SS = SATAN-SOROS VEUT RENVERSER LES VALEURS TRADITIONNELLES RUSSES !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Le SS, Satan Soros, il est peu de le traiter ainsi, puisque son histoire sous le nazisme démontre, et c'est de notoriété mondiale, qu'il a donné ses coreligionnaires hongrois aux nazis. Europe Israël, site très estimé de moi, omet dans sa critique sur SS, cette partie de son existence. J’espère par ignorance, car s’ils le savent, ils balayent sous le tapis intentionnellement ce fait, parce qu’il est juif, ce qui ne les honore pas, car sur ce sujet, ils se comportent comme la presse classique. (en lien) Mais entendez SS, Satan-Soros, se justifier lui-même sur son passé en lien. Et le très sérieux « The Truth Seeker » britannique révèle que SS a déclaré « ne pas avoir de remords d’avoir collaboré avec les nazis et ainsi envoyé ses compatriotes à la mort. » en lien.

Puis, nous avons les journalistes achetés par Soros, cet activiste d’extrême gauche, d’où le soutien médiatique à Hillary Clinton, ils sont sur la même longueur d’onde que SS. SS est en maître en corruption globalisée, ce qui fait de Killiary l’instrument idéal de ses œuvres funestes. Killiary, laquelle n’est pas gênée d’accepter des fonds russes pour sa fondation achetée par des forces étrangèrs, afin d’accorder des contreparties à ses donateurs, lorsqu'elle fut en poste de Secrétaire aux Affaires Etrangères. Outre, qu’elle compare le Président Poutine à Hitler. Du pain béni pour SS-Satan Soros ! 

Bill O’Reilly de Fox News, démontre la puissance satanique globalisée de SS-Satan Soros, dans la vidéo en lien. L’on m’objectera que Fox est une chaine de droite. Est-ce pour autant qu’elle ne dit pas la vérité ?

Après avoir fait sauter la Banque d’Angleterre, en spéculant sur la Livre Sterling, avoir financé dernièrement les Panama Papers, une « false flag attack », visant à démontrer que le Président Poutine est corrompu, « false flag attack » qui a vite fait pschitt, financé les "Open Borders" et j'en passe,  le voilà qu’il veut, en toute simplicité s’attaquer aux valeurs traditionnelles russes, comme le révèle le site de référence des expatriés américains en Russie ; « Russia Insider », qui accueille les plus grandes signatures américaines, comme Paul Craig Roberts par exemple, ancien Sous Secrétaire au Trésor de Ronald Reagan.

Voici ce que rapporte « Russia Insider » :

« Les récents ‘hacks’ démontrent les plans, la conspiration de Georges Soros pour subvertir les valeurs traditionnelles russes. La Open Society Foundation de Georges Soros, finance un grand nombre d’ONG promotrices des « valeurs Occidentales » en Russie. Soros est l’une des trente personnalités les plus riches au monde. Il est connu pour soutenir des organisations culturelles marxistes dans le monde et utilise ses milliards de dollars, afin d’influencer les sociétés. Ci-après une accablante citation à partir de fichiers fuités de la Open Society de Soros : - Notre but est de nous livrer à des activités contre le soutien russe à ses mouvements de défense sur les valeurs traditionnelles. – fin de citation.

Ce qui signifie dans la langue de communication interne chez SS-Satan-Soros, qu’il voit sa fondation comme un instrument de guerre à grande échelle dans un conflit mondial ou « les enjeux sont élevés » et qu’il « doit éviter d’entrer directement dans la guerre géostratégique ».

Et « Russia Insider » d’ajouter le lien de la provenance des fuites dans « DC LEAKS » à votre disposition en lien.

Pour terminer, il me semble que Donald Trump et certains autres milliardaires qui sont de son avis, opposants à la sorcière Clinton qui le soutiennent, devraient allumer un contrefeu aux calamiteuses actions de Satan Soros ! 

En fait, les raisons de la peur de Trump est, que ce dernier ne cache pas, que s'il devient Président des Etats Unis, il rendra comptable le couple Clinton de tous leurs crimes, ce qui les mènera directement en prison. Et ça, les "presseituées" américaines n'en veulent pas. Ils soutiennent l'insoutenable ... Reste à espérer que la citation de Julian Assange devienne réalité: "L'on peut stopper les guerres avec la vérité." Conclusion: Trump for President ! 

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article