Les « pressetituées » gauchistes US ont voulu dissimuler l’effondrement de Killiary.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Le Dr. Drew Pinsky, qui tenait une rubrique santé sur CNN, viré manu militari pour avoir exprimé ses inquiétudes quant à la santé mentale de Killiary. CNN (Clinton Network News) lui ordonna de retirer ses propos, ce qu’il refusa de faire. Out ! Raus !

La mafia ne pratiquerait pas mieux pour protéger l’un des siens. Eh bien, je crois pouvoir affirmer sans me tromper, que Washington est devenue une mafia avec un pouvoir supplémentaire, les « pressetituées », qui appartiennent à 90% aux six plus grands groupes américains, qui tous, défendent leurs intérêts particuliers.

Pour ce faire, Killiary était leur candidate idéale, corrompue jusqu’à la moelle, malade, en confusion mentale, l’outil idéal, afin que la politique de corruption, collusion continue, que la fomentation de guerres qui vient nourrir le complexe militaro-industriel d’une cupidité sans fin, puisse continuer à s’engraisser.  Plus il y a de chaos dans le monde, plus ils vendent des armes. L’industrie agroalimentaire est tout autant cupide et corrompue et je citerai Henry Kissinger, membre à vie de Bilderberg à ce propos : « Qui contrôle la nourriture contrôle les peuples, celui qui contrôle l’énergie contrôle les nations et celui qui contrôle la monnaie, contrôle le monde. »

Et leur doctrine, celle fignolée par un certain Paul Wolfowitz, ancien Secrétaire à la Défense de Georges Bush Jr., dernier d’une longue lignée de pensées, inaugurées par le britannique Cecil Rhodes en fin du 19ème siècle, qui consiste à propager la culture britannique, laquelle (pour Cecil Rhodes et quelques aristocrates et grands bourgeois britanniques) est la plus brillante au monde et doit être universalisée.

Pour Wolfowitz, sa doctrine consiste à faire croire que l’histoire a choisi les Etats Unis pour dominer le monde. Dans cet esprit, il recommande clairement, que toutes les guerres préventives soient permises, contre les pays qui viendraient menacer leur hégémonie mondiale. Nous l’observons dans leur diabolisation mondiale de la Russie, qui n’a aucune intention de retrouver ses anciens satellites soviétiques, tant le pays est immense et à peine économiquement développé. Les russes sont plus occupés à rentabiliser économiquement leur pays qui possède d’immenses richesses sous-terraines, que de vouloir récupérer ses satellites soviétiques. Ce colportage vient directement des esprits néoconniens de Washington, qui se propage habilement en Europe et dans le monde Occidental.  Les idiots utiles des néocons gobent tout, contre monnaie sonnante et trébuchante. On se demande si Transparency International, sensée observer la corruption dans le monde, n’est pas une ONG destinée à créer un écran de fumée … Si TI n’est pas parti du système mafieux ? A bien regarder, qui est le président France de cette ONG ? Daniel Lebègue qui ne voit aucun inconvénient à se trouver en situation de collusion.

Citation Wikipédia : « Depuis 2003, il est administrateur d'Alcatel, Crédit agricole SA, Technip, Scor. Parallèlement, il est président de l'Institut du développement durable et des relations internationales, président de la section française de Transparency International2, coprésident d’Eurofi, président d’Epargne sans frontières. »

Pour continuer à laisser aller et que surtout rien ne change, elles, les « pressetituées » couvrent continuellement les crimes et délits des Clinton depuis leur entrée en politique en Arkansas. Désormais c’est son état mental qui est couvert. S’ils dissimulent l’état de santé de la candidate caniche des néocons, c’est pour toutes les raisons évoquées plus haut et mettre un vrai, selon eux,  chef à la Maison Blanche, son vice-président désigné, Tim Kaine, qui n’a jamais été choisi par elle, mais par l’establishment.

Qui est donc ce Tim Kaine ? Un ancien missionnaire qui parle couramment l’espagnol, opposé à l’avortement et comme tous les rhétoriciens de gauche, est partisan pour que les femmes choisissent, tout en n’étant pas d’accord « à titre personnel ». En tant que gouverneur de Virginie il a 11 exécutions capitales au compteur.

Nos « pressetituées » paresseuses, complices de leurs sœurs US et leurs idiotes utiles ne vous informeront pas, soyez en certains ! Ils se lamentent sur l’effondrement de la pauvre Hillary, pour laquelle ils démontrent une compassion onctueuse.

Conclusion, vous aurez désormais compris les raisons pour lesquelles un Donald Trump est plus que dérangeant ! Patriote, America First, Make America Great Again ! Populiste, nationaliste, milliardaire que personne ne peut acheter … le populisme n’est pas un péché à mes yeux. En revanche ces fascistes-marxistes-communistes-extrême gôchistes, qui veulent nous imposer le NOM (Nouvel Ordre Mondial), en se servant du tout aussi internationaliste islam, représentent à mes yeux le mal absolu.  

Leurs alliés en France sont assurément les Macron, Juppé, Sarkozy, Hollande, Le Maire, Fillon, Bayrou … En Allemagne, la seule Merkel suffira d’être citée.  J’irai même jusqu’à dire qu’Emmanuel Macron est l’élu de ceux qui tirent les ficelles à Washington. Cela dit, si Trump gagne, ce qu’encore une fois je crois, toute ma liste ci-dessus rentrera à la niche, pour enfin s’occuper de notre bien commun, à l’exemple de ce que Trump fera pour son peuple.

En France, la première chose à supprimer sera l’Ena qui dresse une catégorie à se servir et non à servir.

Si je m’exprime rarement sur la politique françaises, c’est que j’estime qu’elle n’a aucun intérêt, la France étant devenu un non pays, sans plus aucune influence. Aucun homme politique des dits « partis de gouvernement » n’a l’envergure de la tirer de sa torpeur, de son engluement dans un système tout aussi corrompu que celui des Etats Unis. Il n’y a qu’à lire : « Pilleurs d’Etat » de Philipe Pascot et vous serez éclairés dans les détails sur la cupidité de vos élus que vous persistez à élire. Parut chez Max Milo.

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

marie 12/09/2016 12:40

Le style de Kissinger rappele celui de Mac Kinder dans sa théorie du Heartland, mise plus que jamais en pratique par le monde anglo américain. Inquiétant.