Accusé par le Washington Post d'agent du Kremlin, le Dr. Paul Craig Roberts demande ironiquement un passeport au Pr. Poutine, qui lui répond !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Alors là, c'est assez marrant.

Le Dr. Paul Craig Roberts, ancien sous-secrétaire au trésor de Ronald Reagan, qui est un auteur et chroniqueur en géopolitique de référence mondiale, tout autant que ne l'est le professeur Stephen Cohen de Princeton, plus grand spécialiste de la Russie des Etats Unis et au-delà, donc, Paul Craig Roberts est accusé par le Washington Post d'être un agent de la Russie.  Il faut dire que le WP devient littéralement paranoïaque et hystérique en tant que Propaganda Staffel Clinton, dont il ne cesse de colporter que les Russes sont coupables de toutes les impérities américaines. De tous les hackages et que Wikileaks est aussi un agent du Kremlin.  Maintenant, le voilà, le WP, qui accuse Roberts d'être agent de Poutine. Tout cela, parce que Roberts analyse depuis longtemps la funeste attitude de son pays contre la Russie, comme le fait encore une fois le Prof. Stephen Cohen. 

Avec beaucoup d'humour, Paul Craig Roberts écrit sur son site une lettre ouverte au président Poutine, lui demandant donc un passeport et lui demandant aussi combien est payé un agent de Moscou ? Je vous laisse découvrir sa lettre en lien.

Le plus surprenant dans cette affaire, c'est que le porte parole du Kremlin a répondu à la lettre du Dr. Roberts, déclarant que le Kremlin étudierait son dossier, s'il remplit le formulaire pour obtenir un passeport ! En lien également. C'est dire l'audience internationale qu'a le Dr. Roberts avec son site que je consulte souvent moi-même pour me faire des idées, ou trouver confirmation des miennes. 

Quelle histoire ! Ca me fait rigoler, mais ce qui fait moins rire, c'est la déliquescence des grands médias US que Paul Craig Roberts intitule "presstitutes", terme que j'ai repris en le traduisant par pressetituées. 

A son grand âge, il est improbable que le Dr. Roberts s'exile en Russie, mais sait-on jamais ! En tout cas, affaire à suivre ! 

Dans le fond, moi aussi j'aimerai bien un passeport russe, j'ai tellement honte de la France et de mon pays d'origine, l'Allemagne, qu'un passeport russe me redonnerait confiance en moi. 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article