comme cela me fait mal aux tripes, j’imagine que le beau Georges et son agitatrice droitdlhommiste, doivent désormais regarder d’un autre œil toute « cette misère du monde ». Majoritairement, des hommes, jeunes, parmi lesquels forcément, sont infiltrés des soldats d’Allah qui viendront grossir la liste des attentats contre cet Occident détesté. 

Dans la vidéo en lien, vous observerez le donneur de leçon hollywoodien, expliquer doctement qu’il est d’origine irlandaise et que l’immigration irlandaise fut maltraitée en arrivant aux Etats Unis. L'argument de tous les droitdlhommistes, globalistes, qui écartent toujours l'islam de leurs discours.

Certes, il en va toujours ainsi au début, mais ce qu’oublie de dire ce cher Georges, qui s’adresse à des enfoulardées, c’est que les Etats Unis, alors, étaient homogènes, blancs et chrétiens. Les noirs issus de l’esclavage sont tout autant chrétiens et partagent les mêmes valeurs. Ils font partis de l'homogénéité des USA, tout comme les latinos qui sont chrétiens.  

Les musulmans, en revanche, refusent l'intégration, alors pensez, l'assimilation ! Ils sont au-dessus des lois des hommes pour se prosterner sans condition devant Allah et sa charria, qu’ils sont prêts à imposer par la violence. C’est toute la différence. Rappelons les "bonnes paroles" du Sultan du Bosphore qui lançait que "l'intégration est un crime contre l'humanité". Le couple Clooney devrait méditer et commenter cette citation Erdogan ... En tout cas, je leur souhaite beaucoup de plaisir en arrivant à Côme maintenant. 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

Commenter cet article