Isaure de Saint Pierre: Aliénor l'insoumise - Albin Michel

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Isaure et moi aimons nous évader, de temps à autre de Paris, pour visiter notre patrimoine à proximité. Chantilly ou Ecouen. Pour y accéder, il nous faut passer par le nord de Paris. Autant dire traverser l'enfer pour arriver au paradis de notre histoire grandiose. Lorsque je dis, "traverser l'enfer", ce sont les banlieues islamisées, d'une saleté repoussante, qui font le tampon entre Paris et notre merveilleux patrimoine. Je laisse aux lectrices et lecteurs imaginer nos commentaires attristés en voiture. La récompense est au bout du voyage. 

Journaliste, romancière, désormais remarquable historienne, Isaure nous décrit l'Europe du 12ème siècle, sous Aliénor, dans son ouvrage, enlevé, agréable à lire, sous le soleil ou chez soi tranquillement: "Aliénor l'insoumise". Une femme qui lui ressemble. L'on sent bien tout au long du livre, qu'elle s'identifie à cette insoumise, comme elle le fut à Michel de Saint Pierre, son père.

De femme de Louis VII à celle d'Henri II, Aliénor mène ses maris et son monde avec habileté et l'adresse d'un diplomate aguérri. L'ouvrage est un hommage aux femmes. Aux femmes de pouvoir, comme aux femmes amoureuses. 

Aliénor, connut une seule grande passion amoureuse, douloureuse, que je vous laisse découvrir, qui avait quitté Louis VII pour épouser Henri II, à l'époque duquel, quatre grandes puissances se partageaient alors l'Europe: le roi de France, au coeur de son petit royaume, avec une puissante autorité morale (son ex époux), Henri II au nord et à l'ouest, l'empereur Frédéric à l'est et le pape au sud. L'empereur et le pape restant en conflit, les arbitres de la guerre furent tout naturellement Louis VII et Henri II dont les alliances furent recherchées par chacun des belligérants. Et, comme le dit Isaure, "il faut du souffle pour suivre Aliénor d'Aquitaine dans les tumultes d'un 12ème siècle ensanglantés par des guerres fratricides.

"Aliénor l'insoumise" d'Isaure de Saint Pierre chez Albin Michel, un must pour ce qui reste de votre été, pour vous plonger dans notre histoire, mais aussi celle de l'Europe, face à la déculturation imposée par les caciques islamo-collabos-internationalistes de cette Europe en décomposition.

Hildegard von Hessen am Rhein

 

Isaure de Saint Pierre: Aliénor l'insoumise - Albin MichelIsaure de Saint Pierre: Aliénor l'insoumise - Albin Michel

Commenter cet article