Les funestes projets mondiaux de Satan Soros révélés par infiltration dans son serveur !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Depuis quelques jours, la presse alternative des plus crédibles US s’émeut des fuites du serveur de Satan Soros provoquées par un hacker « DC LEAKS ». Ce sont plus 2500 documents qui sont désormais mis sur la place publique.  

Breitbart, The Duran, Russia Insider, Daily Caller, Zero Hedge, The Gateway Pundit, Risk Based Security, Vdare, Bloomberg et CNN pour les mainstreams américains.  

Il faut dire que les fuites sont gratinées ! Elles prouvent que Satan Soros est le mal absolu sur cette terre. L’agitateur mondial calamiteux, le cancer de l’humanité. Je dirai que nous avons deux cancers mortels à combattre, l’islam et Satan Soros, islamo-collabo à l’échelle de la oumma, dont il ne fait que se servir pour s’enrichir.

Je voudrai d’abord inaugurer cette chronique par les fuites sur le serveur du DNC (Democrate National Convention) qui n’a pas été pénétré par les russes, comme se complaisent les « presstituées » à colporter pour faire diversion sur la funest Killiary, mais que c’est un collaborateur du DNC, Seth Rich, qui a transmis les informations à Wikileaks sur la façon dont Killiary a privé Bernie de sa candidature, ce qui provoqua la démission de la patronne du DNC, Debbie Wasserman-Schultz en juillet et curieusement le même mois, le meurtre du lanceur d’alerte, Seth Rich.

C’est pourquoi Julian Assange a déclaré que ce collaborateur du DNC avait fourni les informations à Wikileaks, puisqu’il est mort assassiné et ne risquait donc plus rien.  Ce qui ajoute au « body count » - comptabilité des cadavres – qui jonchent le parcours des Clinton, « cadavres exquis » au nombre inquiétant en croissance. Certains sites vont jusqu’à 90 personnes disparues dans des circonstances « suspectes » et/ou assassinées, qui furent proches des Clinton.

Désormais, le serveur du grand supporter des Clinton, Georges Soros, a été lui aussi pénétré par « DC Leaks ». Et les informations qui ont d’abord fuité sur ce nouveau site d’informations « DC Leaks » en lien, cité par tous les commentateurs de la presse classique américaine et des sites de la presse de réinformation estimée les plus sérieux cités plus haut.

Le SS (Satan Soros) est partout et en particulier, derrière la crise des migrants en Europe. Alors, Merkel est-elle malade ou corrompue par le SS Satan Soros ? Où, malade, est-elle un simple outil entre les mains du SS, comme la Killiary dont il est ouvertement fait état d’une santé qui semble instable ?

Curieusement, il est affirmé par des médecins, sans aucune forme d’idéologie, que les deux femmes sont malades, instables et des dangers pour leurs pays. Du pain béni pour le grand ordonnateur du N.O.M (Nouvel Ordre Mondial) Satan Soros dont l’ambition est de créer le chaos migratoire. En quelque sorte ; « Le Grand Remplacement », idéologie, je le rappelle, mise en œuvre en France, par le think tank, Terra Nova. C’est Renaud Camus qui s’attribue le terme pour désigner l’idéologie Terra Nova.

Voilà ce que révèle un mémo fuité, daté du 12 mai, rédigé par les collaboratrices du financier d’extrême gauche le SS Satan Soros, Anna Crowley responsable des programmes de la OSF (Open Society Foundation) et co-rédigé par Katin Rosin, que je traduis à votre attention. Pour les détails, veuillez consulter les liens, puisque, comme déjà évoqué, le temps de la traduction, c’est de l’argent. Si les abonnés et autres lecteurs veulent être informés, s’ils ne lisent pas l’anglais, ils sont libres de m’aider par contributions financières à leur discrétion et je prendrai alors, tout le temps nécessaire pour fournir les traductions.

Ce mémo donc, est intitulé : «  Migration Governance and Enforcement Portfolio Review ». Il est concentré exclusivement sur un programme de l’OSF, appelé « L’initiative internationale sur la politique migratoire. »

Le contenu de neuf pages fait valoir trois points de la OSF, qui distribue des millions à des causes d’extrême gauche, lesquelles ont pour l’instant influencé avec succès la politique migratoire mondiale :

« La crise des réfugiés en Europe doit être acceptée comme -une nouvelle normalité- et la crise des migrants signifie de -nouvelles opportunités- pour l’organisation de Soros, d’influencer les politiques migratoires sur une échelle mondiale. »

Un des propos du mémo de Crowley et Rosin écrit dans l’introduction est « de considérer l’efficacité des approches que nous avons mis en œuvre pour contribuer au changement au niveau international. »

Un autre paragraphe du mémo titre : « Notre Devoir ». Décrit, comment le think tank le moins transparent des Etats Unis qui a travaillé avec des « dirigeants sur le terrain », afin de « mettre en œuvre la politique de migration, influencer les processus régionaux et mondiaux, qui sont destinés à renforcer et à diriger l’immigration. » C’est l’organisation « Transparify » qui a classé en 2016,  sur 200 think tank dans le monde, l’organisation du SS Satan Soros, comme étant la moins transparente aux US. En lien, page 16, vous constaterez que la OSF (Open Society Foundation) de SS Satan Soros obtient la note 0 ! Hautement opaque ! Quand « Piew Research » fréquemment cité obtient 5 étoiles !

http://static1.squarespace.com/static/52e1f399e4b06a94c0cdaa41/t/5773022de6f2e1ecf70b26d1/1467154992324/Transparify+2016+Think+Tanks+Report.pdf

Le tableau sur la notation des think tank US est également rapporté dans « The Daily Caller » en lien.

http://dailycaller.com/2016/07/06/george-soros-open-society-foundations-named-2016s-least-transparent-think-tank/

Fuites relayées par « Risk Based Security »

https://www.riskbasedsecurity.com/2016/08/soros-the-open-society-foundations-and-the-continued-political-hacks/

Bref, dans un paragraphe titré : « Nos ambitions », les auteurs expliquent : « Notre principe pour engager des travaux liés à la gouvernance est que, en plus d’atténuer les effets négatifs de l’application, nous devrions également soutenir les acteurs dans le domaine de la recherche de manière proactive, afin de changer les politiques, règles et règlements qui régissent la migration. »

« Nous avons cru également, que les progrès au niveau régional ou international pourraient créer une impulsion pour un changement de politique ou de mise en œuvre des normes existantes au niveau mondial. Nous avons délibérément évité le terme de « gouvernance mondiale », car il n’existe aucun système unique de la gouvernance mondiale concernant l’immigration. »

Dans ce même paragraphe, il est exprimé plus loin que le IMI (International Migration Initiative) « a dû être sélectif et opportuniste, particulièrement sur le plan mondial, en soutenant des responsables du secteur qui doivent pousser la réflexion sur l’immigration, afin de mieux coordonner et promouvoir les efforts de réforme. Nous avons soutenu des initiatives, organisations et réseaux qui étaient en phase directe avec nos objectifs. »

« Plus avant, IMI (International Migration Initiative) a identifié une poignée d’organisations capables de s’engager mondialement sur l’immigration et de manière transnationale et ainsi élever la voie de l’IMI au delà des niveaux nationaux » cela est indiqué dans un autre paragraphe du mémo, intitulé : « Notre Place. »

« Cela englobait les think-tanks clés, comme le MPI ( Migration Policy Institute) et des réseaux amis, comme le IDC (Detention Coalition) » Les auteurs notaient plus loin, que le MPI est un ardent défenseur d’Amnesty sur les immigrés clandestins en Amérique, « qui est parfois critiqué pour sa proximité avec les gouvernements. Cependant, un financement souple de OSF (Open Society Foundation) a permis de maintenir une certaine indépendance par rapport aux gouvernements qu’il conseille. » Ci-dessous le lien hallucinant.

http://cis.org/krikorian/all-illegals-get-stay

Ce mémoire précise également que le « IMI a joué un certain rôle en mettant en œuvre et en influençant les projets de deux nouvelle entités, ‘European Programme for Integration and Migration’ par des sous-fonds en provenance du « CEAS » (Common European Asylum System) et détention des immigrés.

La crise des réfugiés en Europe présente de « nouvelles opportunités » pour OSF (Open Society Foundation). Ici je voudrai rappeler brièvement à ceux qui l’ignorent, qui est ce Soros, le cancer de humanité avec l’islam.

Georges Soros est un milliardaire d’origine juive hongroise, « philanthrope », activiste politique, auteur, qui est bi-national, américano-hongrois. Durant la seconde guerre, Soros dénonça ses compatriotes juifs aux nazis, ce qui fut à l’origine de sa fortune. Il est à la tête de plus de 50 programmes mondiaux et régionaux. Durant ces 25 dernières années, Soros s’est fait connaitre pour avoir été l’architecte et le financier de pratiquement toutes les révolutions et coups à travers le monde. C’est bien à cause de lui, que les Etats Unis sont considérés comme des vampires et non des phares de la liberté et de la démocratie. Ses sbires répandent le sang de millions de personnes juste pour le rendre plus riche. SS Satan Soros est un oligarque qui sponsorise le parti Démocrate et Killiary en particulier, ainsi que des centaines de politiques à travers le monde. Ce qui signifie que nous devons nous poser la question, qui touche chez nous en France ? L’on peut supposer, tous ceux qui sont en faveur de la folle invasion islamisée.

Et puisque, c’est encore une fois, Russia Today et Sputnik News qui font leur boulot en français, ce qui m’évite de compulser tous les documents en anglais, je vous livre ce que ces sites en langue française rapporte sur le piratage du serveur du Satan Soros.

https://francais.rt.com/international/25087-groupe-activistes-americains-a-pirate-soros

https://fr.sputniknews.com/international/201608121027258573-pirates-hackers-otan-soros-documents-secret/

Cela dit, que cela ne vous empêche pas de consulter les sites américains qui vont plus dans les détails et c’est tout simplement effrayant ! Et le fils de Soros, petit Satan Alex, prend la relève, puisque depuis quelques jours, il sort de l’ombre pour rencontrer si bien Killiary que son co-listier à la présidence, le pas très propre Tim Kaine, en lien sur The Duran !

http://theduran.com/alex-soros-comes-out-of-the-shadows-son-of-george-soros-is-putting-politicians-in-his-pocket/

Nous n’en avons donc pas terminé, le Satan fait des petits … Le mal devrait-il l’emporter sur le bien ?

 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

Commenter cet article