Réfractaire à Philippot, j'ai décidé, malgré lui de voter FN !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Depuis toujours, je déclare mon hostilité à Philippot et à son influence sur MLP qui gauchise le discours. Réfractaire aussi à ses déclarations sur l'Europe qu'il faut réformer, non quitter. Créer une Europe des Nations et d’échanges économiques contrôlés avec tous nos partenaires dans le monde, en sanctionnant les pays promoteurs du terrorisme islamique. Je cite si bien l’Arabie Saoudite, que le Qatar, la Turquie et mettre en prison tous les corrompus occidentaux qui se laissent acheter par ces pays contre des faveurs de nos gouvernement. La championne toutes catégories en la matière étant Hillary Clinton. Cela dit, la seule personne que je trouve admirable dans ce parti, est bien la jeune, belle et brillante Marion, dont j'estime qu'une grande carrière l'attend. Elle est habitée par de vraies convictions, lorsque les autres vont plutôt à la soupe. Je n'y inclue pas MLP, mais son entourage certainement. Les énarques sont dréssés pour se servir et non pour servir ...

Dans la débâcle dans laquelle nous nous trouvons face à l'islam, que l'on ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créés, je me résous, dans un premier temps, à donner ma voix au FN, espérant ne pas être trompée par la suite. Je suis méfiante des politiques professionnels, c’est  bien ce qu’ils sont aussi au FN, des pros.  Si je donne ma voix au FN, c’est uniquement parce qu’il tient un discours de fermeté sur l’invasion migratoire, estimant qu’il pourrait tenir des propos plus engagés contre le fascisme islamique et cesser de le désigner de « communautarisme ».  

Ces attaques, depuis 18 mois, qui ont provoqué des centaines de morts et plus encore de blessés à vie, des traumatismes éternels, comme tous les civils touchés en temps de guerre, puisque nous sommes en guerre, une guerre que l'islam nous a déclaré, ma proposition est exactement celle du populiste Donald Trump. Bannir les musulmans de la France, y compris ceux qui se taisent car, se taire signifie consentir. Peu importe les raisons du consentement des musulmans, qu'elles soient dictées par la peur et/ou par le consentement, il faut arrêter le carnage.

Ce ne sont pas les quelques dizaines de musulmans qui expriment leur désapprobation face à leur minorité agissante, qui changeront les choses. Devant ces centaines de morts et blessés, il n’y a que des solutions radicales pour nous préserver. Exiger des musulmans un contrat qui les oblige à renoncer à la charria et à tous signes religieux apparents sur notre sol laïque, mais judéo-chrétien tout de même. Ceux qui refusent, expulsion immédiate.

Qu'est ce que représente l'expulsion de millions de musulmans, face à ce qu'ils nous coûtent en aides sociales ? Rien ! Que l’on ne vienne plus me chanter que l’immigration est une chance, face aux nouvelles technologies et à la robotisation qui changent le monde. Nous n’avons plus besoin de bras, mais de cerveaux !

Qu’on ne vienne plus non plus me chanter que parmi les « migrants » se trouvent des cerveaux « qui nous manquent cruellement », c’est de l’enfumage, du mensonge, de la propagande immigrationniste issue de l’idéologie bisounoursienne multikulti !  

L'islam est incompatible avec l'Occident. Tous ceux qui se réjouissent de la mort des nôtres, des viols, razzias, provoqués par cette minorité agissante, comme le décrit l'Obs en lien, doivent être prioritairement expulsés. Tous ceux qui croient que la charria est au-dessus de nos lois, EXPULSION manu militari. Comme le déclare l'ancien Président de la Chambre des Représentants américains, Newt Gingrich ! Nous sommes en guerre et, l'on ne fait pas une omelette sans casser des oeufs. Eux, veulent nous tuer, nous, nous voulons les expulser. Une différence notoire de civilisation.  

L'occident doit être expurgé de ces musulmans, qui trouveront accueil dans les 57 pays musulmans. Il doit être dit, souligné, répété, encore et encore, que le monde est désormais séparé en deux parties distinctes, le monde libre et le fascisme islamique que nous ne saurons plus tolérer davantage en occident. Ce fascisme islamique qui est aussi embrassé par des occidentaux, lesquels sont des mondialistes issus de la gauche, eux aussi, auront droit à un billet aller sans retour dans les 57 pays qui croient en la charria.

Je ne reviendrai pas sur les déclarations stupides de Hollande qui veut aller bombarder la Syrie, estimant régler ainsi le problème sur le plan domestique. Le problème du fascisme islamique n'est plus maitrisable, puisque le renseignement ne peut plus faire son oeuvre classique, étant donné que des « chauffeurs de camion blanc » sont légions sans pour autant être fichés "S". Alors, pour protéger les nôtres, c'est l'expulsion la seule solution. 

J’entends d'ici les cris d'orfraies qui vont déclarer, mais comment expulser tant de monde ? La réponse est, en temps de guerre, puisque, encore une fois, nous sommes en guerre, avec des vrais morts, ne l’avez-vous donc pas encore remarqué,  il faut affréter tous les avions et navires disponibles, y installer, menottés, tous ces musulmans avec armes et bagages, femmes et enfants, pour les conduire encore une fois, dans les pays qui sont dirigés par la charria. Ce qui nous coûtera bien moins cher que ces 90 milliards € que nous dépensons pour l'immigration. Je précise bien, tous les musulmans qui auront refusé de signer un contrat avec la France, renonçant à la charria.

Ensuite, mettre en place une politique de natalité, afin que la France se peuple de sa population d'origine pour servir l'économie, une Europe réformée. 

Cette proposition évitera la libanisation du territoire car, ce qu'attendent les caciques de gauche comme de la droite molle, est une réaction violente de l'extrême droite contre les musulmans, pour accuser avec la mauvaise foi qui les caractérise, cette partie de la population d'avoir inaugurée une guerre civile, cette guerre civile qui nous est déjà menée par des ressortissants étrangers, musulmans, aux papiers français, ou non, qualifiés de français par les valets médiatiques du pouvoir, afin de couvrir l’indéfendable mondialisation dont ils sont les chantres.  

Certains n’osent pas encore franchir le pas du vocabulaire et intitule ma position de « remigration » quand moi je le dis sans ambages : EXPULSION. 

En lien la parfaite illustration de musulmans qu’ils faut expulser manu militari et non perdre son temps à faire des lois qui ne seront pas suivies. Valérie Pécresse n’a pas encore compris que nous sommes en guerre et que ce sont des lois d’exception qui s’imposent et non ses bisounourseries mortifères.  

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

Maxime 17/07/2016 15:56

il n'y a pas d'élection cette année, Hildegard :-) vous avez un an d'avance, ce qui n'est pas forcément un défaut quand on se charge de réinformer !
Le néo FN attire vers lui de nouveaux électeurs, comme ce fut mon cas ; lorsqu'on a compris un certain nombre de choses, on comprend la suite progressivement. En somme Marine et Philippot font de la pédagogie. Ils seraient de facto inéligibles s'ils procédaient autrement.

LE BREBIS GALLEUX 17/07/2016 13:00

"Judéo"..hum...comme les maîtres qui les ont fait venir ! Non, la France est chrétienne et celte...Pas de judéo qui tienne...C'est la tête...ENSUITE LE FN N EST PAS UNE FIN EN SOI MAIS LE DÉBUT DE LA RÉVOLTE...ÉVIDEMMENT QU IL EST TEMPS QU UNE FEMME VIENNE FOUTRE UN COUP DE PIED DANS CE SAC DE POURRITURES...