Le « livre blanc » de la Bundeswehr annonce que l’Allemagne se prépare à une guerre contre la Russie.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

En date du 11 juin dernier, j’annonçais en titre sur BV : « Provocation massive de l’Otan contre la Russie » et j’écrivais : « Et, dans cette provocation, pour la première fois depuis l’invasion de la Pologne par les nazis, ce sont des tanks allemands qui vont traverser la Pologne d’ouest en est. » Je n’évoquais pas le « livre blanc » de la Bundeswehr annoncé à paraître le 13 juillet dernier, ce qui fut fait. « Livre Blanc » qu’avaient prit soin les russes, de se procurer pour protester de manière véhémente contre le propos « qui ne considère plus la Russie comme un partenaire, mais comme un adversaire. ». Ce qui est selon moi, une déclaration de guerre contre le plus grand pays du monde, grâce auquel le nazisme fut terrassé, puisque 80% des nazis combattaient en URSS, alors que le reste du monde n’affrontait que 20% de cette terrible armée d’Hitler.

Ce « livre blanc » que les russes ont put se procurer avant parution, l’on supposera qu’il fut rédigé « mano nella mano » avec la CIA. À moins que la Germanie ne se soit affranchie des Etats Unis, ce qui m’étonnerait. A ma connaissance, les mainstreams, que j’intitule volontiers de « pressetituées », nous dissimulent les évidences. Quand l’ancien Sous-Secrétaire au Trésor de Ronald Reagan titre sur son site : « Armageddon approche », l’on peut avoir quelques inquiétudes, partagée par l’intellectuel gôchiste, Noam Chomsky. Surtout, si Roberts dirige vers un lien de la Strategic Culture Foundation, qui titre sans détour : « L’Allemagne prépare la guerre contre la Russie. » Le seul site allemand qui semble être honnête, Deutsche Wirtschafts Nachrichten, déjà, en juin faisait fuiter l’information des relations germano-russes en train de se dégrader considérablement. Et voilà ce que dit précisément et mensongèrement le fameux livre blanc, publié en juillet et qui met en émoi ceux qui réfléchissent et la Russie, au bas de la page 31 : «Par sa prise de contrôle violente de la Crimée et de l’Ukraine de l’est, sa volonté de reculer les frontières, la Russie met en question ouvertement la paix. Ceci a des conséquences profondes sur la sécurité en Europe et par la même occasion sur celle de l’Allemagne. » Cette affirmation est d’autant plus tragique que, l’agence privée de renseignement américaine, Stratfor , informe que la prise de contrôle de l’Ukraine en renversant son président en février 2014 est « le coup le plus brillant de l’histoire. Que tout ceci a commencé par un coup violent en Ukraine » La prise de contrôle de l’Ukraine par Washington fut constamment couverte par, soi le silence des « pressetituées », ou la fausse accusation de faire endosser la responsabilité à la Russie. Moscou, qui a adroitement évité l’affrontement direct en proposant le referendum à la population de la Crimée, laquelle Crimée, faut-il le rappeler, appartient depuis toujours à la Russie ! Alors, comme l’annonce Paul Craig Roberts, « Armageddon approche » ? … Et la France dans tout ça ? Devrons nous subir les décisions d’une folle Merkel ?

Hildegard von Hessen am Rhein

Lien PDF du livre blanc de la Bundeswehr ! 

Et en lien, l'excellent et brillantissime article que l'ami Gabriel Matzneff vient de me faire parvenir, dans le Point ! 

Commenter cet article