Quand Moody prévoit la victoire de Killiary …, comment Trump peut gagner contre toutes prédictions !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Les « pressetituées » américaines relayent abondamment Moody qui prévoit une victoire « haut la main » de Killiary pour des raisons économiques, l’envie de rire vous prend fortement. Cette monstresse qui a bâtit sa fortune en pillant son pays, par corruption avérée, recevant des fonds de pays étrangers pour sa fondation, en échange de faveurs, lorsqu’elle était Secrétaire d’Etat, c’est à se tordre ! On se tord encore plus, lorsque les mêmes « pressetituées » en chœur, prétendent que Moody ne s’est jamais trompé dans ses prédictions à ce jour.

Les « pressetituées » ne prennent pas en compte l’immense colère du peuple américain, qui n’en peut plus d’être spolié, pillé par l’establishment de Washington, corrompu jusqu’à la moelle, comme le déclarait, il n’y a pas si longtemps Jimmy Carter, qui sait de quoi il parle.

Les « pressetituées » ne prennent pas en compte non plus, les langues qui se délient, en particulier celle d’un ancien conseiller de vingt ans de la Killiary, Dick Morris, lequel sort un ouvrage à charge contre son ancienne patronne : Armageddon ! Dick Morris avance : « Hillary a l’avantage sur Trump en finances et grands médias. Trump peut l’arrêter. »  Morris connaît tous ses secrets les plus sombres et il les révèle dans son livre. Armageddon propose à Donald Trump un plan audacieux pour exploiter les faiblesses de la monstresse et la battre une fois pour toute.  Armageddon est le combat ultime entre le bien et le mal.  « Ne vous méprenez pas sur le sujet, Trump doit faire face à une bataille difficile, avec les médias biaisés en faveur de Hillary, une démographie toujours plus importante d’électeurs ethniques et quelques Républicains qui se trouvent en guerre avec leur candidat, Trump doit adopter une approche différente. » argumente Dick Morris dans son ouvrage, Armageddon. Morris avance que les élections 2016 sont les plus décisives dans l’histoire. L’Amérique peut s’écrouler par le socialisme, dans ce que l’on appellera : « le troisième mandat d’Obama ».

En tant que confident personnel et politique des Clinton durant vingt ans, Morris estime que Trump ne doit pas se focaliser sur ses adversaires au sein du parti, mais se concentrer exclusivement sur Hillary. Il accuse en révélant les preuves que « Hillary est une menteuse en série pathologique et cela doit être connu. 

« Hillary a perdu toute crédibilité pour devenir commandant en chef après Benghazi » et Morris démontre comment elle a couvert, dissimulé les preuves de son incompétence. Il continue : « Elle entrainera l’Amérique dans d’autres guerres inutiles. » Ici, Dick Morris est du même avis que Julian Assange qui promet de faire des révélations d’emails par le biais de Wikileaks. Mon article en lien. « Elle est obsessionnellement secrète et paranoïaque », où : « elle est en ce moment, extrêmement vulnérable à toutes poursuites criminelles et pourrait devenir la cible d’un impeachment dès les premiers jours de sa présidence. » Dick Morris n’en reste pas là et lance que de simples attaques contre Hillary  ne suffiront pas à Trump pour l’emporter, il lui faut une stratégie majeure pour éviter les erreurs des Républicains en 2008-2012. Et Dick Morris de donner de solides conseils à Trump.  Comment Trump peut plaire à 8 millions d’électeurs blancs qui ont fait défaut à Mitt Romney en 2012. Qu’il doit aussi souligner le terrorisme qui accable le pays, marteler et prouver, comment Obama et Hillary ont fait entrer ces terroristes aux Etats Unis. Bref, cet ouvrage est un vrai manuel de : « comment battre la monstresse. » Toutes les agences Moody du monde n’y pourront rien. Quant à moi, je le vois déjà, le Gargantua, il le dit bien que, désormais il va concentrer toutes ses attaques contre Killiary.

Quand je pense qu’il y a un éditeur français, Jean-Daniel Belfond, pour ne pas le nommer, qui me disait récemment : « Jamais je ne dirai du mal de Hillary, nous sortons un livre sur elle par le correspondant de l’AFP à Washington. », ou un Michel Laffon qui m'exprimait sans raison sa détestation de Trump ...

Quand on sait que l’AFP est la Propaganda Staffel du politiquement correct, ce sera bien entendu un ouvrage à ne pas acheter. Ne pas acheter ce livre, le faire devenir un flop, sera pour chacun d’entre nous un geste politique, comme acheter : « Le suicide français » et assurer son succès, était un geste politique qui prouvait que les citoyens français soutiennent les propos d’Eric Zemmour.

Hélas, aucun éditeur français de s’osera à la traduction d’Armageddon, tellement incorrect politiquement, ajouté à la détestation de Trump dû à la simple ignorance de ces mêmes éditeurs …, la boucle est bouclée.

Pour ceux qui lisent l’anglais, je ne saurai trop recommander l’ouvrage.

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

 

Quand Moody prévoit la victoire de Killiary …, comment Trump peut gagner contre toutes prédictions !Quand Moody prévoit la victoire de Killiary …, comment Trump peut gagner contre toutes prédictions !

Commenter cet article

Daniel 23/07/2016 22:47

Excellente analyse, d'une lucidité de 1000 watts. Très volontiers, je partage votre opinion, Madame.

brandenburg 23/07/2016 11:03

Chère Madame,j esuis persuadé moi aussi que Trump l'emportera malgré les trucages habituels des démocrates-comme en Autriche- etcomme ce fut le cas entre Nixon et Kenedy qui avait perdu mais ses partisans bourrèrent les urnes.Nixon dans ses mémoires l'écrit et le prouve ,tout en affirmant qu'il préféra se taire "pour ne pas mettre les institutions américaines en danger".A note de plus que c'est Kennedy qui commenca la guerre au Vietnam,avec les résultats que l'on sait,une véritable guerre civile-désertions massives,usage de la drogue chez les combattants-d'où est né cette contre-culture au pouvoir aujourd'hui partout en "occident"-qui n'existe pas-et que Nixon eut ensuite sa revanche,fut élu deux fois,mit fin à la guerre,reconnut la Chine populaire bien après de Gaulle qu'il admirait mais dut démissionner à propos d'une affaire dérisoire-le watergate -un espionnage courant d'un parti au pouvoir sur les autres partis-les démocrates du Washingtonpost dont Woodward s'acharnant contre lui et entrainant dans leur cabale qui ne reposait sur pas grand chose une opinion comme toujours versatile en démocratie ce qui le contraint à la démission.
Il en ira exactement de même si Trump l'emporte,les démocrates estimant que les états désunis sont leur propriété et que les républicains-le Great Old Party-sont des usurpateurs.Ils sont prêts à tout pour renverser ou ligoter un président républicain comme le fit Clinton contre Busf senior en lançant une campagne de diffamation contre lui et en mobilisant des millions de jeunes crétins.Obama fit de même et killary aussi,le malheur étant que Bush junior était aussi un crétin ex-alcoolique mais "reborn" à la protestante;or à une réunion de vétérans,ces jours-ci,il était de nouveau ivre!
Espérons que Trump aura le sang-froid de Reagan qui désamorça les démocrates par ses plaisanteries amusantes et de bon goût.Or il ne semble pas que Trump ait ce sens de l'humour;il risque donc de déraper,comme il l'a déjà fait,et les démocrates en profiteront,comme ils le font déjà ,pour le ridiculiser alors qu'ils n'ont jamais été qu'une bande de maffieux du premier au dernier.
Mais la loi de toute démocratie est ce que les politologues avisés appellent "le sinistrisme"-de sinister en latin qui signifie gauche mais a donné naissance en français au mot "sinistre"!-soit une loi qui pousse toujours les démocraties toujours plus à gauche et même la "droite"-voir certains républicains actuels qui préfèreront voter killary que Trump comme le rival qu'il a écrasé Ted Cruz vient de le dire.
Bref,"cette première démocratie du monde"-obama dixit-est le pire des régimes ayant jamais existé,"l'empire le plus bête du monde" selon un de ses détracteurs, mais aussi le plus belliciste:depuis leur naissance,sur environ 230 ans d'existence,210 ans de guerres et depuis 1945 200 guerres toutes perdues-Corée,Vietnam pour les plus importantes- d'ailleurs sauf contre l'île de la Grenade et Panama,l'urss s'étant écroulée surtout grâce aux coups que saint Jean Paul II lui porta.
Amicalement,
votre loyal et fidèle serviteur.

.