Les scandaleuses impérities de l'ordre corrompu des médecins franchouillards.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Santé / Le Pr Joyeux radié de l’ordre des médecins pour délit d’opinions

Qui veut la peau du Professeur Joyeux ? Le chirurgien cancéroloque, célèbre pour sa pétition pour le rétablissement du vaccin trivalent DTP sans aluminium vient d’être radié de l’ordre des médecins. A l’âge de 70 ans, le praticien semble avant tout victime d’un délit d’opinion. Pierre Bergerault. 

Le premier qui dit la vérité… sera exécuté ! Alors qu’il connaît un énorme succès avec une pétition signée par plus d’un million de personnes, le professeur Joyeux est devenue la bête à abattre de l’ordre des médecins ! Il vient d’être radié, sans autre forme de procès. A tort considéré comme un anti-vaccin rabique, on lui reproche de discréditer le mécanisme de vaccination préventive. En réalité, le praticien était monté au créneau pour dénoncer la pénurie organisée par les laboratoires pharmaceutiques sur le simple trivalent, contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, unique vaccin obligatoire en France. En effet, depuis quelques années, le marché ne propose plus qu’un sérum combiné contre 6 maladies : DTP, plus la coqueluche, l’haemophilius et l’Hépatite B. A cela s’ajoute un autre problème sanitaire. Le sérum contient des adjuvants dangereux pour la santé, faisant office de conservateurs, tels que l’aluminium.
Le choix des laboratoires pharmaceutiques est rapidement compris… Le simple vaccin DTP était commercialisé quelques 24 euros… L’hexavalent est quant à lui vendu à 120 euros. Le calcul est donc rapidement fait. Par ailleurs, la vaccination contre l’Hépatite B a fait scandale à plusieurs reprises. Certaines patientes auraient contracté la sclérose en plaques… sans que des liens ne soient officiellement faits entre l’acte médical et le développement de cette maladie dégénérative. Pour autant, de plus en plus de personnes sont reconnues victimes devant les tribunaux, même si quelques pirouettes permettent d’accuser prioritairement les adjuvants contenus dans les serums. Le professeur Joyeux apparaît comme le coupable idéal pour le ministère de la Santé… En effet, le chirurgien est ancien président de l’association Familles de France. Ses positions sur la famille en ont fait l’ennemi parfait du gouvernement socialiste… Une autre clé de lecture permettant de comprendre cette volonté de sonner l’hallali contre ce lanceur d’alerte. Le professeur Joyeux étant déjà en retraite, cette mesure montre bien l’intention de nuire à son intégrité et non pas de protéger d’hypothétiques patients de pratiques irrégulières. 

TV Libertés a donné la parole à plusieurs reprises au Professeur Joyeux. N’hésitez pas à retrouver les entretiens sur TV Libertés.com, tout comme vous pourrez retrouver l’émission Oxygène sur les vaccins.

Source TV Liberté

Commenter cet article

brandenburg 12/07/2016 00:03

Petit-fil,fils et neveu de trois médecins et moi-même mal fichu-Waldestroëm dont est mort Pompidou- à cause de ces crétins et voyous de médecins modernes,je vous donne raison mais il faut aussi dire que ce sont des hystériques de l'homicide des plus faibles:enfants à naître,enfants nés après un avortement raté et que l'on tue de sang-froid et jette à la poubelle avec les autres déchets médicaux,trisomiques,handicapés,malades,vieillards,des médecins de la mort et non de la vie comme ceux de ma famille qui étaient dévoués jusqu'à la mort à leurs malades!