Réactualisation: Je suis d'une humeur massacrante devant autant de conneries Finkielkraut-Lévy !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Décidément je suis de très, très mauvaise humeur face à la bêtise, en particulier celle de Finkielkraut-Lévy !  

 

Paul Craig Roberts, ancien Sous-Secrétaire au Trésor de Ronald Reagan estime que « si les crétins de peuples Occidentaux et les caniches corrompus de l’UE, Grande Bretagne, Canada, Japon et Australie ne se réveille pas au plus vite, la guerre arrivera, une guerre qui ne pourra être gagnée. » Il pense que : « ces criminels néoconservateurs doivent être immédiatement retirés du pouvoir à Washington avant qu’une folle « 3ème guerre mondiale commence. » Qu’une telle référence confirme ce que je n’arrête pas de dire ici à longueur de chronique, ne me rassure pas du tout, surtout lorsqu’il continue : « La CIA et le Pentagone doivent être mis sous contrainte. Et Donald Trump a besoin d’une garde de sécurité de confiance," comme s'il le croyait en danger de mort, ce que je crois aussi. Il recommande que les gouvernements Européens doivent immédiatement quitter l’OTAN, car c’est la vie sur la planète qui est en jeu. Il ne doit plus y avoir de provocation de Washington. Cette folie doit arrêter, maintenant. C’est le commentaire de l’analyste de référence à la lecture du lien Russe en anglais Fortruss en lien.

Même si je critique MLP pour ses précautions de langage concernant l’islam, elle est la seule du personnel poltique avec quelques "égarés" comme Mariani, à être lucide sur les Etats Unis et l’OTAN en préconisant un rapprochement urgent avec la Russie. Ce qui est également mon vif souhait.

Nous avons deux ennemis mortels l’islam et les néocons de Washington, les uns veulent soumettre le monde à leur totalitarisme religieux, les autres à leur totalitarisme mondialiste qui consiste à s’autoriser à faire des guerres préventives aux pays qui menacent leur hégémonie, en l’occurrence la Russie, à laquelle ils cherchent des poux dans la tête pour les acculer à réagir violemment, ce qui déclencherait inévitablement les hostilités souhaitées par Washington pour faire vivre le complexe militaro-industriel. C’est la doctrine Wolfowitz appliquée à la lettre depuis les Clinton.

Et c’est bien là où Alain Finkielkraut devient un idiot utile car, dans la totale ignorance de la géopolitique et se qui se trame, il préfère Killiary « à ce vulgaire Trump ».

Comme pour la guerre de Yougoslavie, démantelée par les néocons, ce qui nous a valut un état islamique en plein cœur de l’Europe, Finkielkraut soutenait la Croatie, alliées des nazis, contre l’allié Serbe de toujours.

Qu’il se lamente à longueur d’émissions sur « l’identité malheureuse de la France » et l’islam passe encore, en ce quoi je le suis, ce qui ne passe plus, c’est que ce faiseur d’opinion important se mêle de géopolitique. C’est une vraie catastrophe. Cette haine répandue en France contre Donald Trump est totalement irrationnelle et ne repose sur aucun fait solide que, son look, sa coiffure et sa soi-disant vulgarité de cow-boy. Léger et irresponsable comme argument.

Les « spécialistes » que l’on peut voir sur les plateaux sont de mauvaise foi, influencés par les médias US, majoritairement de gauche, dont ils avalent toutes les couleuvres pour nous les livrer sans aucun esprit critique.

Ne croyez pas un mot de ces suivistes qui servent la troisième guerre annoncée par Paul Craig Roberts et Noam Chomsky, à gauche, je le souligne, que ces « spécialistes » franchouillards ne connaissent même pas. Peut-être Chomsky dont ils ne doivent pas entendre les avertissements. Si c’était le cas, leur cas serait grave et criminel de ne pas livrer les informations au peuple de France.

Par leur servilité, leur bêtise crasse, leur mauvaise foi, ils se font les complices criminels des néocons de Washington, Finkielkraut en tête, depuis qu’il a l’aura de l’Académie !  Finkielkraut est une honte ambulante parce qu’il est auréolé d’honneurs qu’il ne mérite pas. Pour ajouter à l’imbécillité, Elisabeth Lévy ose dire que l’électorat de Trump est blanc, donc plus riche. Elle est décevante d’ignorance sur ce qu’est l’Amérique ou elle n’a vraisemblablement jamais mis les pieds, sinon, elle aurait constaté que les blancs sont des légions de pauvres, ajouté qu’ils sont en voie de disparaître sous une immigration massive.

C’est insupportable d’entendre des conneries pareilles de ce microcosme parisien qui se gratte le nombril au Flore. J’irai même plus loin pour dire qu’ils sont haïssables, car ils participent au biaisement de l’information et seront co-responsables, si comme le crois Paul Craig Roberts, d’avoir couvert les néocons et leur ardent souhait de faire la guerre à la Russie, dans le seul but de garder leur hégémonie sur le monde. Bon sang de gauche ne saurait mentir ! Surtout lorsque Finkielkraut se réfère au New York Times déserté par les lecteurs, comme au Monde qui vit avec des subventions, notre bon argent donc, alors que ses propriétaires son milliardaires. S'en suis l'inaudible sur Poutine, dont il ignore apparemment que, pour ce qui sont de ses "opposants", des journalistes d'investigation Américains ont prouvés le contraire, mais le Finky national a soit une mauvaise secrétaire et pire, qui ne parle pas l'anglais, ou plus gauchiste que l'homme de gauche, elle ne lui transmet pas l'information. En lien médias anglo-américains, qui sont légions sur le sujet, ignorés en France car on aime le "Putin bashing" imbécile sans se poser de questions.

Quand je pense que le slogan de Causeur est : « surtout si vous n’êtes pas d’accord » ce qui est une publicité mensongère, puisqu’ils sont d’accord avec le Monde et le New York Times qui défendent le politiquement correct. Lévy et Finkielkraut sont devenus, s’ils ne l’étaient pas déjà des suivistes comme les autres.

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article