Les Clinton avouent recevoir de l’argent de l’étranger !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Décidément, les « pressetituées » américaines sont d’une bêtise complice de celle des pilleurs d’état, Clinton ! « The Hill » titre : « Si Hillary est élue, la Clinton Foundation n’acceptera plus d’argent de l’étranger » !

Ce qui est l’aveu grave, qu’en tant que Secrétaire d’Etat chargée des Affaires Etrangères de ce pays, la fondation a accepté des fonds de l’étranger et que la Killiary a accordé des faveurs à ses donneurs.

C’est l’aveu que le trio Clinton est corrompu jusqu’à l’os et que, si elle devenait présidente, le trio estime qu’il ne faudrait pas exagérer … dans la rapacité et la cupidité, ce qui mettrait sa présidence en danger.

Conclusion, malgré les efforts des « pressetituées » de décrédibiliser Donald Trump, ce dernier vient de s’adjoindre une « arme de guerre » qui fait trembler l’establishment de Washington, en la personne du patron fondateur du site de réinformation Breitbart, Steve Bannon. Ce qui ajoute à ses chances de gagner, ce dont je ne doute toujours pas, comme je n’ai pas douté de sa nomination comme candidat des Républicains, alors que tout le monde le moquait, le conspuait, ne le prenait pas au sérieux.

Enfin, si Killiary devait gagner, ce n’est pas elle qui aura gagné, mes les forces du mal que sont les « pressetituées » qui appartiennent à 6 grands groupes américains, dont le funeste destin est le Nouvel Ordre Mondial, dont cette malade, criminelle de guerre et corrompue sera l’outil docile.

Ce n’est pas Trump contre Hillary dans cette élection, c’est Trump contre le N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial). Je le dis encore une fois, s’il devient président, ce dont encore une fois je ne doute pas, l’on pourra le considérer comme un surhomme, un Gargantua, comme j’intitulais dans des chroniques, un homme historique tant ces élections ont une importance démesurée, puisque l’avenir du monde en dépend plus que jamais !

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article